Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion des catastrophes : 6 pays échangent leurs expériences

Six pays se retrouvent au Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix au Ghana pour échanger sur les crises et Catastrophes. Le Bénin prend part à cette formation qui se déroule du 20 au 31 juillet 2015.

JPEG - 242.7 ko
Les participants à cette rencontre internationale

Le Sénégal, le Nigéria, le Ghana, le Kenya, le Bénin, le Libéria et les Etats-Unis se sont donné rendez-vous à Accra au Ghana pour échanger leurs expériences sur la gestion des crises et les catastrophes. Le Libéria ayant vécu les désastres de la maladie à virus Ebola a partagé ses expériences avec les autres pays participants à la formation. Trois communicateurs se sont relayés au pupitre pour montrer comment ce pays à géré la crise. « La communication qui a porté sur la manière dont le Liberia a géré la crise d’Ebola a été très édifiante. Ce qui m’a particulière touché est que la présidente du Libéria, pendant la crise, a donné 21 jours à tous ceux qui étaient à l’extérieur de rentrer au pays au risque de perdre leur emploi. C’est la preuve que le pays s’est vraiment pris en charge pour la gestion de cette catastrophe liée à Ebola », a confié le Dr Blalogoué Parfait, participant à la formation et point focal des crises et catastrophes à la mairie de Cotonou. « Le Bénin renforce les capacités de ses cadres à partir de cette formation. Il s’agit surtout de former les hommes parce que pour faire face à une situation, il faut avoir des bons éléments, des gens qui ont de bons réflexes et qui savent de quoi il s’agit et qu’est ce qui a lieu de faire », a déclaré Dr Arnaud Zannou. On comprend de ses deux explications que la délégation béninoise au Ghana, est allée à l’école des autres pays pour une bonne gestion d’éventuelles catastrophes.
Au cours des communications dans la journée du lundi 20 juillet, le Ghana, et le Kenya ont exposé le fonctionnement de leur structure de gestion des crises et catastrophes dans leur pays respectif.
Cette formation organisée par la Cedeao, le Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix, et l’organisation nationale de gestion des catastrophes du Ghana prend fin le 31 juillet prochain.

23-07-2015, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1920

Etroitesse d’une partie de la voie Comè-Lokossa-Dogbo en (...)
23-03-2017, La rédaction
Le Directeur des Infrastructures et des Transports Jacques Ayadji est à nouveau dans le collimateur des populations, (...)  

Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin La (...)
22-03-2017, Isac A. YAÏ
La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin a organisé le Samedi 18 mars 2017, la troisième conférence Interreligieuse (...)  

Enseignement de la langue française : Les enseignants se plaignent (...)
22-03-2017, La rédaction
Le Bénin, à l’instar des autres pays francophones dans le monde, a célébré hier la journée internationale de la (...)  

Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents (...)
21-03-2017, La rédaction
Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents (...)