Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Département des Collines : Les chrétiens fêtent la Toussaint

Hier 1er novembre, les communautés chrétiennes des six communes du département des Collines à savoir Bantè, Savalou, Dassa Zoumé, Glazoué, Savè et Ouèssè ont célébré la Toussaint et honoré la mémoire des défunts.

Le 1er novembre de chaque année, la communauté chrétienne Catholique du Bénin, à l’instar de celle du monde entier, célèbre la Toussaint .Celle-ci est suivie par la commémoration le 2 novembre de la fête des défunts.
La communauté Chrétienne Catholique du département des Collines n’est pas restée en marge de cette fête. A l’église Jean Paul II quartier Latin –Zongo à Dassa, la messe célébrée dans la matinée du 1er novembre 2016 par le vicaire, le Père Nicodème Ballé a drainé plusieurs dizaines de fidèles. Dans son homélie, le célébrant a invité chaque fidèle à chercher à savoir l’explication des Saints dont ils portent le nom, une fois arrivée à la maison. Après la bénédiction finale, il a exhorté les fidèles à se rendre aux cimetières de Dassa pour les rendre propres et allumer de bougie sur les tombeaux des défunts. Il a ensuite recommandé aux fidèles de demander de messe pour leurs parents défunts.
Dans les communes de Savalou, Banté, Glazoué, Savè et Ouèssè, la messe célébrée au niveau des paroisses de ces localités a mobilisé des centaines de fidèles. Tous ensemble, frères et sœurs de la communauté se sont réjouis dans le Seigneur en l’honneur de tous les Saints. Selon les Pères célébrants de ces localités, « nous fêtons la communauté de ceux qui sont devenus des Saints par la passion de la résurrection du christ ».
Dans la soirée du 1er novembre, les fidèles catholiques des six communes se sont rendus dans les cimetières pour allumer de bougies et prier pour leurs proches décédés. « Ce sont la confiance et l’espérance qui orientent notre prière ; c’est la foi dans le christ mort et ressuscité, lui qui a dit : celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra », commente un prêtre à la sortie de la messe.

2-11-2016, Félix AGOHOUNGO


CHRONIQUES

En vérité : Juridisme anti développement !
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
Inquiétant ! Lancés à pleine vitesse, de précieux dispositifs pour tirer le développement du Bénin vers le haut sont foudroyés par d’expéditifs éclairs (...) Lire  

En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Appui de taille pour le Pag (...)
12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Débat sur l’avenir des taxis motos : Les invités partagés entre la (...)
24-04-2017, La rédaction
Sur l’émission Eclairage hier à la radio nationale, l’avenir des zémidjans était en débat. Barthelemy Yètin, secrétaire (...)  

La douane se prononce sur l’affaire cocaïne et le dossier (...)
21-04-2017, La rédaction
Je voudrais faire remarquer que depuis que cette affaire de cocaïne a été politisée, c’est une souffrance morale pour (...)  

Après la réussite de la campagne 2016-2017 : L’Aic mise sur la (...)
21-04-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle du coton (Aic) a initié un atelier sur ‘’bilan et planification des activités de la (...)  

Métier de gardiennage au Bénin : Risquer sa vie contre une modique (...)
21-04-2017, La rédaction
Le chômage pousse de nombreux jeunes au Bénin à se trouver d’emplois précaires, dont celui d’agent de sécurité. De jour (...)