Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Démarrage du Ravip : Le couple présidentiel donne le bon exemple

JPEG - 271.8 ko

1er Novembre 2017. Il sonnait 17 heures. Le cortège présidentiel franchit le portail de l’école primaire urbaine de Cotonou à Guinkomey. Dans l’enceinte de cette école, il est installé un centre d’enregistrement dans le cadre du Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (Ravip). Patrice Talon, accompagné de la première dame, a donné l’exemple le premier jour de l’opération. Muni de ses pièces d’identité, le couple présidentiel s’est, l’un après l’autre, prêté aux questions des agents recenseurs pour l’enregistrement des données les concernant. Identité, données biométriques, photographies... Telles sont les étapes auxquelles le Président Patrice Talon et son épouse ont été soumis. En bon citoyen, le Chef de l’Etat a voulu donner le bon exemple. A ce sujet, il a invité les populations à lui emboiter le pas.

JPEG - 290.6 ko

Le Ministre de la justice, Garde des sceaux, Joseph Djogbenou s’est, quant à lui, fait enrôler au centre de Perfectionnement du personnel des entreprises à Akpakpa, lieu retenu pour le lancement officiel du Ravip. Etaient présents à cette cérémonie, plusieurs membres du gouvernement, des députés à l’Assemblée nationale, des autorités de la municipalité de Cotonou, de la préfecture du littoral et plusieurs autres responsables à la coordination du Ravip. Ensemble, ils ont parcouru quelques sites d’enrôlement dont celui d’avotrou dans le 1er arrondissement et celui de Djidjè dans le 6è. Ils étaient également aux 9ème et 12ème arrondissements pour s’assurer de l’effectivité de l’opération. « Le premier constat, c’est que le recencement a démarré. On ne peut que s’en féliciter. On a constaté avec satisfaction que la population a adhéré à l’opération, que les agents recenseurs sont prêts. Nous avons procédé par endroits au remplacement de certains agents », a dit le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia.

2-11-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)  

Sécurité alimentaire : Un éveil à l’agroécologie face à la dégradation (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En Afrique, les terres se meurent et contraignent les producteurs à épouser de nouvelles pratiques culturelles. Au (...)  

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)