Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Diner de mobilisation des décideurs politiques : AgriFam plaide pour un accompagnement de la filière Igname

La plateforme nationale des organisations paysannes et les producteurs agricoles (Pnoppa et le projet AgriFam mettent les bouchées doubles pour le rayonnement de la filière Igname. A cet effet, ils ont organisé le jeudi 06 octobre 2016 un diner en vue de mobiliser les décideurs politiques et de plaider pour la promotion de cette spéculation.

4e producteur de l’igname à l’échelle mondiale, le Bénin entend faire mieux pour tutoyer le Nigeria et la Côte d’ivoire. Ainsi, le diner organisé par AgriFam a été l’occasion idéale pour susciter l’engagement du Gouvernement ainsi que d’autres décideurs politiques pour un appui à la filière. Le ministre de l’Agriculture, Delphin Koudandé, pour avoir été coordonnateur du projet AgriFam, en était déjà convaincu. Il était alors devenu une voix imposante pour attirer les projecteurs sur cette spéculation. « L’igname est très importante dans l’alimentation. Nous sommes dans le processus de faire remonter cette spéculation comme une filière à part entière. Cela constitue un des pôles des ambitions du Gouvernement pour le secteur agricole », a-t-il souligné.
En réalité, de nombreuses difficultés subsistent et nécessitent un accompagnement de l’Etat central. Selon le Président de la Pnoppa, la filière reste encore orpheline d’accompagnement, bien qu’inscrite dans les 13 filières retenues dans le Plan stratégique de relance du secteur agricole (Psrsa. Il salue néanmoins l’engagement du Projet AgriFam qui valorise autant que faire se peut la spéculation et fait face avec les producteurs aux contraintes tout en essayant d’y apporter des solutions. « Nous voulons que soient consommées nos productions, pour nous encourager à travailler. Nous ne pouvons pas laisser nos ventres dans les mains de l’importation », a plaidé Léopold Lokossou, Président de la Pnoppa.

Le Gouvernement à l’écoute des acteurs
Face aux ministres du Gouvernement présents à ce diner, les acteurs ont surtout mis en relief les difficultés auxquelles ils font face et qui pourraient porter entrave au développement de la filière. Il s’agit entre autres des tracasseries routières, des problèmes d’écoulement des productions, l’absence de financement et la baisse de la fertilité des sols. Le Directeur de l’Institut national de la recherche agricole du Bénin (Inrab, Patrice Adébola, a quant à lui fait constater quelques actions entreprises pour accompagner les acteurs, dans la commune de Tchaourou notamment. L’objectif, a-t-il fait remarquer, est d’identifier les options politiques et stratégiques en vue d’améliorer les résultats obtenus. Prenant note de ce plaidoyer, le ministre Joseph Djogbénou, représentant le Chef de l’Etat, a fait savoir que le Gouvernement s’associe aux efforts engagés pour la promotion de la filière. « L’igname est un bien pour notre pays. Elle établit des liens économiques. C’est un objet de concentration pour le Bénin. Promouvoir l’igname, c’est aussi promouvoir une identité nationale. C’est une réunion de toutes les cultures de notre pays. Le gouvernement est disposé à accueillir précisé les préoccupations des acteurs pour porter loin la filière », a-t-il précisé
Fulbert ADJIMEHOSSOU

10-10-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction
Enfants sorciers et infanticide rituel.
8-02-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1860

Affaire décès en groupe des adeptes de l’église de Banamè : Quatre (...)
17-02-2017, Karim O. ANONRIN
Quatre responsables de l’église de Banamè à savoir un évêque et 3 prêtres séjournent depuis hier à la prison civile de (...)  

Nouveau mode de gestion du parc automobile de l’Etat : les (...)
17-02-2017, La rédaction
La décision du Conseil des ministres de gérer désormais le parc automobile de l’Etat par ‘’leasing’’ ou location avec (...)  

Organisation des Travaux dirigés dans les établissements scolaires (...)
17-02-2017, Patrice SOKEGBE
L’organisation des Travaux dirigés (Td) pose depuis quelques années des soucis aux parents et aux apprenants dans bon (...)  

Escroquerie dans les buvettes sans agrément : Les machines à sous (...)
14-02-2017, La rédaction
Le phénomène devient récurent et interpelle les forces de sécurité publique. Dans plusieurs localités du Bénin, (...)