Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Cous-Uac : Le personnel des restaurants à l’école de

80 agents de la chaîne de restauration du campus d’Abomey-Calavi bénéficient depuis hier et ce pendant deux jours d’un atelier de renforcement de capacités sur les « bonnes pratiques d’hygiène en restauration collective ». La cérémonie de lancement s’est déroulée au restaurant universitaire Bid sis sur le campus d’Abomey-Calavi.

JPEG - 299.8 ko

En prélude à la reprise imminente des activités des différents restaurants universitaires, cette session de formation animée par l’Institut de l’hygiène et des métiers de la propreté (Ihymep) de Cotonou a ciblé les différentes catégories d’agents intervenant dans la chaîne de restauration à savoir : cuisiniers, agents de comptoirs, de plonge, magasiniers et manutentionnaires. La cérémonie d’ouverture fort simple, mais empreinte de solennité a été marquée par deux allocutions.
Isnelle Amoussou-Chouh, chef du service de la restauration a pris la parole pour remercier l’autorité pour cette noble initiative. Elle a pris l’engagement au nom des bénéficiaires de prêter une oreille attentive au message de la formatrice avant de faire la promesse que les enseignements reçus seront mis en œuvre.
Dans son allocution d’ouverture, Ghislaine Fagbohoun, directrice du centre des œuvres universitaires de l’université d’Abomey-Calavi, a indiqué que cette formation répond au souci d’amélioration des prestations de sa structure. A cet effet, le centre voudrait rappeler aux agents intervenant dans la chaîne de restauration, les règles d’hygiène à observer en la matière." En insistant sur les modules de formation relative à l’hygiène, le Cous-Ac entend mettre l’accent sur la propreté, gage d’une alimentation saine, et d’une bonne santé car, comme le dit l’adage, on peut être pauvre mais propre". Profitant de l’occasion, Ghislaine Fagbohoun annoncé l’introduction de nouveaux mets au menu des restaurants universitaires dès la rentrée prochaine. Une revendication des étudiants longtemps ressassée vient ainsi d’être satisfaite.
A tout Seigneur tout honneur, un satisfecit a été décerné à Marie-Odile Attanasso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique qui n’a de cesse d’encourager les responsables du Cous-Ac à améliorer leurs prestations.

2-12-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
Et si on partageait nos expériences ? La conviction récente du chroniqueur là-dessus, est que jamais et au grand jamais, la dot ne devrait (...) Lire  

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Mariage des enfants et grossesses en milieu scolaire : Le Close (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
En plein 21è siècle, le Bénin enregistre encore de nombreux cas de mariages des enfants et de grossesses en milieu (...)  

Examens blancs au secondaire : Garantir de bons résultats dans la (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
Il y a du nouveau dans les établissements publics d’enseignement secondaire. Dans un communiqué en date du 9 janvier (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe (...)
18-01-2018, La rédaction
Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités (...)  

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)