Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Corruption à l’aéroport de Cotonou : Yayi pour des mises en garde ce jour

JPEG - 106.9 ko
Boni en colère contre les agents en poste à l’éroport de Cotonou

Plus de corruption et d’actes de rançonnement à l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin. C’est la vision du président Boni Yayi qui, pour des plaintes de plus en plus nombreuses de corruption à l’aéroport de Cotonou, n’a pas hésité à faire relever de leurs postes tous les agents militaires et paramilitaires en service en ces lieux. Et pour s’assurer que ses ordres ont été exécutés et que plus jamais, de tels actes ne s’y reproduisent, le président Boni Yayi rencontre ce jour, tous les différentes sections qui interviennent à l’aéroport de Cotonou. Ainsi, l’inspecteur général de police, Louis-Philippe Houndégnon, le général des douanes, Charles Sèzan, le Colonel Elomon de la gendarmerie, la haute hiérarchie militaire et même les administratifs seront présents à la rencontre de ce jour. D’après des informations qui nous sont parvenues, non seulement le président Yayi veut s’assurer que tous les agents ont été effectivement relevés de leurs postes mais aussi, il entend demander aux responsables des corps militaires et paramilitaires concernés à être plus rigoureux envers leurs éléments en matière de lutte contre la corruption. Ainsi, dans sa détermination à faire de l’aéroport de Cotonou, le lieu le plus sûr et le plus sécurisé que possible et où il n’y a trace d’aucun acte de corruption, il est attendu que le chef de l’Etat Boni Yayi insiste sur la nécessité de punir sans état d’âme les récidivistes d’actes de corruption à l’aéroport ou même les radier. Ce jour donc, au palais de la présidence, ce sera pour les responsables des différents secteurs d’intervention à l’aéroport de Cotonou, une séance de mise en garde ferme du président Boni Yayi et certainement, une nouvelle ère en matière d’intégrité qui s’ouvre au niveau de cette frontière qui en a sérieusement besoin.

4-08-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)