Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conflits et dégâts liés à la transhumance transfrontalière : ’’Fondogni’’ initie des trophées pour contrer le phénomène

JPEG - 412.2 ko

La Fondation Dominique Gnimadi (Fondogni), trouve une formule ingénieuse pour parer aux dégâts liés à la transhumance transfrontalière. Elle compte décerner à partir de cette année, une dizaine de trophées et des enveloppes financières allant de 100 à 500 mille francs, aux paysans qui protégeraient le mieux, par des ceintures d’arbres, leurs superficies emblavées. L’annonce a été faite hier au cours de la conférence d’une conférence de presse tenue à l’hôtel ’’La Majesté’’ de Bohicon et portant sur le thème : ’’Transhumance transfrontalière au Bénin : état des lieux, enjeux et responsabilités multi-acteurs’’. En effet, le Bénin et les départements du Plateau et du Zou particulièrement, du fait des dispositions communautaires de la Cedeao et de l’Uemoa, sont traversés par des milliers de bœufs à la recherche de pâturage. Mais ces troupeaux en provenance du Niger, du Togo, du Burkina Faso, du Nigeria dévastent tout sur leur passage. Ils laissant derrière eux, ruines, pleurs, colère, pertes énormes en produits vivriers et parfois en vie humaine. Ce phénomène cyclique, dit Dominique Gnimadi, Président de la fondation ’’Fondogni’’, menace dangereusement et de façon permanente la sécurité physique, morale et alimentaire des populations et interpelle chaque compatriote. Fondogni en appelle à la responsabilité de l’État qui doit assurer la sécurité des citoyens. Mais, vu que la sécurité est meilleure lorsqu’elle est assurée par soi-même, ’’Fondogni encouragera les paysans qui protégeront le pourtour de leurs espaces cultivés par des essences forestières telles que l’acacia, l’eucalyptus, le moringa, le teck, le campéché, le jatropha etc’’. <>, s’est justifié Dominique Gnimadi. L’idée est bonne et les intentions sont louables. En plus de ce qu’elle évitera aux paysans les conflits, elle participera au reboisement de nos contrées. Mais, pour réussir le pari, Fondogni devra multiplier les rencontres avec les divers acteurs concernés, chose dont a conscience, Dominique Gnimadi.

18-05-2017, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon
Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2160

Vie des couples : Les femmes ménagères, des êtres aux mille (...)
20-09-2017, La rédaction
Elles sont nombreuses, les femmes qui n’ont de dévotion que pour leur foyer. Consacrées en permanence aux activités (...)  

Amélioration du système éducatif au secondaire : Lucien Kokou lance (...)
20-09-2017, La rédaction
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou, a lancé le (...)  

Rentrée scolaire 2017-2018 : Le vrai visage de l’école
20-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les cours dans les établissements publics ne se dispenseront pas sur les chaînes de radio et de télévision, encore (...)  

Interview avec Dr Stéphane Hountovo, Gynécologue-Obstétricien au (...)
20-09-2017, La rédaction
La dysménorrhée ou règles douloureuses est une douleur qui précède, accompagne ou suit la menstruation 30 à 50% des (...)