Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Dr Régina Ogo Olory, au sujet de la typhoïde : « Il faut vivre dans un environnement sain et manger sainement »

Maladie bactérienne qui se transmet par l’ingestion d’eau de qualité douteuse et d’aliments contaminés ou par contact direct avec une personne infectée, la fièvre typhoïde est une maladie qui fait de victimes dans le rang des populations. A travers cette interview, Dr Régina Ogo Olory, spécialisée en santé communautaire à l’hôpital de zone de Mènontin parle des causes et conseille quelques précautions.

JPEG - 60.3 ko

Qu’est-ce que la fièvre typhoïde ?
La fièvre typhoïde est une maladie infectieuse très grave potentiellement pouvant entraîner la mort. Elle est causée par une infection bactérienne qu’on appelle Salmonella typhi.

Comment contracte-t-on cette bactérie ?
Généralement, la transmission de cette maladie est oro-fécale. C’est une maladie des mains sales, le manque d’hygiène. Elle se contracte par la consommation d’eaux ou d’aliments souillés par la bactérie en cause.

Comment cette fièvre se manifeste-t-elle ?
Elle se manifeste généralement par une fièvre importante de 38° 39° 40°C puis une fatigue. On parle d’état d’abattement, c’est-à-dire une fatigue très poussée et on a des signes digestifs tels que les nausées, vomissements, des douleurs abdominales parfois des diarrhées ou des constipations. On observe aussi des céphalées, le manque d’appétit et l’insomnie. Dans des cas très rares, ça se manifeste par des saignements au niveau des fosses nasales, des éruptions des tâches sur le corps. Mais les premiers symptômes sont les plus fréquents.

La fièvre typhoïde peut-elle donner lieu à d’autres signes ?
La fièvre typhoïde peut créer une anémie puisqu’elle se manifeste également par des saignements. Non seulement, la bactérie est hématophage, c’est-à-dire c’est une bactérie qui peut consommer du sang et puisqu’il y a un syndrome infectieux, la fièvre est présente. Cela peut donc entraîner la destruction des globules rouges et peut donner une anémiée.

Quel risque court une femme enceinte souffrante de la fièvre typhoïde ?
Le risque est grand et est lié à l’infection. Principalement elle peut avoir une menace d’avortement ou carrément un avortement surtout si elle est au premier trimestre de la grossesse. Au second trimestre, il y a des menaces d’accouchement prématuré, la mort du fœtus in utéro c’est-à-dire dans le ventre de la maman. Il peut y avoir une infection néonatale c’est-à-dire à la naissance l’enfant peut présenter une infection. Au niveau de la maman, on peut assister à des complications au cours de l’accouchement. On peut assister au décès de la mère quand c’est à l’extrême. Il y a des risques de perforations intestinales ou des risques d’hémorragie digestive.

La consommation de l’eau ensachée appelée « Pure water » peut-elle favoriser la fièvre typhoïde ?
Le pur water peut être une cause d’une fièvre typhoïde chez une personne. Comme je le disais, tout est question d’hygiène. C’est possible. Tout dépend en fait de la manière dont cette eau est conditionnée, entreposé et stocké. L’eau peut être contaminée de la bactérie infectieuse si elle n’est pas propre. L’entreposage est important. Si l’on entrepose dans un environnement insalubre où il y a des déchets, des étangs ou à proximité des latrines ou des toilettes. Quand bien l’eau est propre et il faut que les emballages soient bien laver avant la vente.

Quels sont les méthodes de préventions ?
La première méthode et importante de toutes est l’hygiène. L’hygiène des mains d’abord puis l’hygiène alimentaire. Il faut toujours se laver les mains avant de manger, bien lavé les aliments avant de les préparer. Il faut faire très attention aux fruits et légumes, il faut prendre la peine de bien les laver avant de les consommer. Il faut bien faire cuire les aliments avant de les consommer. Il y a le vaccin de lutte contre la fièvre typhoïde qui est disponible maintenant quand bien même ce n’est pas une vaccination qui protège à 100%, il n’est pas à négliger. Il faut vivre dans un environnement sain, manger sainement, éviter d’acheter à manger n’importe où et n’importe comment. Entretenir son cadre de vie, boire de potable. Il faut aussi que les latrines soient loin du lieu où on fait la cuisine. Pour ceux qui vivent dans des milieux éloignés et qui sont en difficulté de l’eau potable, il faut filtrer l’eau avant consommation ou utiliser les comprimés aquatabs.
Propos recueillis par Karen TAYEWO (Stag)

10-10-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2730

Promotion des sciences actuarielles et finances : La Fast dispose (...)
19-10-2018, Patrice SOKEGBE
Promouvoir la profession d’actuariat au Bénin et sur le continent africain, ceci dans un cadre d’échange où les (...)  

Campagne cotonnière 2018-2019 : L’Aic lance la commercialisation du (...)
19-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
« Les villages vont s’animer. Les routes nationales inter-communes et les pistes cotonnières connaitront beaucoup de (...)  

Construction et équipement d’un orphelinat de 200 places à Glazoué (...)
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Un orphelinat flambant neuf de 200 places, entièrement meublé et équipé, c’est le geste à mettre à l’actif de l’honorable (...)  

Innovation technologique avec Beyond Tower Charge : Une solution (...)
17-10-2018, Isac A. YAÏ
Réduire la peine des populations qui ont difficilement accès à l’énergie surtout pour recharger leurs téléphones (...)