Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Coup de filet de l’Ocrc à Cotonou : Deux cyber-escrocs Nigérians écroués

Interpellés par l’Office central de répression de la cybercriminalité (Ocrc) suite à une plainte de l’ambassadeur de la Turquie près le Bénin en date du mercredi 22 juillet 2015, deux cyber-escrocs de nationalité nigériane sont mis sous mandat de dépôt. Ils ont été arrêtés la semaine dernière et présentés au Procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou qui les a placés en détention préventive. Ils sont incarcérés à la prison civile de Cotonou le lundi passé. En effet, ce diplomate turc a saisi l’Ocrc via le ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes, d’un cas de cybercriminalité dont a été victime l’un de ses compatriotes. Et, après trois mois d’enquêtes, le chef de cette unité, le commissaire de police Nicaise Dangnibo et ses éléments ont démantelé le réseau. Le rappel des faits permet d’apprécier la décision du procureur. Un citoyen Turc a perdu tout contact d’un de ses parents qui séjournait en Afrique et a lancé un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Cette information a été vite récupérée par des escrocs qui lui ont fait croire que l’intéressé est décédé lors d’un grave accident de circulation au Bénin. Ils ont même falsifié un certificat de décès et autres pièces afférentes qu’ils lui ont envoyés pour justifier leurs allégations. Aussi, pour persuader leur interlocuteur, ces criminels lui ont fait croire que son parent défunt a laissé sur son compte bancaire une somme de neuf cents euros et qu’étant ses anciens collaborateurs, ils ont le devoir de l’aider à rentrer en possession de ce fonds. Mais, cela est astreint à plusieurs formalités. C’est pour ces supposées formalités qu’ils lui ont fait payer trente mille dollars soit quinze millions de Fcfa.

4-11-2015, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)