Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Crise à la Direction des examens et concours : Mahougnon Kakpo installé sous haute surveillance militaire

La Directrice des examens et concours (Dec) de l’enseignement secondaire, Catherine Bio Sarrè, est interdite d’accès à son bureau. A la demande de son ministre de tutelle, des gendarmes sont postés à l’intérieur de la Dec pour l’empêcher d’accéder à son bureau.

JPEG - 166.1 ko

Samedi dernier, les membres du cabinet du ministre Lucien Kokou avaient une énième fois attendu en vain que Mme Cathérine Bio Sarrè passe service à son successeur Mahougnon Kakpo, nommé par arrêté ministériel le 13 avril 2016. Une semaine plus tôt, Mme Bio Sarrè avait demandé au ministre d’Etat Pascal Koupaki, lors d’une réunion qu’il tenait avec les protagonistes de la crise, d’accepter qu’elle passe service le samedi 23 avril pour lui permettre d’organiser certains examens prévus pour les 17 et 18 avril 2016. Le cabinet du ministre de l’enseignement secondaire s’attendait tout naturellement à ce qu’elle respecte cet engagement. Mais contre toute attente, elle a une fois encore brillé par son absence à la Dec.
Au fond, en refusant de passer service, Mme Bio Sarrè méconnaît l’article 2 de la loi N°86-014 du 26 septembre 1986 portant code des pensions civiles et militaires de retraite modifiée et complétée par la loi N°2005-24 du 8 septembre 2005. Cet article dispose en effet que les agents permanents de l’Etat civils ou militaires sont admis d’office à la retraite le premier jour du trimestre civil suivant celui au cours duquel ils atteignent ou sont présumés atteindre la limite d’âge qui leur est applicable. Dans une correspondance qu’il a adressée à ses collègues ministres, le 26 décembre 2013, Martial Sounton, alors ministre du Travail et de la fonction publique, a rappelé que « tout agent qui satisfait à ces conditions (qu’il soit agent nommé par décret ou par arrêté) doit obligatoirement cesser ses activités sans formalisme ni parallélisme des formes ». Or, Mme Bio Sarrè est admise à faire valoir ses droits à la retraite depuis près d’un an. La question qui se pose alors est de savoir pourquoi Mme Bio Sarrè réclame un décret présidentiel avant de passer le témoin à son successeur qui n’est rien d’autre que celui qu’elle avait remplacé le 10 avril 2012 ?

Mahougnon Kakpo installé quand même
Le ministre Kokou ayant pris ses responsabilités, le nouveau Dec Mahougnon Kakpo est installé dans ses fonctions par son Directeur de cabinet et son secrétaire général. Ce matin, lundi 25 avril, un huissier de justice procédera à une ouverture forcée des bureaux pour permettre au nouveau locataire d’organiser les prochains examens de fin d’année.

25-04-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Plus de bruit, pas de résistance. Mieux, à Glo-Djigbé, les chèques d’indemnisation des propriétaires terriens situés, dans l’emprise du prochain (...) Lire  

Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Infidèle sans conscience (...)
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)  

Rebondissement dans le dossier faux médicaments : Mandat de dépôt (...)
21-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le procès dédié au flagrant délit de trafic de faux médicaments dont le principal mis en cause est l’honorable Atao (...)