Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin La Jeunesse béninoise au cœur d’un débat réligieux à Lokossa

JPEG - 52.7 ko

La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin a organisé le Samedi 18 mars 2017, la troisième conférence Interreligieuse dans la Salle de conférence de la Mairie de Lokossa. Initiée dans le cadre des festivités de ses cinquante ans d’existence au Benin, cette conférence a eu pour thème : "Rôle de la religion dans l’éducation de la jeunesse".
Après la lecture d’un passage du Saint Coran, et les mots de bienvenue du président du Comité national du Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya, Loukman Bissiriou, le Secrétaire général de la préfecture du Mono, Arnauld Sedjro agon, représentant le Préfet, s’est dit très heureux d’accueillir les assises de cette conférence interreligieuse. « La Jama’at Islamique Ahmadiyya Bénin, est une communauté musulmane qui œuvre pour la paix et le bien-être des peuples dans le monde, c’est pour cette raison que nous sommes ici pour soutenir la conférence », a-t-il déclaré.
Pour le Missionnaire Aliou Osseni, l’éducation de la jeunesse est primordiale et la cellule familiale ainsi que les responsables religieux en sont les principaux dépositaires. Après l’exposé du conférencier, les représentants de chacune des confessions religieuses ont apporté leur contribution. « Je propose que cette thématique liée à la jeunesse fasse l’objet de nombreuses autres conférences à l’endroit des jeunes de nos villes et campagnes pour plus d’impact », a indiqué Adigbé André de l’église du christianisme céleste. Pour Loko Lucien de l’Eglise Protestante Méthodiste, l’Islam est une religion de paix, et cette culture de la paix est perceptible chez les Ahmadis. « En tant que leaders religieux, notre responsabilité est importante dans l’éducation de la jeunesse. Nous devons amener la jeunesse de notre pays à la vertu, et à la droiture », a expliqué l’Amir Farooq Ahmad, président de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin.

22-03-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon
Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2160

Vie des couples : Les femmes ménagères, des êtres aux mille (...)
20-09-2017, La rédaction
Elles sont nombreuses, les femmes qui n’ont de dévotion que pour leur foyer. Consacrées en permanence aux activités (...)  

Amélioration du système éducatif au secondaire : Lucien Kokou lance (...)
20-09-2017, La rédaction
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou, a lancé le (...)  

Rentrée scolaire 2017-2018 : Le vrai visage de l’école
20-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les cours dans les établissements publics ne se dispenseront pas sur les chaînes de radio et de télévision, encore (...)  

Interview avec Dr Stéphane Hountovo, Gynécologue-Obstétricien au (...)
20-09-2017, La rédaction
La dysménorrhée ou règles douloureuses est une douleur qui précède, accompagne ou suit la menstruation 30 à 50% des (...)