Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Entretien avec Mouhayad Hounkanrin au sujet des Mooc : « C’est un cours diffusé sur internet de manière gratuite et libre d’accès »

Ancien étudiant et Administrateur de la plateforme E-Learning de l’Institut Cerco, Mouhayad Hounkanrin nous parle du Mooc, un module de formation disponible sur internet et qui permet à l’étudiant d’apprendre par la pratique.

JPEG - 120.5 ko

Que peut-on comprendre par Mooc ?
Un Mooc est un sigle qui se définit comme Massive Open Online Course. C’est un module de formation grand format. Quand je parle de grand format, c’est parce que c’est attribué à un grand nombre de personnes, c’est indispensable dans n’importe quel domaine et c’est en ligne. Ce qui fait que toute personne désireuse de suivre une formation dans n’importe quel domaine peut se connecter et avoir la formation qu’il désire en temps voulu, comme il le veut. En suivant la diversité de cours et celle géographique. C’est un cours diffusé sur internet de manière gratuite et libre d’accès.

Quelle est l’utilité de ce module de formation ?
Ce module permet d’abord aux personnes qui n’ont pas la possibilité de suivre des formations présentielles, de pouvoir les suivre en ligne. De plus, ce module offre une diversité de cours dans presque tous les domaines, que ce soit l’architecture, la mécanique, l’agriculture, même les études sur les marchés et autres suivant une diversité.

Quelle est la différence entre les Mooc et les cours par correspondance ?
Quand on parle de cours par correspondance, c’est d’abord attribué à une structure ou une université précise. Donc, c’est une structure précise qui offre des cours par correspondance. Non seulement ça, au niveau des cours par correspondance, l’étudiant ou la personne qui s’inscrit a la possibilité d’avoir des ressources, mais à part ces ressources, il y a l’évaluation qu’elle suit en présentiel. Maintenant, au niveau des Mooc, on n’a pas forcément besoin d’appartenir à une structure, on peut être une bonne dame et opter pour un module de formation. On n’a pas forcément besoin d’être étudiant pour suivre une formation par Mooc encore moins suivre une formation dédiée. C’est là au fait la différence fondamentale entre les cours par correspondance et un module de formation Mooc.

Comment se déroule un cours en Mooc ?
C’est simple. Il faut d’abord choisir une plateforme et le cours que l’on veut étudier. Ensuite, il faut s’inscrire. Après cette étape d’inscription, le module de formation vous offre des ressources comme des cours, des textes, des vidéos, des Pdf, des évaluations, des tutoriels pour développer des applications et autres. Après avoir suivi les différentes ressources, il y a un service qui vous permet de faire une auto évaluation, voir si réellement vous avez compris ce qu’on vient de vous apprendre. Je tiens également à dire que chaque cours du module Mooc est scénarisé par chapitre. Après tout cela vient maintenant la partie évaluation. Elle est structurée de manière à ce qu’après avoir fini un chapitre, vous vous notez à travers une auto évaluation. C’est par rapport à la note obtenue qu’on vous conseille de suivre le module suivant de la formation ou de reprendre carrément le module. Lorsque par exemple vous atteignez les 85%, vous pouvez suivre le module qui suit. Mais lorsque vous n’atteignez pas les 85%, vous reprenez ce module depuis le début. Enfin, à la fin de tous les modules, l’auto exploit que vous avez eu par module est enregistré, et on fait une moyenne qui vous donne maintenant le droit de dire que vous maîtrisez ce cours. Et après avoir maitrisé ce cours, vous obtenez une certification. Mais notons que tous les Mooc ne donnent pas une certification d’autre, certains sont gratuits et d’autres payants. Voilà en gros comment se déroule une formation sur la base des Mooc.

Quels sont les modules de formation avec Mooc ?
Quand tu es un spécialiste en agriculture, tu ne peux pas te lever et dire que tu veux développer une application pour monter les panneaux solaires. Il faut suivre des cours en électricité, en électrotechnique ainsi de suite. Donc, chaque cours précise les prérequis qui sont tout ce qu’il faut savoir avant de faire un cours. Si par exemple un nouvel apprenant désire apprendre à concevoir une application web ou une application android, il faudrait qu’il apprenne à coder en Java. Donc, certains Mooc disent d’abord, monsieur allez apprendre tel ou tel cours, si vous n’avez pas des prénotions. S’ils n’ont pas de notions, ils partent suivre ce cours et à la fin, ils passent au cours qu’ils étaient censé étudier. C’est ainsi que se passent les différents modules.

Quelles sont les contraintes liées à ce module de formation ?
Une étude du Mit révèle que 5% de ceux qui s’inscrivent au niveau des Mooc finissent leur formation. 9% arrivent à moitié de leurs modules et cela est dû au manque d’assiduité, soit les problèmes de connexion qui s’observent, et en plus dans les milieux africains, il y a cette affaire de conflit de crédit. Certains Mooc en fait ne permettent pas de rentabiliser le coût en crédit. Par exemple, au niveau des cours Cera, il est dit au niveau de son contrat, que la certification de certains cours ne peut pas être rentabilisant en crédit. Donc, il y a aussi cette contrainte-là.

Expliquez-nous le processus de learning by doing avec les Mooc ?
Learning by doing, c’est l’apprentissage par la pratique. Et quand on dit pratique, on parle de l’apprenant qui doit s’auto former. Et qu’est ce qui se passe au niveau des Mooc ? Cela permet à l’apprenant de suivre le cours, et arrivé aux activités d’évaluation, on vous donne les directives pour pouvoir vous-même créer, on vous montre ce qu’il faut faire et c’est vous-même qui le faites et ensuite, vous faites un rapport de ce que vous avez eu à faire en tant qu’apprenant, et c’est ce rapport qui est validé et qui fait office de note. C’est dans ce sens que les Mooc sont traduits sous forme de Learning by doing.

Quel est le mode d’évaluation avec ce programme de formation ?
C’est l’auto évaluation qui, en fait, soumet l’étudiant à plusieurs questionnaires, des Questions à choix multiple en général. Et ces Qcm, s’activent aux modules ou aux chapitres ; et chacun de ces qcm est crédité par un certain nombre de points. Suivant le nombre de points que vous avez eus, à la fin, on vous permet de passer à l’étape suivante de la formation.

Est-ce que les Mooc répondent aux normes exigées par le Lmd ?
La majorité des Mooc suivent un cursus maximum de 15 semestres alors que le Lmd se réfère à des semestres qui doivent être validés par des crédits. Mais tout cela dépend de l’apprenant qui peut décider de suivre les cours par Mooc en 2 semestres, 3, ainsi de suite. Est-ce que les Mooc répondent en fait aux normes du Lmd ? Dans un sens oui, parce qu’il te suffit de valider ton module de formation et d’obtenir le crédit. Tout dépend de l’université où tu te trouves également, lorsqu’elle t’octroie le crédit qu’il faut, tu pourras évoluer normalement au niveau de ton cursus. Chaque personne a le droit de suivre le cours qu’il veut, et à son université de traduire le résultat en crédit. Si l’école valide le cours, tu as le crédit qu’il te faut. Si elle ne le valide pas, alors tu seras obligé de suivre un cours dédié au système. Je ne saurais dire exactement si les Mooc respectent les exigences du Lmd, mais je sais qu’il y a certaines universités qui le font comme Paris , les écoles polytechniques de Ningbo, et l’Institut Cerco qui redirige aujourd’hui ses apprenants vers les Mooc.

Le contenu des Mooc est-il identique à celui des cours ordinaires ?
Ce n’est pas identique à 100%. Pour les Mooc, vous avez la possibilité de visualiser les vidéos alors que pour les cours présentiels, ce n’est que les Power points on vous présente et des fichiers Pdf. Pour les Mooc en fait, vous avez la possibilité, de visualiser des vidéos, des vidéos expliquées, des ressources audio qui font part des connaissances d’autres personnes en la matière. Il y a également l’auto-formation qui ne se fait pas en présentiel, on demande à l’apprenant de voir un questionnaire, si réellement c’est conforme à ce qu’il a appris. Ce qui permet à l’apprenant de revoir ses lacunes et de rediriger ses travaux. Les ressources au niveau des Mooc sont plus condensées que les cours ordinaires.

Les enseignants sont-ils formés aux Mooc ?
En général, l’enseignant est d’abord formé aux Mooc avant qu’on ne lui donne la possibilité, de pouvoir soumettre son travail. S’il ne maîtrise pas les différentes étapes, les différents processus pédagogiques autour du Mooc, ce n’est la peine qu’il l’enseigne.

Votre mot de la fin
Je dirai simplement que l’apprentissage ne se résume pas simplement à ce que vous apprenez à l’école, à ce que les enseignants vous donnent comme connaissances, mieux vous devez apprendre par vous-mêmes. Et les Mooc font partie des avantages que les étudiants ont de nos jours. Ils peuvent aller sur le net et apprendre tout ce qu’ils veulent, il suffit juste d’avoir de la volonté et tout ira bien.
Propos recueillis par : Marina HOUNNOU (Coll)

26-01-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les stands de la foire politique sont ouverts. A échéances régulières, ils drainent du monde. Cette fois, ils sont particulièrement animés. Les temps (...) Lire  

Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Accord de partenariat entre l’ordre des avocats et Nsia Banque : (...)
17-12-2018, Isac A. YAÏ
La Caisse Autonome des Règlements Pécuniaires des Avocats (Carpa) est désormais une réalité au Bénin et son compte est (...)  

Construction de la route Djougou-Péhunco-Kérou- Banikoara : Le (...)
17-12-2018, Patrice SOKEGBE
Le Gouvernement béninois a fait de l’agriculture, notamment la filière coton, un pôle prioritaire de développement du (...)  

Réforme de la tarification : Les 9 avantages des nouvelles offres (...)
14-12-2018, Isac A. YAÏ
Tous les acteurs du secteur de la téléphonie doivent se conformer aux nouvelles règles de tarifications définies par (...)  

Lutte contre l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : L’Abegief (...)
13-12-2018, Adrien TCHOMAKOU
Aucun pays n’est véritablement à l’abri des attaques terroristes. C’est un fléau qui a affecté déjà des pays limitrophes (...)