Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Formation des femmes cadres : L’apport de Narcisse Tometin à l’éclosion de la nouvelle conscience

Réunies samedi dernier au Chant d’oiseau de Cotonou autour du Professeur Narcisse Tometin, les femmes cadres acquises à la cause de la Nouvelle conscience prônée par le présidentiable Pascal Irenée Koupaki ont été davantage moulées dans ce concept qui veut bouleverser les habitudes.
« Le leadership féminin au service de la nouvelle conscience ». C’est autour de ce thème que le Professeur Narcisse Tometin a entretenu pendant 4h d’horloge les femmes cadres venues nombreuses l’écouter. Pour le conférencier, le combat mené par l’ex premier ministre n’est pas un combat de mandature mais plutôt un combat de génération. Mieux, à l’en croire, la Nouvelle conscience a un fondement constitutionnel. Les trois livrets bleus publiés à cet effet attestent plus qu’il n’en faut de la pertinence du concept.
D’après le formateur, malgré ses 25 années d’expérience démocratique, le système partisan béninois est sans vie militante. C’est un échec à corriger et le déficit de militantisme est un vide à combler. D’où le recours à la Nouvelle conscience qui se retrouve être un important chantier de production de leaders de nouvelle génération autour des idéaux de développement humain durable.
L’école de la nouvelle conscience se définit donc comme l’école de la pensée positive et des méthodes positives de gouvernance pour des actions de développement axées sur la crainte de Dieu, le respect des Mânes des ancêtres, de la sacralité et de l’inviolabilité de la personne humaine. La nouvelle conscience est donc une école de la vérité, un espace de co-construction du leadership politique pour un Bénin nouveau, le vrai.
Avec sa fougue habituelle, convaincu de la justesse de son engagement, le Professeur Narcisse Tometin a exhorté l’assistance à changer de paradigme pour donner au Bénin des chances de se relever dès le 6 avril 2016 de la léthargie dans laquelle il est plongé.

27-07-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Les centrales syndicales jettent sans répit des pierres dans le jardin de la rupture. Le mode d’action n’a pas changé : un grondement de la (...) Lire  

tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction
A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1800

JMS 2016 : La Giz engagée pour la protection et la réhabilitation (...)
7-12-2016, Isac A. YAÏ
La coopération allemande (Giz) a commémoré hier, à l’instar de la communauté internationale, la Journée mondiale des sols (...)  

6ème édition de la semaine de l’Internet : Les enjeux et défis du (...)
7-12-2016, La rédaction
La 6ème édition de la Semaine de l’Internet s’ouvre ce jour. Le lancement officiel se tient ce matin au Palais des (...)  

Affaire liquidation des sociétés d’Etat : les centrales syndicales (...)
7-12-2016, La rédaction
« Affamer le peuple, est-ce la vraie Rupture ? », s’interrogent les partenaires sociaux qui sont montés à nouveau au (...)  

Atelier de réflexion : Pour le développement de la filière (...)
7-12-2016, Isac A. YAÏ
Partager avec les acteurs locaux les éléments de l’évolution de la filière cajou et ses acquis au cours des cinq (...)