Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion au Mtc : Un audit au Fonds des arts et de la culture

JPEG - 44.4 ko
Ange N’Koué, ministre de la culture

Commanditée par la présidence de la République, une mission d’audit du Fonds des arts et de la culture (Fac) conduite par l’expert Sydney Fandohan vise à vérifier la justesse du diagnostic posé par le ministre Ange N’Koué, notamment en ce qui concerne le dépassement budgétaire, l’endettement de la Direction et bien d’autres irrégularités mises en exergue par l’actuel homme fort de ce département, aux fins de trancher la question de la suppression ou non du Fac. En effet, depuis l’avènement de la rupture, le Ministère du tourisme et de la culture (Mtc) est demeuré jusqu’ici enclin à une crise sans précédent, et la dotation financière affectée au Fac fait l’objet d’une guerre sans merci. Ainsi, entre réformes et assainissement, le ministre Ange N’Koué manque de discernement et se retrouve face à un mur. Conséquences : non renouvellement du mandat des administrateurs du Fonds, inexistence d’une saison artistique, indisponibilité de l’Aof du Fac, et mis en sursis des activités culturelles. Pendant ce temps, les acteurs se rejettent mutuellement le tort au sujet de cet embrouillamini qui règne au ministère de la culture, et Ange N’Koué semble avoir perdu le contrôle. L’implication de la présidence de la République est la preuve que seul le gouvernement peut désormais départager le ministre et les acteurs du secteur. La bataille par presse interposée et les invectives seront conjuguées au passé si la mission rendait fidèlement compte à l’autorité, et que, si nécessaire, les sanctions idoines s’ensuivent. Dans tous les cas, l’arbitrage du chef de l’Etat reste la seule alternative pour relancer le secteur de la culture qui tourne au ralenti depuis l’avènement de la rupture. L’intervention de l’homme du Nouveau départ est encore plus urgente, puisque le développement touristique est l’une des priorités du régime. Le rapport de la mission d’audit est vivement attendu. Et au-delà de la question du dépassement budgétaire, il faudra aussi en finir avec la polémique autour des réformes en cours pour éviter un travail inachevé. Le chef de l’Etat doit donc aller plus loin et revisiter le chapelet de problèmes qui mine le décollage du Mtc.

28-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Bail sans pagaille !
26-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Les comptes sont bons. Pour le bonheur des locataires et des propriétaires, la loi sur le bail est votée. Encore deux petites étapes et un véritable (...) Lire  

Chronique judiciaire : 7 ans de travaux forcés (...)
26-04-2018, Isac A. YAÏ
Editorial : L’agro industrie en hibernation
26-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Jeunesse, grande inquiétude (...)
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour l’hygiène publique
25-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2490

Dr Akibou Akindélé, spécialiste en ethno-climatologie « Il faut (...)
26-04-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A travers les comportements de la faune et de la flore, il est aussi possible d’apprécier la variabilité climatique. (...)  

Efficacité des mesures douanières au Port de Cotonou : Le Cb (...)
25-04-2018, La rédaction
Vigilance et pragmatisme. Ce sont les mots qui caractérisent désormais la Brigade Douane Cotonou Port, notamment face (...)  

Stigmatisation des vieillards : Les personnes du 3ème âge victimes (...)
25-04-2018, La rédaction
Les personnes du 3ème âge sont pour la plupart moins considérées dans la société. Elles subissent le plus souvent une (...)  

Deux ans sous la Rupture : Les efforts de Talon pour une éducation (...)
24-04-2018, Ambroise ZINSOU
Investir dans la formation du capital humain, gage d’un développement durable et source de croissance économique. (...)