Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Démarrage du Ravip : Le couple présidentiel donne le bon exemple

JPEG - 271.8 ko

1er Novembre 2017. Il sonnait 17 heures. Le cortège présidentiel franchit le portail de l’école primaire urbaine de Cotonou à Guinkomey. Dans l’enceinte de cette école, il est installé un centre d’enregistrement dans le cadre du Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (Ravip). Patrice Talon, accompagné de la première dame, a donné l’exemple le premier jour de l’opération. Muni de ses pièces d’identité, le couple présidentiel s’est, l’un après l’autre, prêté aux questions des agents recenseurs pour l’enregistrement des données les concernant. Identité, données biométriques, photographies... Telles sont les étapes auxquelles le Président Patrice Talon et son épouse ont été soumis. En bon citoyen, le Chef de l’Etat a voulu donner le bon exemple. A ce sujet, il a invité les populations à lui emboiter le pas.

JPEG - 290.6 ko

Le Ministre de la justice, Garde des sceaux, Joseph Djogbenou s’est, quant à lui, fait enrôler au centre de Perfectionnement du personnel des entreprises à Akpakpa, lieu retenu pour le lancement officiel du Ravip. Etaient présents à cette cérémonie, plusieurs membres du gouvernement, des députés à l’Assemblée nationale, des autorités de la municipalité de Cotonou, de la préfecture du littoral et plusieurs autres responsables à la coordination du Ravip. Ensemble, ils ont parcouru quelques sites d’enrôlement dont celui d’avotrou dans le 1er arrondissement et celui de Djidjè dans le 6è. Ils étaient également aux 9ème et 12ème arrondissements pour s’assurer de l’effectivité de l’opération. « Le premier constat, c’est que le recencement a démarré. On ne peut que s’en féliciter. On a constaté avec satisfaction que la population a adhéré à l’opération, que les agents recenseurs sont prêts. Nous avons procédé par endroits au remplacement de certains agents », a dit le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia.

2-11-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Regain d’insécurité à Abomey-Calavi : Plusieurs maisons et boutiques (...)
23-07-2018, Isac A. YAÏ
Les malfrats ont repris du service dans la commune d’Abomey-CalAvi. Et pour cause, cette semaine à Aïtchédji et Agori, (...)  

Police républicaine : Nazaire Hounonkpè parle des réformes
23-07-2018, Ambroise ZINSOU
De passage dimanche dernier sur la télévision national, le Directeur général de la Police Républicaine, l’Inspecteur (...)  

Réalisation du Pag volet éducation : Marie Odile Attanasso (...)
19-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les retombées de la visite officielle de la ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso au Maroc, du (...)  

Entretien avec Raïmi Paraïso Paka, président de l’Ong Alto (...)
19-07-2018, Karim O. ANONRIN
L’Organisation non gouvernementale panafricaine Action pour la lutte contre la traite des enfants de l’Afrique de (...)