Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Descente du ministre des travaux publics sur les routes en construction : Gustave Sonon s’enquiert du niveau d’évolution des travaux

JPEG - 43.9 ko

Gustave Sonon, ministre des travaux publics et des transports est descendu sur la route Pahou-Ouidah en construction. Ceci, pour constater le niveau d’évolution des travaux. Conformément aux engagements de l’entreprise Ebomaf Sa en charge des travaux, l’aile droite de la chaussée est effectivement libérée et c’est ce que le ministre a pu constater avec beaucoup de satisfaction. La libération de cette chaussée a permis à Gustave Sonon et sa délégation de rallier Comè en un temps record. Ici, les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Comè-Lokossa-Dogbo avancent. Et c’est à juste titre que le ministre est venu constater le niveau d’exécution des travaux. L’entreprise a disposé d’un délai contractuel de 24 mois, mais est à un taux d’exécution de 6% avec un retard de 20% à rattraper. A en croire les propos du ministre des travaux publics et des transports, « l’entreprise a déjà prévu un plan de rattrapage, mais le plus important pour nous, est que nous nous sommes rendu compte que nous avons tout ce qu’il faut pour mener à bien tout ce que nous entreprenons ». Ensuite, la délégation s’est rendue à la centrale d’enrobé. A ce niveau, l’entrepreneur a rassuré des dispositions qui ont été prises par rapport au recrutement de la main d’œuvre. La dernière étape de la tournée du ministre a été la visite du chantier de construction du pont d’Athiémé dans le département du Mono. Là, le pont n’est pas encore érigé, mais la mission de contrôle rassure le ministre. « Les travaux proprement dits reprennent en novembre. Nous allons maintenir la pression », a déclaré le ministre. Pour lui, « C’est vrai que les entreprises prennent des engagements, mais quand elles ne se sentent pas sous pression, elles ont tendance à relâcher ». Et pour maintenir la pression, l’autorité promet revenir dans deux semaines pour constater l’évolution des travaux par rapport à l’engagement pris de part et d’autre pour faciliter la libre circulation des personnes et des biens.
Dios CHACHA (Coll)

8-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)