Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Effondrement du pont de Malanville : Le Bénin coupé du Niger

JPEG - 33.8 ko

Alerte rouge à Malanville ! Le pont de la Sota situé à l’entrée de cette commune du département de l’Alibori a cédé dans l’après de ce mercredi 5 août 2018 sous la furie des eaux du fleuve Niger. Le Bénin reste momentanément coupé de son voisin du Nord, et les populations bloquées de part et d’autre de l’ouvrage effondré. Une situation assez préoccupante quand on sait qu’au-delà de la peur qui s’est emparée des riverains, les camions en partance de Cotonou pour le Niger sont condamnés à un arrêt forcé, ralentissant du coup l’activité économique entre les deux pays. L’enjeu est donc de taille. Les diligences faites déjà au plus haut niveau sont à saluer, mais à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Les dispositions urgentes annoncées par le ministre en charge des infrastructures et des transports, Alassane Séidou pour le rétablissement de l’ouvrage sont attendues dans les meilleurs délais. C’est une évidence que le pont n’a pas cédé du jour au lendemain, que sans nul doute, des rapports assortis de plausibles pistes de solutions face à l’état de dégradation avancé de cette infrastructure sont disponibles. Au travail donc ! Il faut parer au plus pressé. Car la situation ne peut durer dans le temps. De source digne de foi, depuis la Chine où il séjourne, le président Patrice Talon suit de près la gestion de cet incident, qui porte préjudice à nombre de ses compatriotes et au tissu économique du pays. Des instructions sont donc données au plus haut niveau, et des actes tangibles doivent s’ensuivre au plus tôt. Au besoin, le génie militaire peut être mis à contribution. L’essentiel est que le trafic soit vite rétabli.

6-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Papa pour la première fois : Merveilleuse histoire de vie après (...)
19-02-2019, La rédaction
L’une des meilleures expériences que peut faire un homme sur terre, est de devenir père. Une responsabilité pas des (...)  

Moutawakil Boukari Malick au sujet du site d’accueil des pèlerins : (...)
19-02-2019, La rédaction
Le Gouvernement met les bouchées doubles pour offrir de meilleures conditions aux pèlerins au Hadj. Le conseil des (...)  

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)