Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


En visite hier à l’Obrgm : Samou Adambi Seidou promet dynamiser le secteur minier

Le Ministre de l’Eau et des Mines était en visite hier à l’Office béninois de recherches géologiques et minières (Obrgm. Après avoir constaté les difficultés auxquelles fait face l’institution, Samou Adambi Seidou s’est engagé à mettre à contribution le secteur privé pour une meilleure connaissance des ressources et leur exploitation.

JPEG - 240.5 ko

La visite du Ministre de l’Eau et des Mines à l’Office béninois de recherches géologiques et minières annonce de beaux jours pour ce secteur encore à l’étape embryonnaire. L’autorité est allée s’enquérir des réalités de cette institution chargée d’améliorer les connaissances sur les potentialités minières du Bénin, mais qui tourne presque au ralenti. Un tour dans les services et les différentes sections du Laboratoire d’analyse géochimique, et le diagnostic est fait. « Nous sommes venus nous enquérir de la situation de l’office. Au niveau des laboratoires, tout est aux arrêts, en panne ou obsolète. Nous avons vu un personnel engagé mais qui, faute de matériels, ne peut faire grand-chose », a constaté Samou Adambi Seidou. Pourtant, l’office constitue une pièce maitresse pour le développement du secteur minier au Bénin. Au dire du Directeur Général de l’Obrgm, Evariste Agli, l’office œuvre pour une meilleure connaissance des ressources géologiques et leur promotion. « Les potentialités sont là, avec les équipements, nous allons pouvoir créer la richesse et contribuer au développement. La visite du ministre est un Nouveau départ pour l’Obrgm », a déclaré Evariste Agli. Le personnel, par la voix du Syntra-Obrgm, a plaidé pour plus d’attention à l’égard de la structure afin qu’une nouvelle ère s’ouvre pour la recherche minière au Bénin. En réponse, le Ministre des mines a fait savoir que le Gouvernement, conscient de la situation, prendra dans les jours à venir les dispositions idoines. « Mieux que ce que vous demandez, le Chef de l’Etat a déjà anticipé en décidant de sécuriser tous les sites et rendre facile leur accès. Ce n’est qu’à ce prix que nous pouvons commencer par intéresser les promoteurs qui sont en mesure de nous accompagner dans le sens de l’approfondissement de nos recherches afin que sous ayons une idée précise de nos potentialités », a laissé entendre Samou Adambi Seidou, redonnant ainsi espoir au personnel de l’Obrgm.

9-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : Cap sur le sport
21-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le sport, c’est sa passion. Convaincu que par ce biais, le Bénin peut s’illustrer positivement sur la scène sous-régionale, continentale et même (...) Lire  

Editorial : Une taxe pour booster le sport (...)
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Insécurité, période cruciale (...)
21-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Marcel de souza, assis entre deux (...)
20-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ
Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Rentrée solennelle 2018-2019 des avocats du barreau : Les temps (...)
21-11-2018, Isac A. YAÏ
« Les temps du procès » ! Ainsi est intitulé le thème de la rentrée solennelle 2018-2019 des avocats du barreau du Bénin. (...)  

Entretien avec Dr. Dominique d’Almeida, président de l’Asnib : « (...)
20-11-2018, Isac A. YAÏ
L’Association Nationale des Industriels du Bénin (Asnib) est un cadre de concertation et de consultation destiné à (...)  

Sécurité sanitaire des eaux conditionnées : ‘’Pure water’’, l’envers (...)
15-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
produits et mis en consommation par des unités, dans des conditions parfois peu hygiéniques. Pendant que des études (...)