Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Entretien avec Victorine Fabiyi, Présidente de l’ONG ‘’Terre des pauvres : « Nous distinguons les enseignants des meilleurs élèves au Bénin pour leur dire merci »

L’Organisation non gouvernementale ‘’Terre des pauvres’’ organise le dimanche prochain un déjeuner spécial en l’honneur des enseignants du Bénin. A travers cette interview, Victorine Fabiyi, Présidente de l’Ong explique les contours de cet évènement et revient sur l’engagement de l’organisation pour l’épanouissement des enfants démunis.

JPEG - 764.2 ko

Qu’est ce qui justifie la création de « Terre des pauvres » ?
Partant du constat de la situation précaire des enfants orphelins au Bénin, nous avons créé l’Ong ‘’Terre des pauvres’’ depuis une dizaine d’années. Nous intervenons à travers des œuvres sociales à l’endroit des enfants démunis. Nous leur offrons à chaque rentrée des fournitures scolaires afin de les aider à mieux préparer l’année. Ceci participe à leur formation et répond à leur droit à l’éducation. Nous intervenons à Cotonou ainsi que dans la commune de Ouidah. Depuis sa création, l’Ong « Terre des pauvres » a déjà pu faire la joie de centaines d’enfants au Bénin. Cette année, nous avons décidé d’élargir notre champ d’actions à l’endroit des enseignants. C’est ainsi que nous organisons ce week-end un déjeuner en l’honneur des enseignants.

Pourquoi cette reconnaissance à l’endroit des enseignants ?
Il n’y a pas d’élève sans enseignant. C’est aussi une manière pour nous de promouvoir non seulement l’éducation des enfants mais aussi l’excellence en milieu scolaire. Mais pour en arriver là, c’est les enseignants qui fournissent des efforts dans le suivi et l’encadrement des élèves. En tant que parents, nous n’avons pas toujours l’occasion de féliciter les enseignants pour le travail qu’ils abattent au quotidien. Ainsi, notre Ong va procéder à la distinction des enseignants dont les apprenants ont réussi à occuper les premiers rangs au plan national, ceci malgré les résultats catastrophiques. A chaque fois que les enfants réussissent aux différents examens, on félicite l’écolier ou l’élève et on oublie l’enseignant. Donc, au cours de ce déjeuner qui aura lieu le dimanche prochain à la salle des fêtes de l’échangeur de Godomey, les enseignants des trois premiers aux différents examens tels que le Cep, le Bepc et le Bac sur le plan national seront récompensés. Ils seront donc une trentaine venant de tout le Bénin à être à l’honneur le jour-là.

Un appel à lancer à l’endroit des autorités ?
Je vais remercier avant tout les enseignants et leur demander pardon pour toutes les fois où, en tant que parents, nous n’avions pas su leur reconnaître leurs efforts et sacrifices. Ensuite, Je vais dire merci aux directeurs d’établissements et aux partenaires de l’Ong ‘’Terre des pauvres’’, pour la confiance placée en nous et pour leur soutien. J’inviterai pour finir les membres du gouvernement et les autres organisations de la société civile à faire de même les années à venir.
Propos recueillis par Nicaret AMADIDJE (Stag)

27-10-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction
A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1800

Maraichage à Cotonou et environs : Des contraintes écologiques (...)
8-12-2016, La rédaction
En dehors des difficultés d’accès aux terres, les maraichers de la ville de Cotonou et environs font face à l’épineuse (...)  

Interview avec l’artiste Sadky « Je développe une compréhension des (...)
8-12-2016, La rédaction
Goudou Prisca Estelle à l’état civil, Sadky est une jeune artiste chanteuse qui a choisi de faire carrière dans le (...)  

JMS 2016 : La Giz engagée pour la protection et la réhabilitation (...)
7-12-2016, Isac A. YAÏ
La coopération allemande (Giz) a commémoré hier, à l’instar de la communauté internationale, la Journée mondiale des sols (...)  

6ème édition de la semaine de l’Internet : Les enjeux et défis du (...)
7-12-2016, La rédaction
La 6ème édition de la Semaine de l’Internet s’ouvre ce jour. Le lancement officiel se tient ce matin au Palais des (...)