Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion de l’après-déguerpissement et le Paiavo : Simplice Codjo interpelle le gouvernement

Le député Simplice Dossou Codjo vient d’interpeller le gouvernement sur le projet d’aménagement dans les grandes villes du pays après les opérations de libération des espaces publics et sur le Projet d’appui aux infrastructures agricoles dans la Vallée de l’Ouémé (Paiavo). Pour l’élu de la 20ème circonscription électorale sur la liste Forces cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe), vu l’ambitieux Programme d’actions du gouvernement, il serait intéressant que le gouvernement vienne apporter à la représentation nationale, des clarifications sur ces deux projets.
(Lire ci-dessous l’intégralité de la question orale avec débat posée par le député Simplice Dossou Codjo)

JPEG - 93.7 ko

QUESTION ORALE AVEC DEBAT AU GOUVERNEMENT :
(Article 106 du Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale)
Objet : Place du PAIAVO dans les plans agricoles du PAG
Il est reconnu par tous que la Vallée de l’Ouémé constitue une mine de production agricole au regard de ses riches potentialités. Elle couvre une vaste superficie cultivable de plus de 70 000 hectares. Ce qui fait de cette zone du Bénin, la deuxième vallée la plus riche au monde après celle du Nil.
Bénéficiaire de successives promesses politiques jamais concrétisées, elle a fini par avoir droit en 2014 d’un programme sérieux de sa mise en valeur à travers le Projet d’appui aux infrastructures agricoles dans la Vallée de l’Ouémé (Paiavo) d’un financement de plus de 30 milliards et lancé précisément le 15 novembre 2014. L’objectif global du projet est de contribuer à la sécurité alimentaire de la population en produits végétaux et à augmenter le volume et les recettes d’exportation du Bénin. Son objectif spécifique est de développer les infrastructures de production et de commercialisation de la basse et moyenne vallée de l’Ouémé pour la promotion des filières porteuses de croissance. Le projet est structuré autour des trois composantes principales : Développement des infrastructures agricoles ; Appui à la mise en valeur et au renforcement des capacités ; Gestion du projet.

La préoccupation actuelle de la représentation nationale est de savoir :
1- La situation actuelle de ce projet dénommé PAIAVO
2- Le niveau d’exécution dudit projet initié par le gouvernement défunt
3- Que deviendra le PAIAVO au démarrage du volet agricole du PAG dans la Vallée de l’Ouémé

Porto-Novo le 19 Mai 2017

CODJO Dossou Simplice

Député à l’Assemblée Nationale

24-05-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Elles sont dans l’attente des élections professionnelles. Les centrales et confédérations syndicales rongent leur frein. Depuis 8 ans, plus rien n’a (...) Lire  

Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un visionnaire pour foot malade (...)
17-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tournant décisif !
16-07-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction
Bepc 2018 : Zero incident au Ceg Houéyiho
10-07-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Réalisation du Pag volet éducation : Marie Odile Attanasso (...)
19-07-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Les retombées de la visite officielle de la ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso au Maroc, du (...)  

Entretien avec Raïmi Paraïso Paka, président de l’Ong Alto (...)
19-07-2018, Karim O. ANONRIN
L’Organisation non gouvernementale panafricaine Action pour la lutte contre la traite des enfants de l’Afrique de (...)  

Pour commerce illégal des produits de faune : 6 trafiquants (...)
18-07-2018, La rédaction
Ils sont privés de liberté depuis le 14 juin 2018 et devront poursuivre leur séjour derrière les barreaux pour encore (...)  

Transfèrement au Bénin : Kikissagbé Godonou Bernard remis aux (...)
17-07-2018, Isac A. YAÏ
C’est désormais chose faite. Le prévenu Kikissagbé Godonou Bernard alias Kgb est désormais remis aux autorités (...)