Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Cour d’appel de Cotonou : Le Procureur général Emmanuel Opita installé

JPEG - 197.9 ko

La grande salle d’audience A de la cour d’appel de Cotonou a servi de cadre le vendredi dernier à l’installation officielle de Emmanuel Opita, nouveau procureur général près la cour d’appel de Cotonou et de Arsène Hubert Dadjo, nouveau conseiller à ladite cour, dans leurs nouvelles fonctions. C’était au terme d’une audience solennelle présidée par Honoré Alowakinnou, procureur général par intérim, en présence des parents, amis et collègues des heureux du jour. Précédemment procureur général près la cour d’appel de Parakou, Emmanuel Opita est entré dans sa nouvelle fonction au même grade près la cour d’appel de Cotonou conformément à l’article 10 de la loi portant statut de la magistrature au Bénin, suite à sa nomination le 20 septembre 2017. Avant lui, c’est Arsène Dadjo qui a été officiellement reçu comme conseiller à la cour d’appel de Cotonou. Pour Honoré Alowakinnou, « un procureur général n’est pas un simple magistrat, il aura sous lui tous les officiers de police judiciaire, tous les procureurs près les tribunaux, etc. Il doit pouvoir prendre les instructions de sa hiérarchie et les communiquer à ses collègues. « Tous dépendra de vous, tout dépendra de votre savoir faire et de votre savoir être. Il vous faut avoir la patience de connaitre vos collaborateurs afin de tirer le meilleur d’eux », a-t-il ajouté. Selon le nouveau procureur général près la cour d’appel de Cotonou, il mettra tout en œuvre pour ne pas décevoir les autorités qui ont placé leur confiance en lui. Car dit-il, « Des efforts seront faits pour qu’ensemble, nous gagnions la confiance de la population ».
Euloge GOHOUNGO (Stag)

23-10-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)