Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Echange entre le Mctic et les opérateurs Gsm : Etienne Kossi exige l’amélioration de la qualité des services

JPEG - 66.1 ko

La qualité des services est mauvaise et les populations se plaignent. Telle est triste la réalité qui préoccupe Etienne Kossi, ministre de la communication, des technologies de l’information et de la communication (Mctic) et qui a été portée à l’attention des opérateurs Gsm. Lors d’une séance d’échange le vendredi dernier dans les locaux de Bénin Télécoms Sa, Etienne Kossi a fait comprendre aux opérateurs Gsm que le gouvernement a joué sa partition en dégageant depuis décembre 2015 la bande des 800 et a investi beaucoup de milliards. Et pourtant, cela ne se ressent pas sur la qualité des services fournis aux populations. « La qualité des services se dégrade de jour en jour et les populations s’en plaignent. A quand la fin ? », se demande-t-il. Tentant de donner une explication à la préoccupation du ministre, Marcellin Ilougbadé, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) a fait comprendre à l’assistance que son institution est là pour faire respecter la règlementation. Elle fixe aussi les critères de qualité aux opérateurs Gsm, mais force est de constater que ces derniers n’ont pas respecté les engagements pris dans les cahiers de charges. « Il est difficile de définir la qualité des services fournis aux populations. Le niveau de qualité est disparate d’un opérateur à un autre. Toutefois, cette qualité est suivie et chaque fois que l’écart est constaté par rapport à ce qui devrait être, l’opérateur est interpellé », a ajouté Hervé Guèdègbé, secrétaire exécutif de l’Arcep.
Ainsi accusés, les opérateurs Gsm ont pris leur propre défense en jetant la balle dans le camp du gouvernement. Pour Ahled Elamat, représentant Etisalat Bénin, la qualité est une priorité et fait l’objet d’un suivi quotidien. Mais, le problème qui se pose est le manque d’énergie dû à des coupures répétées. Malgré le fonctionnement des groupes électrogènes, cela ne suffit pas pour faire tourner tout le système pendant une longue durée. Même son de cloche du côté de Mtn Bénin représenté par Eloge Ahouantchédé qui a aussi posé un problème d’infrastructures. A l’en croire, des populations s’opposent à l’installation de leurs équipements sur certains sites. Du coup, cela a d’impact sur la qualité des services fournis dans ces zones. Pour les représentants de Glo et de Libercom, des dispositions sont en train d’être prises pour améliorer la qualité des services, mais il faut l’accompagnement du gouvernement.
Les explications fournies par les opérateurs Gsm sont loin de convaincre le ministre. « Je suis resté sur ma soif. Après plus de 15 ans de service, il faut que les réseaux mûrissent afin de fournir des services de bonne qualité aux populations », a-t-il martelé. Il a donc invité tous les opérateurs à fournir plus d’efforts pour satisfaire leurs clients car, la qualité est une préoccupation continue et permanente.

18-01-2016, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)