Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conférence régionale des boursiers de la Kas : Entre bilans et perspectives

La conférence régionale des boursiers de la Konrad Adenauer Stiftung (Kas) s’est déroulée du 9 au 13 novembre dernier dans la capitale togolaise. Elle a réuni une trentaine de participants, issus de 5 pays de l’Afrique de l’Ouest, venus faire le point des activités de l’année en cours et entrevoir les perspectives pour 2017.

JPEG - 294.8 ko

L’Allemagne va davantage s’intéresser à l’Afrique de l’Ouest à partir de l’année prochaine et va placer au cœur de sa politique étrangère les questions de migration et de lutte contre la radicalisation. C’est l’une des premières annonces faites par le Représentant Résident de la Konrad Adenauer Stiftung (Kas), à l’ouverture de la conférence régionale des boursiers de la fondation allemande. Puis, il a fait le tour de plusieurs questions relatives à l’académie virtuelle, à l’organisation des conférences régionales, à la gestion des relations avec les boursiers, entre autres, en mettant en exergueles points d’amélioration.

L’académie virtuelle : la maintenir ou la supprimer ?
L’une des questions qui ont focalisé les attentions pendant plusieurs minutes, c’est l’animation de l’académie virtuelle. L’académie virtuelle, c’est une plateforme numérique d’échanges qui regroupe non seulement les boursiers de la Kas, mais aussi des jeunes leaders qui participent aux activités de la fondation. Mais, l’académie virtuelle n’a jamais été animée comme les responsables de la fondation l’auraient souhaité. Et le dernier séminaire de formation,organisé via l’académie, et relatif au renforcement des capacités des boursiers en langue anglaise, n’a pas connu un franc succès. Et pourtant, la Kas y a investi du temps et des ressources financières. Les discussions ont donc tourné autour de la pertinence de l’académie et des possibilités de sensibilisation des boursiers pour une utilisation plus optimale de la plateforme, si la fondation la maintenait. Une chose est certaine, même si l’académie virtuelle est supprimée, la fondation trouvera un autre moyen pour réunir les boursiers, a rassuré le Représentant Résident adjoint de la Kas.

Les ateliers avenir : évaluation et planification pour 2017
Les boursiers de la Kas ont aussi fait le bilan des ateliers avenir qu’ils ont organisés au cours de l’année 2016. Ils en ont déduit les forces, les constances et les faiblesses pour mieux planifier les ateliers de l’année 2017.Les ateliers avenir sont en effet des rencontres périodiques d’échanges entre les bousiers, regroupés par proximité géographique : les Béninois et Togolais, d’une part ; les Burkinabés et Nigériens d’autre part. Au cours de la première journée de la conférence régionale des boursiers, plusieurs travaux en atelier ont été organisés pour retenir la thématique, le nombre et le budget prévisionnel des ateliers pour chaque sous-groupe de boursiers. La seconde journée a été consacrée à l’économie sociale de marché. Elle a commencé par une présentation suivie d’enrichissantes discussions, et a pris fin par une visite de Choco Togo, une coopérative de transformation du cacao togolaisen chocolat naturel, organique et biologique.

Réveiller le leadership des boursiers
La troisième partie de la conférence régionale a permis aux boursiers de renforcer leurs capacités en leadership. Elle a été animée par Corine Lafond, un coach certifié en développement personnel. Sous sa conduite, les boursiers ont fait plusieurs exercices pratiques relatifs à la communication professionnelle, au développement personnel, à la rédaction de Cv et de lettre de motivation. Ils ont aussi mené des échanges fructueux sur les astuces pour réussir un entretien d’embauche.
Fawaz AYAH (Envoyé Spécial depuis Lomé)

14-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Regard sur projet à Ouèdo !
24-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Très attachés à l’habitat, des nouvelles du genre, les Béninois n’y sont jamais indifférents. Une fois de plus, avec joie et, en même temps quelques (...) Lire  

En vérité : Heureuse décision !
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Communication via internet : Le Gouvernement annule la taxe, les (...)
24-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Patrice SOKEGBE
Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Révolution dans le monde numérique : Arcep et Jeny Sas offrent le (...)
24-09-2018, Isac A. YAÏ
Il est désormais possible d’avoir des noms de domaine .bj pour contribuer à la croissance économique des entreprises (...)  

Rencontres régionales des architectes d’Afrique en Côte d’Ivoire : (...)
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le Président du Conseil national de l’Ordre des Architectes et des urbanistes du Bénin, Narcisse Justin Soglo a pris (...)  

Menace des inondations au Bénin : Sept communes du Nord et de la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
La liste des communes en situation d’alerte s’accroit. Elles sont désormais sept à passer en situation d’alerte rouge, (...)  

Secteur postal informel au Bénin : L’Arcep sensibilise les (...)
17-09-2018, Patrice SOKEGBE
L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste (Arcep-Bénin) a effectué, vendredi dernier dans (...)