Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Condamnation des réseaux Gsm : L’Arcep apporte des clarifications sur les sanctions contre Mtn et Glo

JPEG - 101.4 ko

L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) a engagé en mai dernier des procédures de sanctions à l’encontre des réseaux Gsm. Interrogé, le Président de l’institution, Flavien Bah Chabi a levé un coin de voile sur les raisons qui sous-tendent ces sanctions. « Ces sanctions font suite à plusieurs actions. Il y a des préalables. D’abord, en 2015, nous avons vérifié la qualité du service auprès de tous ces opérateurs, et en particulier Mtn et Glo qui n’avaient pas respecté les critères minimaux de service. Ces entreprises ont été mises en demeure en mai 2016 avec un certain délai pour réparer les préjudices causés ou se mettre en conformité avec leurs cahiers de charges », a-t-il expliqué. Selon les propos du président de l’Arcep, en mars dernier, l’institution a fait un contrôle de routine pour s’assurer que les mises en demeure avaient été bien comprises et que les mesures correctives ont été entreprises. « A notre grande surprise, non seulement les défaillances observées en 2015 sont restées non corrigées, mais des défaillances ont été également constatées dans certaines localités. C’est ce qui nous a poussés à engager les procédures de sanctions en mai 2017 », a-t-il ajouté.
Dans les cahiers de charges, poursuit-il, il y a une obligation de qualité de service. A ce sujet, des actes ont été posés à l’endroit de ces opérateurs pour fixer les critères minimaux, et il y a des seuils de tolérance. Il s’agit entre autres des taux de blocage, le taux d’échec des communications, le taux de coupure téléphonique. Selon le Président Flavien Bah Chabi, les sanctions ne sont pas généralement immédiates. « Lorsqu’on engage des procédures de sanctions, on donne la possibilité à ces opérateurs de s’expliquer. Peut-être qu’il pourrait y avoir des circonstances atténuantes. Et tous ces opérateurs ont reconnu qu’il y avait des défaillances et rien ne les empêchait de prendre les mesures correctives. Ils ne les ont pas prises, et ainsi, nous avons décidé d’appliquer tout simplement les textes », a-t-il conclu.

12-07-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Coopération dans le secteur agricole : Gaston Dossouhoui salue (...)
16-02-2018, La rédaction
Le Ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche a visité hier les bureaux de l’Agence belge de développement au (...)  

Interview avec Norbert Fanou Ako, Directeur Esam au sujet du (...)
16-02-2018, Patrice SOKEGBE
Norbert Fanou Ako est le Directeur de l’Ong Enfant solidaire d’Afrique et du monde et Coordonnateur du comité de (...)  

Rencontre entre le Ministre de l’Energie et l’Aiser : La Promotion (...)
16-02-2018, La rédaction
Les responsables de l’Association Interprofessionnelle du Secteur des Energies Renouvelables(AISER) sont allés hier (...)  

Fréquence des accidents de la circulation impliquant les poids (...)
16-02-2018, La rédaction
La salle de conférence de la tour administrative du ministère de la fonction publique a abrité hier une journée de (...)