Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conflits entre agriculteurs et éleveurs : Six fermiers abattus par les peuls à Savè

JPEG - 184.2 ko

Six morts, plusieurs blessés graves et des habitations saccagées. C’est le bilan d’une attaque meurtrière des peuls dans la matinée de ce vendredi 27 avril à Ganandji, une ferme située entre les communes de Savè et Kétou. Selon les informations recueillies, les Peuls étaient interdits d’installation dans cette zone par les ressortissants du plateau d’Abomey et les autochtones cultivateurs, au regard des dégâts causés chaque année dans les champs, par les troupeaux des transhumants. Mais un groupe de peuls armés jusqu’aux dents a investi les lieux, tôt ce vendredi, ouvert le feu sur les fermiers en guise de protestation, et en riposte aux actes de violence précédemment subis de la part de ces derniers du fait de la décision d’interdiction.
Ils ont saccagé plusieurs habitations, tué 5 personnes sur place, et parmi les blessés graves, un va succomber à l’hôpital où ils ont été transportés d’urgence pour recevoir les soins appropriés. Selon les recoupements, la scène s’est produite aux environs de cinq heures du matin. Les agresseurs ont aussitôt pris la clé des champs. Informé de la situation, le Directeur général de la police républicaine, Nazaire Hounnonkpè a effectué une descente sur les lieux et appelé les uns et les autres au calme.
Ce nouvel acte de violence des peuls relance le débat sur la transhumance de ces bêtes qui dévastent tout sur leur passage. Les peuls sont-ils dans une République entièrement à part ? A quoi a servi alors ce communiqué du ministre Sacca Lafia interdisant à tout peul rentrant sur le territoire national l’utilisation de tout objet dangereux sur la vie de l’homme. A quand donc la fin du règne de la barbarie.
Richard AKOTCHAYE

30-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour eux, c’est la délivrance. Pendant que plusieurs candidats attendus aux prochaines élections législatives ne savent pas à quel saint se vouer (...) Lire  

En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction
chronique culturelle : Retour à l’écriture
14-02-2019, La rédaction
En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Un fétiche Tolègba prend feu à Godomey, (...)
18-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le fétiche Tolègba situé au milieu de la rue à Godomey Denou, en face de l’église céleste en direction du Ceg Godomey a (...)  

Protection des obtentions végétales et des droits des agriculteurs (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Les organisations de la société civile réunies au sein de la Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (...)