Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Décès de l’ancien président de la République : Le grand patriote Kérékou n’est plus

JPEG - 322.9 ko

La nation est en deuil. Une bibliothèque riche de vingt sept ans de gestion de la nation a brûlé. Mais avant, le Général Mathieu Kérékou a combattu le bon combat avec un impressionnant héritage d’homme de paix, de justice, d’humilité, de démocratie et d’unité nationale qu’il lègue au souvenir de ses compatriotes. La nation pleure le grand camarade de lutte, l’homme du 26 octobre 1972 qui a rejoint le père céleste dans l’après-midi du 14 octobre 2015. Repos éternel mon Général ! Il n’est plus utile de demander à ta dépouille d’homme de paix de reposer en paix. La terre du pays qui te porte dans son cœur ne peut non plus s’interdire de t’être légère, mon président !
La paix. Personne que lui ne l’a autant cultivée au Dahomey aujourd’hui Bénin. La démocratie sans effusion de sang après la conférence nationale des forces vives de la nation, l’histoire le lui doit. Les témoignages des proches du Général sur son humilité, sa modestie, son impartialité sont carrément des contes à transmettre aux générations futures. Zorro qu’il fut de son Kouarfa natal où il a vu le jour en 1933, Zorro il est resté jusqu’à la tombe ! Pour nous ses contemporains, le Caméléon est tout simplement un visionnaire, l’homme d’Etat dont doivent s’inspirer ceux qui ont la prétention de briguer la magistrature suprême.
Repos Général !
D’ailleurs, peuvent-ils prétendre incarner l’unité nationale et faire preuve de patriotisme sans aller à l’école de ce baobab de la vie politique béninoise ? Ce serait simplement faire fausse route. L’éternel Kékéréké n’avait pas de couleur, de région, d’ethnie et de religion. C’est un homme du peuple qui est resté durant tout son règne au service du peuple. Peu importe les griefs que peuvent porter contre lui ses détracteurs à cause de son engagement à défendre ses idéaux. Les Béninois retiennent de leur vrai et unique Général, le grand amour pour son pays. Et pour cela, personne ne pourra rendre à sa mémoire, l’hommage à la mesure du sacrifice consenti.
Alors, au-delà des jours de deuil, la première reconnaissance serait déjà de baptiser un grand symbole du Bénin du nom du Général Mathieu Kérékou. Pourquoi pas le stade de l’Amitié de Kouhounou, une place ou une rue ? Certes, ce ne serait qu’un hommage à titre posthume mais mieux vaut tard que jamais ! Kérékou est parti et il est impossible que les Béninois l’oublient. De génération en génération, il restera dans les mémoires. Pas parce qu’il s’appelle le Général Mathieu Kérékou. Mais à cause de la richesse de l’héritage qu’il laisse à ses frères, ses enfants et ses petits enfants. Mon Général, repos ! Tu as fière allure et tu mérites un grand bravo. La terre du Bénin te sera éternellement légère et que le ciel t’ouvre grandement ses bras. Inoxydable Kékéréké, dors en paix !

15-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Juridisme anti développement !
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
Inquiétant ! Lancés à pleine vitesse, de précieux dispositifs pour tirer le développement du Bénin vers le haut sont foudroyés par d’expéditifs éclairs (...) Lire  

En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Appui de taille pour le Pag (...)
12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Débat sur l’avenir des taxis motos : Les invités partagés entre la (...)
24-04-2017, La rédaction
Sur l’émission Eclairage hier à la radio nationale, l’avenir des zémidjans était en débat. Barthelemy Yètin, secrétaire (...)  

La douane se prononce sur l’affaire cocaïne et le dossier (...)
21-04-2017, La rédaction
Je voudrais faire remarquer que depuis que cette affaire de cocaïne a été politisée, c’est une souffrance morale pour (...)  

Après la réussite de la campagne 2016-2017 : L’Aic mise sur la (...)
21-04-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle du coton (Aic) a initié un atelier sur ‘’bilan et planification des activités de la (...)  

Métier de gardiennage au Bénin : Risquer sa vie contre une modique (...)
21-04-2017, La rédaction
Le chômage pousse de nombreux jeunes au Bénin à se trouver d’emplois précaires, dont celui d’agent de sécurité. De jour (...)