Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Commémoration de la fête du travail au Cnsr : Aubin Adoukonou donne satisfaction aux syndicalistes

JPEG - 112.5 ko

Les secrétaires générales des deux syndicats du Centre National de Sécurité Routière à savoir le Syntra-Cnsr et le Synatra-Cnsr, les représentants du personnel et l’ensemble des cadres supérieurs du Cnsr se sont mobilisés à l’occasion de la fête du travail le vendredi 4 mai 2018 dans la salle de conférence du centre pour faire le bilan des acquis sociaux et présenter au Dg/Cnsr le nouveau cahier de doléances pour le compte de l’année 2018. A l’unanimité, les travailleurs ont salué les efforts du Dg Aubin Adoukonou présenté comme « le symbole de l’immortalité et de la résurrection ». L’homme a permis au Cnsr de renaitre de ses cendres ».
Le personnel du Centre national de sécurité routière est reconnaissant au directeur général Aubin Adoukonou pour les efforts louables consentis pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie. Ils l’ont fait savoir au cours de la cérémonie de présentation du nouveau cahier de doléances. Selon la secrétaire générale du Syntra-Cnsr, Emilie Tchedji, la gestion administrative du Cnsr a connu sous le directeur Aubin Adoukonou des progrès significatifs. Elle cite à titre d’exemples au niveau des conditions de travail : l’achèvement des travaux de construction des dix bureaux autrefois abandonnés pour régler le problème crucial de manque de bureaux ; la reconstitution de la carrière des agents lésés depuis leur recrutement ; la réorganisation des missions à l’extérieur ; la classification et l’établissement des droits ; la mise en place d’un comité d’hygiène et de santé au travail ; la mise en place d’un mécanisme de suivi du contrat d’assurance-maladie ; la relecture de la convention collective en cours et la réévaluation de la grille salariale des travailleurs du Cnsr ; l’effectivité de la visite médicale annuelle au profit des agents.
Pour ce qui est de la performance des prestations du centre, il a été institué par la direction : la mise en œuvre des nouveaux tarifs de la visite technique automobile permettant au centre d’avoir les ressources pour améliorer le plateau technique ; l’informatisation des caisses et l’introduction des hologrammes dans le système du contrôle technique automobile ; la poursuite de la construction et l’équipement des halls techniques au niveau des structures déconcentrées pour la qualité du contrôle de l’état des véhicules ; l’audit de la procédure de reconnaissance des diplômes au Cnsr ; la répartition juste et équilibrée des ressources du centre à travers les antennes et les annexes ; la satisfaction aux exigences d’amélioration qualitative des prestations et des équipements modernes de ses sites ; l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de formation au profit du personnel dont le processus est déjà engagé ; le paiement sans délai des frais de déplacement aux agents affectés en septembre 2016 ; la publication du rapport de la commission chargée de la vérification de l’authenticité des diplômes ; l’assainissement des finances du Cnsr témoigné dans les rapports des commissaires ; la disponibilité du courant électrique lors des coupures. Pour en rajouter à la longue liste des efforts fournis pour la satisfaction des agents du centre, Tchedji cite la réfection des toitures des bureaux, le démarrage de la construction du bloc administratif de l’annexe de Cotonou et l’acquisition de matériels roulants aux chefs services…
La secrétaire générale du Synatra-Cnsr, Pascaline Yolou, quant à elle a confirmé les réalisations citées par sa collègue du Syntra-Cnsr. C’est dire que le Dg Adoukonou a réussi à apaiser la tension sociale depuis son arrivée à la tête de cette structure.
En dépit de tous ces points de satisfaction, les deux SG n’ont pas manqué de faire savoir que « tant qu’il reste à faire, les efforts doivent être poursuivis pour tout faire ». En vue d’un nouveau départ dans le dialogue social syndicats-administration, les travailleurs ont remis au Dg/Cnsr un nouveau cahier de doléances. C’est suite à ces propos que les représentants des travailleurs ont réitéré leur engagement personnel aux côtés du DG pour la poursuite des réformes. Wowo Josué, délégué du personnel du Cnsr a mis un accent particulier sur la volonté du directeur de sortir le Cnsr de l’ornière. Il constate que grâce au dynamisme du Dg, le Cnsr assure la vice-présidence de la prévention routière internationale (Pri). Il finit par établir les axes stratégiques sur lesquels la direction s’est appesantie pour faire renaitre le Cnsr de ses cendres. Tamou Ibrahim, représentant du personnel au sein du conseil d’administration du Cnsr a à son tour reconnu les mérites du Dg. Il demande à tous les travailleurs de prier pour le Dg afin que l’œuvre entamée se poursuive pour le bonheur de tout le personnel. Aubin Adoukonou, pour sa part, a appelé les travailleurs à une prise de conscience, car les défis à relever par le centre sont énormes.

8-05-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ
Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Sécurité sanitaire des eaux conditionnées : ‘’Pure water’’, l’envers (...)
15-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
produits et mis en consommation par des unités, dans des conditions parfois peu hygiéniques. Pendant que des études (...)  

Conseil des ministres : le Gle Jean-Baptiste Aho nommé chef d’état (...)
15-11-2018, La rédaction
Contre-Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho. Tel est le nom du tout nouveau chef d’Etat-major général des forces armées (...)  

Innovation de la commission nationale d’assistance aux réfugiés : (...)
15-11-2018, La rédaction
La commission nationale d’assistance aux réfugiés a renforcé la capacité des refugiés vivant au Bénin sur les violences (...)  

Compétition d’innovation numérique : Serge Auguste Zaongo, lauréat (...)
14-11-2018, Isac A. YAÏ
Le Lauréat de la 3ème édition de Rfi Challenge App Afrique est désormais connu. Il a pour nom Serge Auguste Zaongo et (...)