Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Démarrage du Ravip : Le couple présidentiel donne le bon exemple

JPEG - 271.8 ko

1er Novembre 2017. Il sonnait 17 heures. Le cortège présidentiel franchit le portail de l’école primaire urbaine de Cotonou à Guinkomey. Dans l’enceinte de cette école, il est installé un centre d’enregistrement dans le cadre du Recensement administratif initial à vocation d’identification de la population (Ravip). Patrice Talon, accompagné de la première dame, a donné l’exemple le premier jour de l’opération. Muni de ses pièces d’identité, le couple présidentiel s’est, l’un après l’autre, prêté aux questions des agents recenseurs pour l’enregistrement des données les concernant. Identité, données biométriques, photographies... Telles sont les étapes auxquelles le Président Patrice Talon et son épouse ont été soumis. En bon citoyen, le Chef de l’Etat a voulu donner le bon exemple. A ce sujet, il a invité les populations à lui emboiter le pas.

JPEG - 290.6 ko

Le Ministre de la justice, Garde des sceaux, Joseph Djogbenou s’est, quant à lui, fait enrôler au centre de Perfectionnement du personnel des entreprises à Akpakpa, lieu retenu pour le lancement officiel du Ravip. Etaient présents à cette cérémonie, plusieurs membres du gouvernement, des députés à l’Assemblée nationale, des autorités de la municipalité de Cotonou, de la préfecture du littoral et plusieurs autres responsables à la coordination du Ravip. Ensemble, ils ont parcouru quelques sites d’enrôlement dont celui d’avotrou dans le 1er arrondissement et celui de Djidjè dans le 6è. Ils étaient également aux 9ème et 12ème arrondissements pour s’assurer de l’effectivité de l’opération. « Le premier constat, c’est que le recencement a démarré. On ne peut que s’en féliciter. On a constaté avec satisfaction que la population a adhéré à l’opération, que les agents recenseurs sont prêts. Nous avons procédé par endroits au remplacement de certains agents », a dit le Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia.

2-11-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
On a du mal à le croire. Mais, les images prises par des journalistes de CNN nous obligent à nous rendre à l’évidence. Dans la Libye d’aujourd’hui, (...) Lire  

Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Bande d’orduriers !
17-11-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : La polémique de la gratuité au (...)
16-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Cité éclairée, conseillers acclimatés (...)
16-11-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : La pelouse de la honte
15-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Mètognon écouté par (...)
20-11-2017, Patrice SOKEGBE
L’ancien Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) Laurent Metongnon (...)  

Visite de terrain de l’Association interprofessionnelle du Coton : (...)
20-11-2017, La rédaction
Une délégation de l’Association Interprofessionnelle du Coton (Aic a effectué du 16 au 17 novembre 2017, une visite (...)  

Affaire placement des Fonds de la Cnss : Laurent Mètognon convoqué (...)
17-11-2017, La rédaction
Il est invité à se présenter ce jour à la Brigade économique et financière (Bef) de Cotonou. Luis, c’est Laurent (...)  

Inscriptions (dm2-Patrice) Report des inscriptions payantes dans (...)
17-11-2017, Patrice SOKEGBE
Plus de peur que de mal, un débat de fond en gestation Il y a quelques semaines, le monde universitaire a reçu (...)