Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conflits et dégâts liés à la transhumance transfrontalière : ’’Fondogni’’ initie des trophées pour contrer le phénomène

JPEG - 412.2 ko

La Fondation Dominique Gnimadi (Fondogni), trouve une formule ingénieuse pour parer aux dégâts liés à la transhumance transfrontalière. Elle compte décerner à partir de cette année, une dizaine de trophées et des enveloppes financières allant de 100 à 500 mille francs, aux paysans qui protégeraient le mieux, par des ceintures d’arbres, leurs superficies emblavées. L’annonce a été faite hier au cours de la conférence d’une conférence de presse tenue à l’hôtel ’’La Majesté’’ de Bohicon et portant sur le thème : ’’Transhumance transfrontalière au Bénin : état des lieux, enjeux et responsabilités multi-acteurs’’. En effet, le Bénin et les départements du Plateau et du Zou particulièrement, du fait des dispositions communautaires de la Cedeao et de l’Uemoa, sont traversés par des milliers de bœufs à la recherche de pâturage. Mais ces troupeaux en provenance du Niger, du Togo, du Burkina Faso, du Nigeria dévastent tout sur leur passage. Ils laissant derrière eux, ruines, pleurs, colère, pertes énormes en produits vivriers et parfois en vie humaine. Ce phénomène cyclique, dit Dominique Gnimadi, Président de la fondation ’’Fondogni’’, menace dangereusement et de façon permanente la sécurité physique, morale et alimentaire des populations et interpelle chaque compatriote. Fondogni en appelle à la responsabilité de l’État qui doit assurer la sécurité des citoyens. Mais, vu que la sécurité est meilleure lorsqu’elle est assurée par soi-même, ’’Fondogni encouragera les paysans qui protégeront le pourtour de leurs espaces cultivés par des essences forestières telles que l’acacia, l’eucalyptus, le moringa, le teck, le campéché, le jatropha etc’’. <>, s’est justifié Dominique Gnimadi. L’idée est bonne et les intentions sont louables. En plus de ce qu’elle évitera aux paysans les conflits, elle participera au reboisement de nos contrées. Mais, pour réussir le pari, Fondogni devra multiplier les rencontres avec les divers acteurs concernés, chose dont a conscience, Dominique Gnimadi.

18-05-2017, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

En vérité : Sauver Cotonou du drame d’Abidjan
22-06-2018, Isac A. YAÏ
La ville est plongée dans le deuil. Abidjan, la belle, pleure ses morts. Cette cité cosmopolite a troqué son charme contre les affres des pluies (...) Lire  

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)