Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion au Mtc : Un audit au Fonds des arts et de la culture

JPEG - 44.4 ko
Ange N’Koué, ministre de la culture

Commanditée par la présidence de la République, une mission d’audit du Fonds des arts et de la culture (Fac) conduite par l’expert Sydney Fandohan vise à vérifier la justesse du diagnostic posé par le ministre Ange N’Koué, notamment en ce qui concerne le dépassement budgétaire, l’endettement de la Direction et bien d’autres irrégularités mises en exergue par l’actuel homme fort de ce département, aux fins de trancher la question de la suppression ou non du Fac. En effet, depuis l’avènement de la rupture, le Ministère du tourisme et de la culture (Mtc) est demeuré jusqu’ici enclin à une crise sans précédent, et la dotation financière affectée au Fac fait l’objet d’une guerre sans merci. Ainsi, entre réformes et assainissement, le ministre Ange N’Koué manque de discernement et se retrouve face à un mur. Conséquences : non renouvellement du mandat des administrateurs du Fonds, inexistence d’une saison artistique, indisponibilité de l’Aof du Fac, et mis en sursis des activités culturelles. Pendant ce temps, les acteurs se rejettent mutuellement le tort au sujet de cet embrouillamini qui règne au ministère de la culture, et Ange N’Koué semble avoir perdu le contrôle. L’implication de la présidence de la République est la preuve que seul le gouvernement peut désormais départager le ministre et les acteurs du secteur. La bataille par presse interposée et les invectives seront conjuguées au passé si la mission rendait fidèlement compte à l’autorité, et que, si nécessaire, les sanctions idoines s’ensuivent. Dans tous les cas, l’arbitrage du chef de l’Etat reste la seule alternative pour relancer le secteur de la culture qui tourne au ralenti depuis l’avènement de la rupture. L’intervention de l’homme du Nouveau départ est encore plus urgente, puisque le développement touristique est l’une des priorités du régime. Le rapport de la mission d’audit est vivement attendu. Et au-delà de la question du dépassement budgétaire, il faudra aussi en finir avec la polémique autour des réformes en cours pour éviter un travail inachevé. Le chef de l’Etat doit donc aller plus loin et revisiter le chapelet de problèmes qui mine le décollage du Mtc.

28-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Quelle échéance pour la Cité ministérielle ?
23-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est la saison du lancement des grands travaux. Après deux ans et demi d’exercice du pouvoir, Patrice Talon est plus que jamais déterminé à marquer (...) Lire  

En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag (...)
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2730

4ème édition de la Course Rose : Canal+ et Oasis Bénin, ensemble (...)
23-10-2018, Isac A. YAÏ
Le cancer d seinu prend de plus en plus d’ampleur au Bénin. Pour sensibiliser les jeunes afin qu’ils puissent prendre (...)  

Semaine Africa Code Week : Ac-Feg forme 35 filles du Ceg (...)
23-10-2018, Isac A. YAÏ
Du 22 au 28 octobre prochain se déroule au Collège d’enseignement général (Ceg) Ahossou-Gbéta dans la commune (...)  

Sécurité de l’espace portuaire en Belgique : Le port d’Anvers mis (...)
23-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
En plus de ses énormes darses, ses impressionnantes grues et son grand volume, le Port d’Anvers en Belgique doit sa (...)  

Lutte contre l’insécurité en période de fêtes de fin d’année : Le Dgpr (...)
23-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
Les populations n’ont rien à craindre quant à leur sécurité pour la période des fêtes de fin d’année. Tout comme l’année (...)