Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Echanges de tirs à Gbodjè : Trois malfrats tués par la police

JPEG - 238.5 ko

Trois malfrats sont tombés sous les balles des policiers après quelques minutes d’échanges de tirs à Gbodjè, un quartier de l’arrondissement de Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi. Des crépitements de balles ont réveillé les paisibles populations de cette localité du Bénin hier aux environs de trois heures trente minutes (heure locale). De sources concordantes, il s’agit du démantèlement d’un réseau de braqueurs sur l’axe Godomey-Pahou qui a failli coûter la vie au commissaire de police de Vodjè, Hervé Kotchikpa Hugues Sèdé. Fortement armés, sept malfrats qui opèrent depuis quelques jours à Dantokpa, Missèbo, Cotonou, Calavi, Ouidah et surtout sur différents axes routiers ont essuyé les tirs des policiers à l’occasion. Selon les mêmes sources d’information, c’est depuis une heure du matin que la filature de ces délinquants s’est accentuée sur instructions du Directeur général de la police nationale, le Contrôleur général de police Didier Atchou. Mais entre-temps, les malfrats ayant une bonne maîtrise de la zone dans laquelle ils voulaient opérer (Gbodjè), ont réussi à disparaître des « écrans-radars » des éléments du commissaire de Vodjè. Ce qui ne durera pas pour longtemps. Car, très rapidement, les nouvelles techniques de surveillance de la police nationale ont permis de les localiser sous un hangar à Gbodjè (Cocotomey), non loin de la base des chantiers de construction des Chinois. Aux environs de 03 heures 15 minutes, au moment où le commissaire Hugues Hervé Kotchikpa Sèdé et ses éléments voulaient les interpeller, le véhicule pick-up de la police a été immédiatement pris pour cible et sérieusement criblé de balles par quatre malfrats de cette bande armés de pistolets automatiques de fabrication artisanale et moderne. Il s’en est suivi des échanges de tirs nourris avec une course-poursuite sur au moins 900 mètres. Au terme de l’opération, trois malfrats parmi les sept ont été atteints mortellement. Les quatre autres membres du réseau se sont volatilisés dans la nature. Signalons que deux armes et plusieurs munitions ainsi que deux motos et des casques de ces malfrats ont été saisis par la police et gardés en lieu sûr.

19-05-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Dégel de la fronde sociale : Grande prière de la Fondation (...)
23-05-2018, Patrice SOKEGBE
Merci à Allah ! Les fidèles musulmans de la fondation Malèhossou ont exprimé leur reconnaissance à Dieu tout puissant (...)  

Ministère du commerce et de l’industrie : L’Uemoa et le Mci pour la (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
L’hôtel Azalaï abrite depuis hier, un séminaire national d’information et de sensibilisation sur la législation (...)  

Aménagement du territoire : José Didier Tonato lance l’élaboration (...)
23-05-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Encore 6 mois, et le pôle sud regroupant les communes de l’Atlantique, du Littoral ajoutées à Sèmè-Podji disposera de (...)  

Affaire de 513 kg d’écailles de pangolins saisis à l’aéroport de (...)
18-05-2018, La rédaction
Le tribunal de première instance de Cotonou a rendu son verdict dans l’affaire de 513 kg de pangolins interceptés en (...)