Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dégradation avancée de la voie Abomey-Agbangnizoun : La réaction du Ministre des transport attendue

Emprunter l’axe Abomey-Agbangnizoun relève actuellement d’un chemin de croix pour les usagers. Les dernières pluies ont aggravé l’état de cette voie qui connait le plus gros du trafic entre Abomey et Agbangnizoun. En plus des dommages que subissent leurs moyens de déplacement, les usagers enregistrent des répercussions graves sur leur santé. Les crevasses présentes tout au long de la voie, laissent un sentiment amer et de regret à tout usager.

Le conseil communal inactif
« Le linéaire Abomey-Agbangnizoun-Couffo, est une voie classée et sa réalisation relève de la compétence du Ministère des travaux publics. L’entretien courant, périodique ou le réaménagement se font dès lors, en concertation avec le Ministère. Le Conseil communal, au vu de l’état de la voie, a toujours fait le plaidoyer pour sa concrétisation », a déclaré Sèhoué Sègbé, chef service technique de la Mairie d’Agbangnizoun. Aussi, explique-t-il, les multiples travaux topographiques récents ou vieux de plusieurs années sont dus au non aboutissement des premiers projets de réalisation ; engendré par le retrait des partenaires chemin faisant. « Les signes observés sur les murs ne sont que des repères laissés par les derniers travaux de nivellement et ne devraient susciter aucune inquiétude. Seulement, pour faire du beau et de l’attrayant, il faut parfois occasionner des casses », a-t-il ajouté. Malgré les explications du Cst, il convient de se poser certaines questions. Que fait concrètement le Ministère ? Où en est-on avec les travaux ? L’étude et le financement sont-ils bouclés ? Quand est ce que cette voie sera réalisée ? Ou bien constitue-t-elle une vaine promesse électorale ? N’existe-t-il pas une solution palliative pour soulager les usagers ? En attendant les réponses du Ministre Hèhomey, les populations continueront de souffrir le martyre sur cette voie Abomey-Agbangnizoun.

24-06-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)