Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Formation des OPJ sur la lutte contre la traite des enfants : Policiers et magistrats en croisade contre le fléau

JPEG - 264.3 ko

14% des filles dont l’âge est compris entre 2 et 14 ans ont été victimes de viol. Plus de 40 000 enfants de 6 à 17 ans sont victimes de traite et près de 700 000 enfants de 15 à 17 ans sont économiquement exploités. Ces chiffres qui datent d’une étude réalisée en 2009 justifient la tenue à l’hôtel Fifatin de Bohicon sous l’égide de l’ambassade de France d’une formation des officiers de police judiciaire. L’une des priorités de l’Etat béninois étant la protection de l’enfant et face à l’ampleur de la traite des mineurs, l’Office central de protection des mineurs, de la famille et de la répression de la traite des êtres humains (Ocpm) a vu le jour. Même si ce centre a une compétence nationale, le fait qu’il soit basé à Cotonou ne facilite pas l’accomplissement de sa mission. Il fallait donc constituer au plan national un vivier d’enquêteurs spécialisés. L’atelier de Bohicon qui a pour objectif principal le renforcement des capacités des officiers de police judiciaire répond à cette logique, selon le commissaire principal de police Ghislaine Bokovo Adjagboni, directrice de l’Ocpm.
Cette formation qui regroupe une trentaine d’officiers de police judiciaire durera 72h, soit du 9 au 11 novembre. Les travaux seront conduits par des facilitateurs de l’Office, des personnes ressources de la police nationale et d’autres experts. Les communications porteront entre autres sur le cadre juridique de la traite des êtres humains, les difficultés d’application, et les stratégies de lutte contre la traite des enfants. Tout cela sous le regard bienveillant du Colonel Bruno Manin, attaché de défense intérieure à l’ambassade de France à Cotonou, de Pierre Dassoundo Ahiffon, 1er substitut général près la cour d’appel d’Abomey et de Ghislaine Bokovo Adjagboni, directrice de l’Ocpm.

10-11-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : La dot est tout !
19-01-2018, Naguib ALAGBE
Et si on partageait nos expériences ? La conviction récente du chroniqueur là-dessus, est que jamais et au grand jamais, la dot ne devrait (...) Lire  

En vérité : Portable perturbateur !
18-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’axe de la mort
18-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : L’utile réforme intellectuelle (...)
17-01-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Des mots pour guérir des maux
17-01-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Syndicalisme à l’œuvre !
16-01-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Mariage des enfants et grossesses en milieu scolaire : Le Close (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
En plein 21è siècle, le Bénin enregistre encore de nombreux cas de mariages des enfants et de grossesses en milieu (...)  

Examens blancs au secondaire : Garantir de bons résultats dans la (...)
19-01-2018, Patrice SOKEGBE
Il y a du nouveau dans les établissements publics d’enseignement secondaire. Dans un communiqué en date du 9 janvier (...)  

Commune d’Abomey-Calavi : Trop d’accidents nocturnes sur l’axe (...)
18-01-2018, La rédaction
Les esprits des victimes des accidents mortels sur le tronçon Godomey-Akassato vont sans doute hanter les autorités (...)  

Paralysie du secteur de la justice : Une réaction responsable des (...)
17-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ordre des Avocats du Bénin s’est prononcé hier, à la cour d’appel de Cotonou, sur la paralysie du secteur de la (...)