Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Echanges de tirs à Gbodjè : Trois malfrats tués par la police

JPEG - 238.5 ko

Trois malfrats sont tombés sous les balles des policiers après quelques minutes d’échanges de tirs à Gbodjè, un quartier de l’arrondissement de Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi. Des crépitements de balles ont réveillé les paisibles populations de cette localité du Bénin hier aux environs de trois heures trente minutes (heure locale). De sources concordantes, il s’agit du démantèlement d’un réseau de braqueurs sur l’axe Godomey-Pahou qui a failli coûter la vie au commissaire de police de Vodjè, Hervé Kotchikpa Hugues Sèdé. Fortement armés, sept malfrats qui opèrent depuis quelques jours à Dantokpa, Missèbo, Cotonou, Calavi, Ouidah et surtout sur différents axes routiers ont essuyé les tirs des policiers à l’occasion. Selon les mêmes sources d’information, c’est depuis une heure du matin que la filature de ces délinquants s’est accentuée sur instructions du Directeur général de la police nationale, le Contrôleur général de police Didier Atchou. Mais entre-temps, les malfrats ayant une bonne maîtrise de la zone dans laquelle ils voulaient opérer (Gbodjè), ont réussi à disparaître des « écrans-radars » des éléments du commissaire de Vodjè. Ce qui ne durera pas pour longtemps. Car, très rapidement, les nouvelles techniques de surveillance de la police nationale ont permis de les localiser sous un hangar à Gbodjè (Cocotomey), non loin de la base des chantiers de construction des Chinois. Aux environs de 03 heures 15 minutes, au moment où le commissaire Hugues Hervé Kotchikpa Sèdé et ses éléments voulaient les interpeller, le véhicule pick-up de la police a été immédiatement pris pour cible et sérieusement criblé de balles par quatre malfrats de cette bande armés de pistolets automatiques de fabrication artisanale et moderne. Il s’en est suivi des échanges de tirs nourris avec une course-poursuite sur au moins 900 mètres. Au terme de l’opération, trois malfrats parmi les sept ont été atteints mortellement. Les quatre autres membres du réseau se sont volatilisés dans la nature. Signalons que deux armes et plusieurs munitions ainsi que deux motos et des casques de ces malfrats ont été saisis par la police et gardés en lieu sûr.

19-05-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1920

Etroitesse d’une partie de la voie Comè-Lokossa-Dogbo en (...)
23-03-2017, La rédaction
Le Directeur des Infrastructures et des Transports Jacques Ayadji est à nouveau dans le collimateur des populations, (...)  

Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin La (...)
22-03-2017, Isac A. YAÏ
La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin a organisé le Samedi 18 mars 2017, la troisième conférence Interreligieuse (...)  

Enseignement de la langue française : Les enseignants se plaignent (...)
22-03-2017, La rédaction
Le Bénin, à l’instar des autres pays francophones dans le monde, a célébré hier la journée internationale de la (...)  

Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents (...)
21-03-2017, La rédaction
Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents (...)