Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Confédération des syndicats des personnels des parlements africains : Le Synapa accueille ses pairs de la sous-région

JPEG - 64.1 ko

Les membres du Syndicat national autonome du personnel de l’Assemblée nationale du Bénin (Synapa-Bénin) accueillent depuis hier à Porto-Novo leurs homologues des Parlements de plusieurs pays de la sous-région. Ceci, dans le cadre du Congrès constitutif de la Confédération des syndicats des personnels des Parlements Africains (Cspa). Pour la circonstance, les congressistes ont reçu le soutien de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) à laquelle le Synapa-Bénin est affiliée et représentée par son Secrétaire général, Paul Essè Iko et du Secrétaire général administratif de l’Assemblée nationale du Bénin, Alassane Mahamadou. D’entrée de jeu, c’est le Secrétaire général du Synapa, André Odon Aro, qui a rappelé les tenants et aboutissements des assises de Porto-Novo. « …La Cspa sera désormais, non seulement un creuset d’échanges et de défense permanente des intérêts des fonctionnaires des Parlements africains en vue de l’amélioration de nos conditions de vie et de travail, mais aussi un point de convergence pour le renforcement des capacités du personnel des Parlements membres », a déclaré le Secrétaire général André Odon Aro. A sa suite, c’est le Secrétaire général de la Cstb, Paul Essè Iko, a félicité les congressistes pour leur initiative. « …Il faut harmoniser les problèmes que vous avez pour que, désormais à partir de Porto-Novo, les problèmes des personnels du Parlement du Bénin soient les problèmes des personnels des Parlements de tous les pays africains et vice versa… », a-t-il dit. Enfin, le Secrétaire général administratif du Parlement du Bénin, Alassane Mahamadou, s’est dit très heureux de l’initiative. Pour lui, sa joie est d’autant plus grande que les syndicalistes ne sont plus vus aujourd’hui dans les administrations comme un problème, mais plutôt comme des partenaires avec qui il faut compter pour améliorer le rendement et les prestations. Aussi, les a-t-ils invités à mener leurs réflexions dans un esprit de convivialité pendant les 3 jours de travaux.

10-09-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)