Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Gestion des loyers par les agences immobilières : Aux excuses des locataires répond l’indifférence des propriétaires

De plus en plus, on constate qu’un grand nombre de propriétaires préfèrent confier la gestion de leurs maisons à des agences immobilières. Qu’est ce qui explique cet engouement ? Est-ce dû à une perte de confiance des propriétaires envers les locataires ? Ou c’est leur manque de disponibilité qui justifie cet état ce choses ?

JPEG - 61.7 ko

Nous sommes aujourd’hui le 5 du mois et comme d’habitude l’agent immobilier est là. L’horloge à côté indique qu’il est 20h 30. L’heure où tout le monde est à la maison. Ali, devant la porte de la première chambre de la maison attend qu’on lui ouvre. Après avoir fait le tour de la maison, il donne la raison de son arrivée. « Je suis venu percevoir les loyers. Je suis content parce que aujourd’hui, j’ai eu moins de mal que d’habitude », a-t-il laissé entendre. Aussitôt, une locataire de la maison, tout énervée intervient dans la discussion : « je ne supporte plus cette situation, on a des problèmes dans la maison mais le propriétaire ne dit rien. On ne le voit plus depuis qu’il a confié la maison à ce monsieur ».

Une solution face aux locataires indélicats
De son côté, Anne C. propriétaire de maison à Fidjrossè, un quartier de Cotonou, explique les raisons pour lesquelles elle a confié la gestion de sa maison à une agence immobilière : « Mes locataires trouvent toujours une excuse pour ne pas payer. Tantôt ils jouent sur ton statut de mère tantôt sur ton statut de fonctionnaire. Avec les agences, j’ai mon argent et peu importe les moyen employés. Ils peuvent leur mettre la pression, ils resteront peut être chez le locataire jusqu’à ce qu’ils payent.’’ A l’en croire, son statut de mère l’amenait à être affable et compréhensive face aux excuses quelquefois inventées des locataires.
La situation que vivait Anne est un exemple parmi tant d’autres à Cotonou où certains propriétaires sont manipulés à coup de sentiment par leurs locataires. Soit, ce sont des supplications, des malaises inventés de toutes pièces ou encore des indisponibilités subites. Tous ces prétextes obligent le propriétaire à se déplacer maintes fois avant de percevoir le loyer. Les promoteurs d’agences immobilières quant à eux sont sans état d’âme. Les locataires ont du mal à jouer ces tours à ces derniers. Ils savent qu’avec eux, la complaisance n’a pas droit de cité. « Ma disponibilité et mon état de santé ne me permettent pas de faire le tour plusieurs fois juste pour percevoir les loyers donc je laisse la responsabilité aux agences. J’ai le compte à la fin du mois, c’est l’essentiel », explique Urbaine D.

Une question de confiance
Confier donc sa maison à une agence immobilière est la meilleure solution pour ne plus à avoir à quémander son argent ou ne plus être sujet à des excuses inventées. Cependant, c’est avant tout une affaire de confiance qui amène certains propriétaires à être réticents sur cette option. ‘Les agences immobilières prennent certain pourcentage sur les loyers, ce qui ne m’arrange pas et aussi, ils peuvent disparaitre du jour au lendemain. Moi, je suis de la vieille école, j’aime ma méthode et je ne suis pas prêt à la changer », confie dit Emile Z, propriétaire de plusieurs maisons.
A ceci, il faut ajouter des suspicions qui pèsent sur ces agences du fait de leur statut informel. ‘’ Nous leur faisons signer plusieurs papiers qui prouvent que nous avions la gestion de leurs maisons, de leurs biens. Nous assurons plusieurs clients notamment des nouveaux propriétaires, les anciens ne veulent pas laisser leurs vieilles méthodes, ils se disent conservateurs », explique Edward Vignon, agent immobilier.
Milène FANOU (Stag)

17-06-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction
A l’heure des bilans et des perspectives
28-11-2016, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1800

Maraichage à Cotonou et environs : Des contraintes écologiques (...)
8-12-2016, La rédaction
En dehors des difficultés d’accès aux terres, les maraichers de la ville de Cotonou et environs font face à l’épineuse (...)  

Interview avec l’artiste Sadky « Je développe une compréhension des (...)
8-12-2016, La rédaction
Goudou Prisca Estelle à l’état civil, Sadky est une jeune artiste chanteuse qui a choisi de faire carrière dans le (...)  

JMS 2016 : La Giz engagée pour la protection et la réhabilitation (...)
7-12-2016, Isac A. YAÏ
La coopération allemande (Giz) a commémoré hier, à l’instar de la communauté internationale, la Journée mondiale des sols (...)  

6ème édition de la semaine de l’Internet : Les enjeux et défis du (...)
7-12-2016, La rédaction
La 6ème édition de la Semaine de l’Internet s’ouvre ce jour. Le lancement officiel se tient ce matin au Palais des (...)