Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En Assemblée générale extraordinaire : La Came appelle à la renégociation de sa convention

JPEG - 111.3 ko

Un agrément provisoire afin que le vide juridique ne perdure et que les activités du secteur pharmaceutique ne tournent au ralenti. La Centrale d’achat des médicaments essentiels et consommables médicaux (Came) en est soucieuse. Et pour cause, le gouvernement a tout récemment décidé de lui retirer son agrément. Au vu de la situation et pour trouver un terrain d’entente, les partenaires techniques et financiers et des représentants du gouvernement ont pris part hier, à Cotonou, à l’Assemblée générale extraordinaire de la Came. Principal enseignement des travaux conduits par le président du bureau de l’Age, Fernand Gbaguidi, la Came tend la main au gouvernement et souhaite une renégociation de la convention qu’elle a signée avec le gouvernement le 9 septembre 2010.
Aussi, tient-elle à ce que les autres préoccupations relatives au secteur pharmaceutique soient prises en compte par le Comité de pilotage des réformes dudit secteur. D’ailleurs, il a été soumis à l’approbation de l’Assemblée, les nouvelles orientations données par le ministre de la santé qui portent, entre autres, sur un agrément d’une durée de trois mois renouvelables, la nomination d’un administrateur provisoire de la Came par le gouvernement et la soumission des délibérations du Coges à l’approbation du ministre de la santé.
Mais, si l’Assemblée est d’avis que le Coges soumette ses décisions à l’approbation du ministre avant leur mise en œuvre, elle a surtout souhaité que la durée de l’agrément provisoire qui sera accordé à la Came soit portée de trois à douze mois renouvelables et assorti d’un mécanisme d’évaluation trimestrielle. Enfin, elle ne s’oppose pas à la nomination d’un administrateur provisoire, pourvu qu’il ne soit pas pharmacien. En attendant, les consommateurs des produits pharmaceutiques croisent les doigts pour un dénouement heureux.

29-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Fièvre hémorragique à virus Lassa. Au Bénin, cette épidémie qui, depuis quelques années, a la très vilaine manie de s’inviter pour troubler la quiétude (...) Lire  

En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Santé publique : Un cas de Lassa détecté au Chud de Parakou
10-12-2018, La rédaction
Le Bénin est à nouveau sous la menace de la fièvre hémorragique à virus Lassa. Dans une déclaration d’épidémie, le (...)  

Entretien avec Olivier Colas, directeur du Développement (...)
10-12-2018, Isac A. YAÏ
En marge du sommet international pour le développement de l’électricité en Afrique (Side-Africa), tenu du 6 au 8 (...)  

Quinzaine nationale de l’emploi (QNE) : Associer les parents (...)
10-12-2018, Isac A. YAÏ, La rédaction
"Difficultés d’insertion professionnelle des jeunes : responsabilité des parents". C’est le thème qui a réuni parents (...)  

Lutte contre l’érosion côtière dans la zone du littoral : La (...)
7-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre du cadre de vie, José Tonato a procédé ce jeudi 6 décembre 2018, au lancement officiel du projet de (...)