Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Construction de la route Comè-Lokossa-Dogbo : Les travaux de bitumage piétinent

JPEG - 74.3 ko

Les travaux de construction de la route Comè-Lokossa-Dogbo (Colodo) piétinent toujours. Lancée en septembre 2014 pour un délai d’exécution de deux ans, la construction de cette infrastructure routière est confrontée à de nombreux obstacles. Cette situation ne cesse de créer des déconvenues aux populations et nécessite la diligence du Directeur Général des Infrastructures, Jacques Ayadji. Tout porte à croire que ce dernier n’arrive pas à actionner les leviers nécessaires pour la réalisation de cette route. Selon les recoupements, ce retard est lié au blocage de l’exécution des travaux par le maire de Houéyogbé, Cyriaque Domingo et à la difficulté de contournement des camions au carrefour Zénith à Comè. En réalité, pour des questions de redevances dans le cadre de l’exploitation des carrières, le maire Cyriaque Domingo a procédé au blocage des travaux de l’entreprise Ebomaf qui a à charge la construction de la route Colodo. Les populations quant à elles, souffrent le martyre. Il revient à l’Etat, notamment au Dgi, Jacques Ayadji de taper du poing sur la table pour mettre fin à cette situation qui ne fait qu’accentuer le calvaire des usagers de la route Colodo. Plusieurs mois après l’échéance, le taux d’exécution est encore à environ 45%. Plusieurs autres facteurs ralentissent les travaux, en dehors du blocage de l’entreprise Ebomaf. Il y a que des espaces restent encore occupés par des populations, et surtout les difficultés de contournement au carrefour ‘’Zénith’’ à Comè. Ici, le rayon de courbure ne permet pas aux camions de tourner facilement, ce qui fait qu’ils se retrouvent fréquemment dans les caniveaux. Il urge d’agir pour que prenne fin le calvaire des usagers.
Richard AKOTCHAYE (Coll.)

7-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Plus de bruit, pas de résistance. Mieux, à Glo-Djigbé, les chèques d’indemnisation des propriétaires terriens situés, dans l’emprise du prochain (...) Lire  

Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Infidèle sans conscience (...)
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)  

Rebondissement dans le dossier faux médicaments : Mandat de dépôt (...)
21-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le procès dédié au flagrant délit de trafic de faux médicaments dont le principal mis en cause est l’honorable Atao (...)