Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Circulation dans les villes de Cotonou et d’Abomey-Calavi : La police en guerre contre le sens interdit avec gyrophare

JPEG - 208.9 ko

Les grandes artères des villes de Cotonou et d’Abomey-Calavi ont été bouclées pendant toute la journée d’hier par la police nationale. Les éléments de l’inspecteur général Sessi Louis Philippe Houndégnon, Directeur général de la police nationale, sont en guerre contre les autorités qui circulent en sens interdit avec des gyrophares. Une décision courageuse prise par le n°1 de la police au lendemain de l’accident de circulation survenu à hauteur du stade de l’Amitié de Kouhounou où le véhicule de l’honorable André Okounlola qui roulait à vive allure avec gyrophare en sens interdit a percuté de plein fouet un usager de la route. Les flics ont donc reçu des instructions fermes aux fins d’interpeller toutes les autorités qui circuleraient en sens interdit, empêchant tout autre individu de circulant librement. Par les mêmes instructions, il est demandé aux policiers de contraindre ces autorités à descendre de leurs véhicules. Hier, les véhicules pris dans cette posture ont été systématiquement refoulés. Ils ont été contraints à respecter le code de la route. Ceux qui ont tenté de faire du forcing se sont retrouvés nez à nez avec des chicanes de la police. Et conformément aux instructions de l’inspecteur général Sessi Louis Philippe Houndégnon, les véhicules arrêtés ont été conduits dans les commissariats centraux de Cotonou et d’Abomey-Calavi. Toujours selon les instructions du Directeur général de la Police nationale, il est fait obligation aux policiers de désarmer les gardes du corps des autorités desdits véhicules et de les mettre à la disposition du chef d’Etat major général des armées.

Le chef de l’Etat, les sapeurs-pompiers et les policiers exceptés
Le chef de l’Etat, le Dr Thomas Boni Yayi, chef suprême des armées, n’est pas concerné par cette décision du Directeur général de la police nationale. En effet, il peut passer partout où il veut et à tout moment. De même, précise l’inspecteur général de police Sessi Louis Philippe Houndégnon, les sapeurs-pompiers sont aussi autorisés à passer parfois en sens interdit pour aller plus vite afin de sauver à temps des accidentés de la route ou des victimes d’incendie. Tout comme ceux-ci, certains policiers peuvent aussi emprunter le sens interdit pour une intervention rapide.

8-10-2015, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
La nouvelle est encore fraîche. Pour une surprise, c’en est une. Hervé Hehomey a été débarqué du gouvernement. En tournée dans la partie septentrionale (...) Lire  

En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon
Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2160

Vie des couples : Les femmes ménagères, des êtres aux mille (...)
20-09-2017, La rédaction
Elles sont nombreuses, les femmes qui n’ont de dévotion que pour leur foyer. Consacrées en permanence aux activités (...)  

Amélioration du système éducatif au secondaire : Lucien Kokou lance (...)
20-09-2017, La rédaction
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou, a lancé le (...)  

Rentrée scolaire 2017-2018 : Le vrai visage de l’école
20-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les cours dans les établissements publics ne se dispenseront pas sur les chaînes de radio et de télévision, encore (...)  

Interview avec Dr Stéphane Hountovo, Gynécologue-Obstétricien au (...)
20-09-2017, La rédaction
La dysménorrhée ou règles douloureuses est une douleur qui précède, accompagne ou suit la menstruation 30 à 50% des (...)