Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Cour d’appel de Cotonou : Le Procureur général Emmanuel Opita installé

JPEG - 197.9 ko

La grande salle d’audience A de la cour d’appel de Cotonou a servi de cadre le vendredi dernier à l’installation officielle de Emmanuel Opita, nouveau procureur général près la cour d’appel de Cotonou et de Arsène Hubert Dadjo, nouveau conseiller à ladite cour, dans leurs nouvelles fonctions. C’était au terme d’une audience solennelle présidée par Honoré Alowakinnou, procureur général par intérim, en présence des parents, amis et collègues des heureux du jour. Précédemment procureur général près la cour d’appel de Parakou, Emmanuel Opita est entré dans sa nouvelle fonction au même grade près la cour d’appel de Cotonou conformément à l’article 10 de la loi portant statut de la magistrature au Bénin, suite à sa nomination le 20 septembre 2017. Avant lui, c’est Arsène Dadjo qui a été officiellement reçu comme conseiller à la cour d’appel de Cotonou. Pour Honoré Alowakinnou, « un procureur général n’est pas un simple magistrat, il aura sous lui tous les officiers de police judiciaire, tous les procureurs près les tribunaux, etc. Il doit pouvoir prendre les instructions de sa hiérarchie et les communiquer à ses collègues. « Tous dépendra de vous, tout dépendra de votre savoir faire et de votre savoir être. Il vous faut avoir la patience de connaitre vos collaborateurs afin de tirer le meilleur d’eux », a-t-il ajouté. Selon le nouveau procureur général près la cour d’appel de Cotonou, il mettra tout en œuvre pour ne pas décevoir les autorités qui ont placé leur confiance en lui. Car dit-il, « Des efforts seront faits pour qu’ensemble, nous gagnions la confiance de la population ».
Euloge GOHOUNGO (Stag)

23-10-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le chef d’Etat-major de l’armée de terre, Fructueux Gbaguidi a procédé hier, à l’ouverture d’un atelier organisé par la (...)  

Lutte contre l’insécurité : Des délinquants arrêtés avec des armes et (...)
22-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Deux Akm, 197 munitions de calibre 7,62 mm. Ce sont les objets retrouvés chez deux individus interpellés dans le (...)  

Lutte contre la corruption : Coup de balai l’aéroport de (...)
21-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très remonté contre le rançonnement, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général de Brigade Nazaire (...)  

Compétitivité de la tomate béninoise : Les supplices de l’Or (...)
21-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Contraintes climatiques, pertes post-récoltes considérables, faible capacité de transformation, etc. Avec une (...)