Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Coup de filet de l’Ocrc à Cotonou : Deux cyber-escrocs Nigérians écroués

Interpellés par l’Office central de répression de la cybercriminalité (Ocrc) suite à une plainte de l’ambassadeur de la Turquie près le Bénin en date du mercredi 22 juillet 2015, deux cyber-escrocs de nationalité nigériane sont mis sous mandat de dépôt. Ils ont été arrêtés la semaine dernière et présentés au Procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou qui les a placés en détention préventive. Ils sont incarcérés à la prison civile de Cotonou le lundi passé. En effet, ce diplomate turc a saisi l’Ocrc via le ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes, d’un cas de cybercriminalité dont a été victime l’un de ses compatriotes. Et, après trois mois d’enquêtes, le chef de cette unité, le commissaire de police Nicaise Dangnibo et ses éléments ont démantelé le réseau. Le rappel des faits permet d’apprécier la décision du procureur. Un citoyen Turc a perdu tout contact d’un de ses parents qui séjournait en Afrique et a lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Cette information a été vite récupérée par des escrocs qui lui ont fait croire que l’intéressé est décédé lors d’un grave accident de circulation au Bénin. Ils ont même falsifié un certificat de décès et autres pièces afférentes qu’ils lui ont envoyés pour justifier leurs allégations. Aussi, pour persuader leur interlocuteur, ces criminels lui ont fait croire que son parent défunt a laissé sur son compte bancaire une somme de neuf cents euros et qu’étant ses anciens collaborateurs, ils ont le devoir de l’aider à rentrer en possession de ce fonds. Mais, cela est astreint à plusieurs formalités. C’est pour ces supposées formalités qu’ils lui ont fait payer trente mille dollars soit quinze millions de Fcfa.

4-11-2015, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)  

Entretien avec Professeur agrégé en ophtalmologie sur le Glaucome : (...)
18-01-2017, La rédaction
En Afrique, la cécité de l’œil est de plus en plus croissante. La première cause est la cataracte. Mais une autre cause (...)  

Arrêtés à Kandi : Deux trafiquants d’ivoire condamnés à 6 mois (...)
18-01-2017, La rédaction
Le tribunal de Kandi a rendu hier son verdict en défaveur des trafiquants arrêtés avec 3,2 Kg d’ivoire, en octobre (...)  

Prof. Michel Boko, à propos de l’assainissement de la ville de (...)
18-01-2017, La rédaction
Les différentes actions entreprises par le Gouvernement ces derniers mois pour la protection de l’Environnement (...)