Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dégradation avancée de la voie Abomey-Agbangnizoun : La réaction du Ministre des transport attendue

Emprunter l’axe Abomey-Agbangnizoun relève actuellement d’un chemin de croix pour les usagers. Les dernières pluies ont aggravé l’état de cette voie qui connait le plus gros du trafic entre Abomey et Agbangnizoun. En plus des dommages que subissent leurs moyens de déplacement, les usagers enregistrent des répercussions graves sur leur santé. Les crevasses présentes tout au long de la voie, laissent un sentiment amer et de regret à tout usager.

Le conseil communal inactif
« Le linéaire Abomey-Agbangnizoun-Couffo, est une voie classée et sa réalisation relève de la compétence du Ministère des travaux publics. L’entretien courant, périodique ou le réaménagement se font dès lors, en concertation avec le Ministère. Le Conseil communal, au vu de l’état de la voie, a toujours fait le plaidoyer pour sa concrétisation », a déclaré Sèhoué Sègbé, chef service technique de la Mairie d’Agbangnizoun. Aussi, explique-t-il, les multiples travaux topographiques récents ou vieux de plusieurs années sont dus au non aboutissement des premiers projets de réalisation ; engendré par le retrait des partenaires chemin faisant. « Les signes observés sur les murs ne sont que des repères laissés par les derniers travaux de nivellement et ne devraient susciter aucune inquiétude. Seulement, pour faire du beau et de l’attrayant, il faut parfois occasionner des casses », a-t-il ajouté. Malgré les explications du Cst, il convient de se poser certaines questions. Que fait concrètement le Ministère ? Où en est-on avec les travaux ? L’étude et le financement sont-ils bouclés ? Quand est ce que cette voie sera réalisée ? Ou bien constitue-t-elle une vaine promesse électorale ? N’existe-t-il pas une solution palliative pour soulager les usagers ? En attendant les réponses du Ministre Hèhomey, les populations continueront de souffrir le martyre sur cette voie Abomey-Agbangnizoun.

24-06-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)