Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Echanges de tirs à Gbodjè : Trois malfrats tués par la police

JPEG - 238.5 ko

Trois malfrats sont tombés sous les balles des policiers après quelques minutes d’échanges de tirs à Gbodjè, un quartier de l’arrondissement de Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi. Des crépitements de balles ont réveillé les paisibles populations de cette localité du Bénin hier aux environs de trois heures trente minutes (heure locale). De sources concordantes, il s’agit du démantèlement d’un réseau de braqueurs sur l’axe Godomey-Pahou qui a failli coûter la vie au commissaire de police de Vodjè, Hervé Kotchikpa Hugues Sèdé. Fortement armés, sept malfrats qui opèrent depuis quelques jours à Dantokpa, Missèbo, Cotonou, Calavi, Ouidah et surtout sur différents axes routiers ont essuyé les tirs des policiers à l’occasion. Selon les mêmes sources d’information, c’est depuis une heure du matin que la filature de ces délinquants s’est accentuée sur instructions du Directeur général de la police nationale, le Contrôleur général de police Didier Atchou. Mais entre-temps, les malfrats ayant une bonne maîtrise de la zone dans laquelle ils voulaient opérer (Gbodjè), ont réussi à disparaître des « écrans-radars » des éléments du commissaire de Vodjè. Ce qui ne durera pas pour longtemps. Car, très rapidement, les nouvelles techniques de surveillance de la police nationale ont permis de les localiser sous un hangar à Gbodjè (Cocotomey), non loin de la base des chantiers de construction des Chinois. Aux environs de 03 heures 15 minutes, au moment où le commissaire Hugues Hervé Kotchikpa Sèdé et ses éléments voulaient les interpeller, le véhicule pick-up de la police a été immédiatement pris pour cible et sérieusement criblé de balles par quatre malfrats de cette bande armés de pistolets automatiques de fabrication artisanale et moderne. Il s’en est suivi des échanges de tirs nourris avec une course-poursuite sur au moins 900 mètres. Au terme de l’opération, trois malfrats parmi les sept ont été atteints mortellement. Les quatre autres membres du réseau se sont volatilisés dans la nature. Signalons que deux armes et plusieurs munitions ainsi que deux motos et des casques de ces malfrats ont été saisis par la police et gardés en lieu sûr.

19-05-2016, Adrien TCHOMAKOU


CHRONIQUES

Le Fard, ses satellites et son avenir !
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Jadis, au bon vieux temps avec Jérôme Sacca Kina, était le Fard-Alafia. Un Fard lumineux qui dardait ses rayons politiques sur toute la partie (...) Lire  

Editorial : La face cachée des maires
25-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat (...)
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Production nationale record sans augmenter les emblavures : La (...)
25-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
De bonnes nouvelles en perspective pour la campagne cotonnière 2017-2018. Pour booster la production nationale sans (...)  

Polygamie au Bénin : Les raisons d’un mal profondément ancré dans (...)
25-09-2017, La rédaction
Acceptée par l’islam et autorisée par la tradition béninoise, la polygamie constitue une solution dans certains foyers (...)  

Les disciples de St Mathieu à l’ère des réformes : La douane explose (...)
25-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Longtemps accablée par des faits de corruption, avec des recettes souvent en deçà des prévisions budgétaires dans un (...)  

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)