Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Descente dans les structures sous tutelle dans le Mono-Couffo : Nadine Dako incite la jeunesse à la création de l’emploi

JPEG - 225.2 ko

Dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les structures sous tutelle, la ministre de l’emploi des jeunes était le samedi dernier dans départements du Mono-Couffo. Nadine Dako a échangé successivement avec les personnels de la direction départementale de l’emploi des jeunes, de l’Agence nationale pour l’emploi et du Business Promotion Center de Lokossa. Objectif, expliquer à ses collaborateurs la vision du gouvernement au sujet de la création d’emploi indépendant. « Ce département ministériel créé a essentiellement pour objectif non seulement de favoriser la création des petites et moyennes entreprises, mais aussi d’apporter un appui très fort aux entreprises créées », a-t-elle précisé. A l’en croire, le gouvernement béninois a mis en place des mesures pour inciter les entreprises qui sont dans l’informel à se conformer aux réglementations, « parce qu’en une journée, on peut créer une entreprise. Mieux, le capital social qui était d’un million est ramené à la portée des associés. Je pense qu’on peut aller à l’entreprise avec moins de 50.000 Fcfa », a-t-elle expliqué. Aussi, la ministre de l’emploi des jeunes entend-elle motiver ces derniers à aller à l’emploi indépendant. « Celui qui ose aller à l’entrepreneuriat règle non seulement ses propres problèmes, mais aussi il prend en charge les demandeurs d’emploi. C’est donc plus facile de régler le problème d’emploi par l’emploi indépendant. Donc, nous sommes venus encourager les jeunes et leur rappeler les mesures du gouvernement. Aujourd’hui, dans la loi de finances, exercice 2015, l’Etat a exigé que toutes les commandes publiques soient à 60% à base des produits locaux. Dès que ces entreprises seront créées, ils pourront avoir des marchés pour leur permettre de vivre », a-t-elle laissé entendre. Au-delà de ce suivi des jeunes entrepreneurs qui bénéficient déjà du financement de la part du gouvernement, Nadine Dako promet un renforcement continu des capacités.

28-07-2015, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon
Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2160

Vie des couples : Les femmes ménagères, des êtres aux mille (...)
20-09-2017, La rédaction
Elles sont nombreuses, les femmes qui n’ont de dévotion que pour leur foyer. Consacrées en permanence aux activités (...)  

Amélioration du système éducatif au secondaire : Lucien Kokou lance (...)
20-09-2017, La rédaction
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou, a lancé le (...)  

Rentrée scolaire 2017-2018 : Le vrai visage de l’école
20-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les cours dans les établissements publics ne se dispenseront pas sur les chaînes de radio et de télévision, encore (...)  

Interview avec Dr Stéphane Hountovo, Gynécologue-Obstétricien au (...)
20-09-2017, La rédaction
La dysménorrhée ou règles douloureuses est une douleur qui précède, accompagne ou suit la menstruation 30 à 50% des (...)