Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Criminalité faunique : Le tribunal de Cotonou s’engage dans la lutte

JPEG - 83.6 ko

Le président de la première chambre correctionnelle de fragrant délit du tribunal de 1ère instance de Cotonou a rendu son verdict hier suite à l’arrestation de trois trafiquants d’écailles de Pangolins géants le 11 mai dernier. Le cerveau de la bande est de nationalité guinéenne et répond au nom de Soumahoro Adama. Il a écopé de 12 mois d’emprisonnement ferme. De même, ces deux complices, Diawara Oumar d’origine guinéenne et le Béninois Rogatien Djomahou ont été condamnés à 24 mois d’emprisonnement avec sursis. S’ajoute à ces peines, une amende de 200.000 F Cfa pour chacun d’eux et solidairement à un franc symbolique. Pour rappel, ces trafiquants ont été arrêtés avec 70 kilogrammes d’écailles de Pangolins géants, du nom scientifique de Manis gigantea, une espèce intégralement protégée. Il faut aussi rappeler que cette arrestation a été possible grâce à l’intervention de la police avec le concours du programme ‘’Appui à l’application des lois sur la faune et la flore’’ (Aalf-Bénin). Et selon l’article 154 de la loi portant régime de la faune en République du Bénin, l’infraction qu’ils ont commise est punie d’une amende de 300.000 à 800.000 F et d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans. On ne le dira jamais assez, la lutte contre la criminalité faunique est d’une importance capitale pour la protection de la faune et de la biodiversité en général. Et la justice en tient grand compte.

1er-06-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Regain d’insécurité à Abomey-Calavi : Plusieurs maisons et boutiques (...)
23-07-2018, Isac A. YAÏ
Les malfrats ont repris du service dans la commune d’Abomey-CalAvi. Et pour cause, cette semaine à Aïtchédji et Agori, (...)  

Police républicaine : Nazaire Hounonkpè parle des réformes
23-07-2018, Ambroise ZINSOU
De passage dimanche dernier sur la télévision national, le Directeur général de la Police Républicaine, l’Inspecteur (...)  

Réalisation du Pag volet éducation : Marie Odile Attanasso (...)
19-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les retombées de la visite officielle de la ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso au Maroc, du (...)  

Entretien avec Raïmi Paraïso Paka, président de l’Ong Alto (...)
19-07-2018, Karim O. ANONRIN
L’Organisation non gouvernementale panafricaine Action pour la lutte contre la traite des enfants de l’Afrique de (...)