Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Déguerpissement des abords immédiats des écoles : Le Préfet Modeste Toboula fait le ménage

JPEG - 119.8 ko

Quelques semaines après la menace de déguerpissement des abords immédiats des établissements scolaires à Cotonou, le Préfet du Littoral Modeste Toboula est passé à l’acte. Samedi 1er octobre 2016. Il est 9h. Aux alentours du Collège d’enseignement général de Vèdoko, fait table rase. Le long de la clôture du collège a été dégagé des baraques par des pelles à chenille communément appelées ‘’Caterpillar’’. Sous la supervision du Préfet Toboula, ses collaborateurs et les forces de l’ordre, l’opération suivait son cours. Dans le rang des occupants et autres usagers des lieux, l’atmosphère semble délétère. Ils se sont empressés de vider les boutiques avait que l’opération ne démarre. Abattus par les faits, certains tenanciers de ces baraques s’en remettent à Dieu, d’autres engagent des négociations sur place avec l’autorité, dans la perspective d’un règlement à l’amiable. Mais, échec !
Seuls ceux qui ont pris au sérieux la menace de déguerpissement peuvent encore jouir de leurs installations. « Il y a une semaine que j’ai déplacé mes installations d’ici pour Fifadji. Autrement, je serais là en train de pleurer », déclare Hospice. L’opération a également eu lieu aux abords de l’école primaire publique de Fifadji et l’école urbaine centre. Elle va s’étendre à l’Ecole primaire publique d’Agla-Hlazounto, le Ceg Houéyiho et à autres.

Le sens de la mesure…
Pour Modeste Toboula, plus rien ne sera comme avant. « Le sens de notre action, c’est de permettre au système éducatif béninois d’atteindre certains résultats. C’est de favoriser l’environnement immédiat des apprenants. On ne peut pas continuer comme ça. Vous avez des écoles où les quatre murs qui clôturent ces écoles sont pris d’assaut par des occupants », a-t-il dit. A l’en croire, qu’il s’agisse du domaine public ou pas, le système éducatif béninois ne saurait produire de bons résultats si les alentours des établissements primaires et secondaires deviennent quasiment des lieux d’habitations pour des artisans de toutes catégories, et des abris pour des personnes de moralité douteuse.
Aussi, poursuit-il, tous ceux qui veulent faire du commerce n’ont qu’à s’adresser à la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema) ou à la mairie de Cotonou pour se faire attribuer un domaine. « Le marché de Vèdoko est vide. Les populations ne veulent pas aller au marché pour vendre. Elles préfèrent rester sur la voie pour vendre. C’est une question de perception qu’il faut changer. Les lieux de vente sont connus. Les lieux pour étudier sont aussi connus. Il faudrait que chacun respecte la démarcation. On va dire que, pour s’installer au marché, il faut dépenser plus. Si vous faites le choix d’être commerçant, vous devez avoir forcément les moyens de votre commerce », a-t-il indiqué, tout en avertissant les occupants d’autres établissements de dégager les lieux.

3-10-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction
A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1770

Accusé d’association de malfaiteurs : Hinnougbé Guy condamné à 7 ans (...)
2-12-2016, Isac A. YAÏ
La Cour d’assises a connu hier le 5ème dossier inscrit au rôle de la première session de l’année 2016. Il s’agit du (...)  

Bilinguisme français-anglais au cours primaire : Des établissements (...)
2-12-2016, La rédaction
Depuis quelques années, certains établissements scolaires initient les apprenants à l’anglais dès la maternelle. (...)  

Cous-Uac : Le personnel des restaurants à l’école de
2-12-2016, Moïse DOSSOUMOU
80 agents de la chaîne de restauration du campus d’Abomey-Calavi bénéficient depuis hier et ce pendant deux jours d’un (...)  

Affaire coups et blessures volontaires et menaces de mort : La (...)
2-12-2016, La rédaction
La police est désormais aux trousses de sa majesté Zoungla Tokpon Tossoh 2, roi d’Agassa-Godomè dans l’arrondissement (...)