Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Deux ouvrages sur la règlementation de la circulation routière : Une contribution majeure d’un juges et de deux avocats

Bénin Royal Hôtel a abrité hier la cérémonie de lancement de deux ouvrages sur la règlementation de la circulation routière et les amendes pénales héritées des textes coloniaux. Ces chefs-d’œuvre sont le fruit du travail collaboratif de spécialistes du droit et visent à sensibiliser les acteurs de la chaine de sécurité routière et à susciter des réformes dans le secteur.

JPEG - 135.1 ko

« La règlementation de la circulation routière » et « Les amendes pénales héritées des textes coloniaux ». Ce sont là deux ouvrages spécifiques lancés hier par des spécialistes chevronnés de droit : Armel Azodogbèhou, juge au Tribunal de première instance (Tpi) de Allada, Charlos Agossou et Patrick Zannou tous deux avocats au Barreau du Bénin. C’est une manière pour les auteurs de sensibiliser le public sur les exigences de la règlementation de la circulation routière et les contraintes dans l’application des amendes pénales dont les taux légaux n’ont toujours pas été, jusqu’ici, ceux appliqués en réalité. Au cours de la présentation synoptique des documents, le journaliste Olivier Alotchémé a mis en relief l’importance de ces ouvrages et les enseignements riches qu’ils contiennent.
Structuré en deux chapitres, « La règlementation de la circulation routière », renseigne sur les contraventions liées à la circulation routière et le processus de verbalisation. Les auteurs y définissent les termes clés relatifs à la réglementation de la circulation routière et recensent tous les textes qui régissent ce secteur, depuis l’arrêté du 31 mai 1952, instaurant la visite technique. L’ouvrage aborde également le processus de verbalisation, tout en précisant les degrés de compétence des agents habilités, au titre des textes en vigueur et à verbaliser les contrevenants. « Cet ouvrage permet à tous les usagers d’avoir une idée plus claire sur les contraventions auxquelles ils s’exposent ainsi que les peines prévues. Il leur permet ainsi de maîtriser les notions relatives aux cycles et automobiles, les infractions et décrets applicables en matière de circulation routière », a-t-il souligné. Le second ouvrage « Les amendes pénales héritées des textes coloniaux » quant à lui, est « un prolongement du premier, et pose, selon Olivier Alotchémé, une problématique qui devrait préoccuper tous les professionnels du droit ». Les textes fixant les amendes pénales datent du 19ème siècle, époque à laquelle le Bénin utilisait encore le Franc métropolitain, d’où la nécessité d’un toilettage des textes en adaptant l’héritage colonial aux réalités contemporaines du pays. Au nom des auteurs, Charlos Agossou a rappelé l’importance de ces ouvrages et a exhorté le Gouvernement à faire de la sécurité routière, l’une de ses priorités. Quant à Grégoire Loko, Secrétaire général du ministre de l’intérieur a, quant à lui, invité, tous les acteurs à s’approprier l’ouvrage afin de « prévenir les accidents de circulation et de faire de nos routes des lieux de quiétude ». La cérémonie de lancement a réuni des hommes de droit, des acteurs de la chaine d’enseignement et de répression de la sécurité routière au Bénin. Elle a été marquée par une vente à l’américaine des deux ouvrages.
Mickaël VOGBE & Herman AHOUANDE (Stags.)

10-02-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : A l’heure des réformes électorales
20-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
« Qui va loin ménage sa monture ». S’inspirant de cette sagesse populaire, elle engage les grandes manœuvres. Dans la perspective des scrutins à (...) Lire  

En vérité : Les nouveaux chantiers de la (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2580

Affaire Cnss-Bibe : Le procès de Mètognon reporté au 27 juin (...)
20-06-2018, La rédaction
Le syndicaliste Laurent Mètognon et ses coaccusés retournent pour quelques jours encore en prison. C’est la (...)  

Autorité nationale de lutte contre la corruption : Les journées (...)
20-06-2018, La rédaction
Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a tenu une rencontre (...)  

Leadership et engagement : Le Nimd offre une plate-forme de (...)
20-06-2018, La rédaction
Permettre aux jeunes d’acquérir les stratégies adéquates pour, d’une part, bénéficier de la confiance de leurs (...)  

Assainissement du secteur de la microfinance : Toboula se prépare (...)
20-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Nul n’a le droit d’exercer une activité de microfinance sans disposer d’un agrément. C’est un principe auquel le Préfet (...)