Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Décès de l’ancien président de la République : Le grand patriote Kérékou n’est plus

JPEG - 322.9 ko

La nation est en deuil. Une bibliothèque riche de vingt sept ans de gestion de la nation a brûlé. Mais avant, le Général Mathieu Kérékou a combattu le bon combat avec un impressionnant héritage d’homme de paix, de justice, d’humilité, de démocratie et d’unité nationale qu’il lègue au souvenir de ses compatriotes. La nation pleure le grand camarade de lutte, l’homme du 26 octobre 1972 qui a rejoint le père céleste dans l’après-midi du 14 octobre 2015. Repos éternel mon Général ! Il n’est plus utile de demander à ta dépouille d’homme de paix de reposer en paix. La terre du pays qui te porte dans son cœur ne peut non plus s’interdire de t’être légère, mon président !
La paix. Personne que lui ne l’a autant cultivée au Dahomey aujourd’hui Bénin. La démocratie sans effusion de sang après la conférence nationale des forces vives de la nation, l’histoire le lui doit. Les témoignages des proches du Général sur son humilité, sa modestie, son impartialité sont carrément des contes à transmettre aux générations futures. Zorro qu’il fut de son Kouarfa natal où il a vu le jour en 1933, Zorro il est resté jusqu’à la tombe ! Pour nous ses contemporains, le Caméléon est tout simplement un visionnaire, l’homme d’Etat dont doivent s’inspirer ceux qui ont la prétention de briguer la magistrature suprême.
Repos Général !
D’ailleurs, peuvent-ils prétendre incarner l’unité nationale et faire preuve de patriotisme sans aller à l’école de ce baobab de la vie politique béninoise ? Ce serait simplement faire fausse route. L’éternel Kékéréké n’avait pas de couleur, de région, d’ethnie et de religion. C’est un homme du peuple qui est resté durant tout son règne au service du peuple. Peu importe les griefs que peuvent porter contre lui ses détracteurs à cause de son engagement à défendre ses idéaux. Les Béninois retiennent de leur vrai et unique Général, le grand amour pour son pays. Et pour cela, personne ne pourra rendre à sa mémoire, l’hommage à la mesure du sacrifice consenti.
Alors, au-delà des jours de deuil, la première reconnaissance serait déjà de baptiser un grand symbole du Bénin du nom du Général Mathieu Kérékou. Pourquoi pas le stade de l’Amitié de Kouhounou, une place ou une rue ? Certes, ce ne serait qu’un hommage à titre posthume mais mieux vaut tard que jamais ! Kérékou est parti et il est impossible que les Béninois l’oublient. De génération en génération, il restera dans les mémoires. Pas parce qu’il s’appelle le Général Mathieu Kérékou. Mais à cause de la richesse de l’héritage qu’il laisse à ses frères, ses enfants et ses petits enfants. Mon Général, repos ! Tu as fière allure et tu mérites un grand bravo. La terre du Bénin te sera éternellement légère et que le ciel t’ouvre grandement ses bras. Inoxydable Kékéréké, dors en paix !

15-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)  

Entretien avec Professeur agrégé en ophtalmologie sur le Glaucome : (...)
18-01-2017, La rédaction
En Afrique, la cécité de l’œil est de plus en plus croissante. La première cause est la cataracte. Mais une autre cause (...)  

Arrêtés à Kandi : Deux trafiquants d’ivoire condamnés à 6 mois (...)
18-01-2017, La rédaction
Le tribunal de Kandi a rendu hier son verdict en défaveur des trafiquants arrêtés avec 3,2 Kg d’ivoire, en octobre (...)  

Prof. Michel Boko, à propos de l’assainissement de la ville de (...)
18-01-2017, La rédaction
Les différentes actions entreprises par le Gouvernement ces derniers mois pour la protection de l’Environnement (...)