Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe Godomey-Akassato

JPEG - 32.1 ko

Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités politico administratives pour le laxisme et l’aveu d’échec dont ils font montre face à leur responsabilité en ce qui concerne l’entretien et le suivi de la Route nationale inter Etats n°2 (Rni2) qui traverse la commune d’Abomey-Calavi. Dès qu’on franchit le carrefour Godomey, à l’entrée de cette commune mitoyenne à la capitale économique, la nuit, l’on tombe dans une obscurité à nulle autre pareille. Ici, les lampadaires ont cessé de fonctionner il y a des lustres. A l’occasion des fêtes de noël et de nouvel an, la lumière a jailli et fait rêver les populations durant environ 4 jours. Mais ce fut un rêve qui a vite laissé place à la dure réalité des choses.
Aussi, l’incivisme des conducteurs indélicats a très tôt aggravé la situation. Des poteaux électriques à terre, des bordures de terre-pleins centraux brisées, la chaussée dégradée par endroits, des feux tricolores non fonctionnels… circuler à Abomey-Calavi la nuit, notamment sur la Rni2, c’est risquer sa vie. Un risque que prennent chaque jour, des milliers de Béninois appelés à rejoindre Cotonou, la capitale économique, où sont installés la plupart des ministères ou structures publiques, car Abomey-Calavi est la deuxième plus grande ville du pays en terme de population. Malheureusement, de nombreuses vies sont fauchées sur le tronçon Godomey-Akassato parce que certains ont refusé d’assumer leur responsabilité. Georges Bada, Jacques Ayadji et Emmanuel Kouton respectivement maire de la commune d’Abomey-Calavi, Directeur général des infrastructures et transports, et Directeur du fonds routier n’ont pas de quoi être fiers. Si la première autorité de la commune ne se soucie pas du bien-être de ses concitoyens, et manque d’assurer le minimum, au niveau de l’Etat central, l’on devrait prendre ses responsabilités. La ville n’est pas éclairée, et le désensablement de la chaussée est aussi une corvée trop lourde pour le maire Georges Bada qui est visiblement trop occupé à gérer les questions politiques plutôt que les sujets d’intérêts de ses administrés. Quant à Jacques Ayadji, l’on se rend à l’évidence que les bons parleurs ne sont pas les grands faiseurs. Emmanuel Kouton devra justifier sa capacité à assumer ses fonctions actuelles. En réalité, il faut bien peu de choses pour éviter ces accidents nocturnes à Abomey-Calavi. Ceci se fera sans doute quand le développement prendra le pas sur les questions politiques. La fréquence des accidents mortels sur l’axe Godomey-Akassato interpelle plus d’un.
Richard AKOTCHAYE

18-01-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Repenser les fêtes identitaires
16-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont très prisées par ici. A chaque édition, les fêtes identitaires, cultuelles et culturelles drainent un monde fou. Occasions annuelles de (...) Lire  

Editorial : Directeur sur conditions !
14-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’étonnant silence du Prd !
14-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hadj sans tapage !
13-08-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une curieuse réforme !
13-08-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Tapis rouge pour Odile
9-08-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Les bombes du code électoral !
9-08-2018, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2640

Célébration de la fête du 15 Août 2018 : Le Groupe Adeco de Brice (...)
17-08-2018, La rédaction
Le Pdg du Groupe Adeco, Brice Hondi, ne manque aucune occasion pour mettre en relief les potentialités des artisans (...)  

62ème édition de Dogboxwé : Le député Jocelyn Dégbey appelle à (...)
17-08-2018, La rédaction
Une fête de retrouvailles pour aplanir les divergences et s’unir autour du développement de Dogbo. Pour sa 62ème (...)  

Fernand Nouwligbèto, Enseignant-Chercheur à l’Uac : « Le théâtre est (...)
17-08-2018, Patrice SOKEGBE
Enseignant-chercheur au Département des Lettres Modernes, Fernand Nouwligbèto a mené avec ses étudiants une expérience (...)  

Management de la qualité dans les structures étatiques : Aubin (...)
16-08-2018, La rédaction
La salle de conférence du Centre national de sécurité routière a abrité mardi dernier, un atelier de formation sur les (...)