Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Factures impayées de consommation d’énergie : La Sbee entame une campagne de recouvrement

JPEG - 69.4 ko
Laurent Tossou, DG/SBEE

L’opération commando de recouvrement des créances de la Société Béninoise d’Energie Electrique (Sbee) s’annonce sans répit et sans faveur. La clientèle a été prévenue par le Directeur général de la Sbee, Laurent Tossou, à travers une conférence de presse vendredi dernier. « Nous allons dès la semaine prochaine lancer une opération de recouvrement en mettant en œuvre aussi bien les procédures commerciales que pénales », a-t-il déclaré. En effet, selon les responsables de la Sbee, les créances s’élèvent à plus de 20% du chiffre d’affaires de l’année en 2017. Pourtant, il est clairement stipulé dans les contrats d’abonnement, notamment à l’article 11, que le prix de fourniture du courant est exigible les 5 jours qui suivent la présentation de la facture. Le client s’interdit d’en refuser le payement sous prétexte d’erreur. « En cas de non payement dans le délai imparti, la Sbee pourra suspendre la fourniture de l’énergie dans les dix jours qui suivent la présentation de la facture, les frais de suspension et de rétablissement sont à la charge du client », a déclaré Raymond Okpéicha, Directeur commercial et de la Clientèle. Et dans le cadre de cette campagne de recouvrement qui démarre le lundi 18 juin, les poursuites judiciaires ne sont pas exclues vis-à-vis des clients. « Nous avons l’habitude de donner des moratoires, mais il est constaté qu’il y a des clients qui ne se soucient pas de payer leurs dettes. Je veux rappeler qu’il existe d’autres moyens de droit. La Sbee se réserve le droit d’enclencher les procédures appropriées vis-à-vis de tous ceux qui ont des dettes et qui ne veulent pas les payer. Désormais, ce sera ainsi. Nous allons mettre à contribution nos avocats conseils », a souligné Benjamin Koudoli, Directeur juridique et de la prévention des risques. Par ailleurs, les actes de vandalisme et les manœuvres tendant à minimiser la consommation en agissant sur les compteurs ne resteront pas punis. Aussi bien les clients indélicats que les agents complices de la société ont été mis en garde par le Dg Laurent Tossou qui annoncent aussi des poursuites pénales pour réprimer ces pratiques.

11-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU


CHRONIQUES

En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Contre leur gré, la réforme du système partisan est entrée dans sa phase active. Les députés de la minorité n’ont pas apporté leur caution au vote des (...) Lire  

En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2820

Santé et agriculture : Le Bénin opte pour un nucléaire de (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Si minuscule soit-il, l’atome peut constituer aussi bien une menace pour la paix qu’un levier de développement. Le (...)  

Journée Mondiale des Sols, édition 2018 : Prosol sensibilise et (...)
12-12-2018, La rédaction
Le projet pour la protection et la réhabilitation des sols (Prosol) a célébré en différé ce 08 décembre à l’Université de (...)  

Gestion rationnelle de l’eau : Water school et Proseha (...)
11-12-2018, Isac A. YAÏ
L’eau, c’est la vie. Fort de cette vertu, eau Afrique et la Coopération allemande Giz à travers son Programme sectoriel (...)  

Passation de charges : Naia Lawson, présidente 2019 de la Jci (...)
11-12-2018, Isac A. YAÏ
La Jeune chambre internationale Sèmé-podji Pilier (Jci Sèmè-Podji Pilier) a désormais une nouvelle présidente. Elue le 9 (...)