Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dégel de la fronde sociale : Round décisif des négociations ce jour

JPEG - 73.8 ko

Décidé à œuvrer pour le dégel de la fronde sociale en cours depuis trois mois, et à garantir une paix sociale durable, le Gouvernement convie ce jour les partenaires sociaux à la table de négociation. Ces assises ultimes devront permettre aux différents acteurs de trouver des solutions, voire de faire les sacrifices nécessaires pour mettre fin à la tension sociale.
Les concertations de ce jour se dérouleront, comme d’habitude, sous l’égide du Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané qui aura à ses côtés la Ministre de la fonction publique Adidjatou Mathys, le ministre de l’économie et des finances et les ministres en charge du secteur de l’éducation. Elles s’ouvrent dans un contexte où certains syndicats ont décidé de suspendre leurs motions de grèves pour donner le temps au Gouvernement de trouver des solutions aux revendications. C’est le cas de quatre centrales syndicales (la Cspib, la Csa-Bénin, la Csub et la Cgtb), des intersyndicales des enseignements maternel et primaire et supérieur, et des syndicats des travailleurs du secteur de la justice. Ceci a été possible grâce à la bonne foi dont fait preuve le Gouvernement, notamment à travers le payement sans défalcations des salaires du mois de mars. Les nombreuses médiations conduites par le clergé, le Conseil Economique et Social en ont été également pour quelque chose.
Néanmoins, le dégel bien que progressif n’apaise pas encore pour autant la situation. Il est impérieux que les lignes bougent. Et les pourparlers d’aujourd’hui restent décisifs pour convaincre les indécis comme la Cosi-Bénin, l’Unstb, le front, voire la Cstb dont le radicalisme est souvent prévisible. Etant donné que les précédentes rencontres ont permis des avancées significatives, il n’y a que les questions liées aux défalcations et aux arrêtés d’applications du statut des enseignants qui posent encore problèmes. C’est indispensable d’aller à un consensus et d’aboutir à la signature d’un protocole d’accord, au terme de ce qu’on pourrait appeler le dernier round des négociations.
Faut-il le rappeler, sur les 68 points tirés des cahiers de doléances, au titre de l’année 2017, 33 points, soit 48,52%, ont été examinés avec succès. De plus, 29 points, soit 42,6% ont été abordés, mais en raison de la situation financière globale, ils n’ont pu être mis en œuvre dans l’immédiat. 6 points n’ont pu trouver encore une réponse appropriée, et c’est le moment plus que jamais de faire évoluer le débat. Fort heureusement que l’hypothèse de l’année blanche est écartée pour l’ensemble des parties.

13-04-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Bail sans pagaille !
26-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Les comptes sont bons. Pour le bonheur des locataires et des propriétaires, la loi sur le bail est votée. Encore deux petites étapes et un véritable (...) Lire  

Chronique judiciaire : 7 ans de travaux forcés (...)
26-04-2018, Isac A. YAÏ
Editorial : L’agro industrie en hibernation
26-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Jeunesse, grande inquiétude (...)
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour l’hygiène publique
25-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2490

Dr Akibou Akindélé, spécialiste en ethno-climatologie « Il faut (...)
26-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A travers les comportements de la faune et de la flore, il est aussi possible d’apprécier la variabilité climatique. (...)  

Efficacité des mesures douanières au Port de Cotonou : Le Cb (...)
25-04-2018, La rédaction
Vigilance et pragmatisme. Ce sont les mots qui caractérisent désormais la Brigade Douane Cotonou Port, notamment face (...)  

Stigmatisation des vieillards : Les personnes du 3ème âge victimes (...)
25-04-2018, La rédaction
Les personnes du 3ème âge sont pour la plupart moins considérées dans la société. Elles subissent le plus souvent une (...)  

Deux ans sous la Rupture : Les efforts de Talon pour une éducation (...)
24-04-2018, Ambroise ZINSOU
Investir dans la formation du capital humain, gage d’un développement durable et source de croissance économique. (...)