Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dégradation avancée de la voie Abomey-Agbangnizoun : La réaction du Ministre des transport attendue

Emprunter l’axe Abomey-Agbangnizoun relève actuellement d’un chemin de croix pour les usagers. Les dernières pluies ont aggravé l’état de cette voie qui connait le plus gros du trafic entre Abomey et Agbangnizoun. En plus des dommages que subissent leurs moyens de déplacement, les usagers enregistrent des répercussions graves sur leur santé. Les crevasses présentes tout au long de la voie, laissent un sentiment amer et de regret à tout usager.

Le conseil communal inactif
« Le linéaire Abomey-Agbangnizoun-Couffo, est une voie classée et sa réalisation relève de la compétence du Ministère des travaux publics. L’entretien courant, périodique ou le réaménagement se font dès lors, en concertation avec le Ministère. Le Conseil communal, au vu de l’état de la voie, a toujours fait le plaidoyer pour sa concrétisation », a déclaré Sèhoué Sègbé, chef service technique de la Mairie d’Agbangnizoun. Aussi, explique-t-il, les multiples travaux topographiques récents ou vieux de plusieurs années sont dus au non aboutissement des premiers projets de réalisation ; engendré par le retrait des partenaires chemin faisant. « Les signes observés sur les murs ne sont que des repères laissés par les derniers travaux de nivellement et ne devraient susciter aucune inquiétude. Seulement, pour faire du beau et de l’attrayant, il faut parfois occasionner des casses », a-t-il ajouté. Malgré les explications du Cst, il convient de se poser certaines questions. Que fait concrètement le Ministère ? Où en est-on avec les travaux ? L’étude et le financement sont-ils bouclés ? Quand est ce que cette voie sera réalisée ? Ou bien constitue-t-elle une vaine promesse électorale ? N’existe-t-il pas une solution palliative pour soulager les usagers ? En attendant les réponses du Ministre Hèhomey, les populations continueront de souffrir le martyre sur cette voie Abomey-Agbangnizoun.

24-06-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Regard sur projet à Ouèdo !
24-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Très attachés à l’habitat, des nouvelles du genre, les Béninois n’y sont jamais indifférents. Une fois de plus, avec joie et, en même temps quelques (...) Lire  

En vérité : Heureuse décision !
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Communication via internet : Le Gouvernement annule la taxe, les (...)
24-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Patrice SOKEGBE
Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Révolution dans le monde numérique : Arcep et Jeny Sas offrent le (...)
24-09-2018, Isac A. YAÏ
Il est désormais possible d’avoir des noms de domaine .bj pour contribuer à la croissance économique des entreprises (...)  

Rencontres régionales des architectes d’Afrique en Côte d’Ivoire : (...)
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le Président du Conseil national de l’Ordre des Architectes et des urbanistes du Bénin, Narcisse Justin Soglo a pris (...)  

Menace des inondations au Bénin : Sept communes du Nord et de la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
La liste des communes en situation d’alerte s’accroit. Elles sont désormais sept à passer en situation d’alerte rouge, (...)  

Secteur postal informel au Bénin : L’Arcep sensibilise les (...)
17-09-2018, Patrice SOKEGBE
L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste (Arcep-Bénin) a effectué, vendredi dernier dans (...)