Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Grève des Pétroliers du secteur formel : 72 heures sans carburant dans les stations services

JPEG - 142.7 ko
Durant 72 heures, le Kpayo règnera en maître

Plus de doute. Les stations services sont en grève depuis hier. Durant 72 heures, les pompes seront à sec. Même si les Béninois sont habitués à la « sécheresse » qui sévit depuis un certain temps de l’autre côté des stations Sonacop, ils seront cette fois-ci privés des services des stations privées. A travers cette grève, le Groupement professionnel de l’industrie du Pétrole du Bénin (Gpp-Bénin), dénonce la promotion des mini stations mobiles accordées aux acteurs du secteur de l’informel. « Ce n’est pas nouveau, mais ils ont innové. Désormais, ils veulent mettre en place de mini stations express mobiles tandis que nous en tant que agréés, le ministère de l’énergie nous a intimé l’ordre d’avoir tous nos stocks d’essences enfouis. Ces mini stations viennent non seulement pour vendre de l’essence, mais commenceront aussi par vendre du gasoil », a expliqué Luc Kolimèdjè , Président du Groupement professionnel de l’industrie du Pétrole du Bénin. À travers ses explications, Luc Kolimèdjè proteste contre la concurrence déloyale à laquelle fera désormais face le secteur formel. A l’en croire, toutes les voies officielles ont été empruntées pour se faire entendre mais aucune satisfaction n’a été notée. « Nous avons saisi les ministres du commerce, de l’énergie, de l’environnement, des finances, de la communication et de l’intérieur avec ampliation au Président de la République, de l’Assemblée Nationale, de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) et toutes autorités compétentes pour dire "trop c’est trop". Mais on constate que rien n’est fait. Donc, nous ne pouvons qu’aller en grève pour nous faire entendre », a-t-il expliqué. Selon ses propos, même l’aéroport ne sera pas épargné par cette grève. Les avions seront donc privés de kérosène. « L’essence de la contrebande peut servir tout, mais ne peut pas servir les avions », a précisé le président Gpp-Bénin. Avis donc aux compagnies aériennes qui fréquenteront l’aéroport international cardinal Bernardin Gantin de Cotonou pendant ces 72 heures que durera ce mouvement de débrayage.

14-12-2015, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Mauvaise gouvernance à la Sonacop : Les Béninois toujours en (...)
21-07-2017, La rédaction
Les mois s’égrènent, et l’attente se fait longue, voire peu prometteuse. De nombreux clients de la Société nationale (...)  

Avancée audiovisuelle : 3 nouveautés majeures pour les abonnés (...)
21-07-2017, Isac A. YAÏ
A compter de ce vendredi 21 juillet, les abonnés Canal+ constateront 3 nouveautés majeures dans leur abonnement. Ces (...)  

2ème édition de la fête du cinéma : Canal+ Bénin rapproche davantage (...)
20-07-2017, Isac A. YAÏ
Après le succès connu par la première édition, Canal+ Bénin lance la deuxième édition de la « fête du cinéma ». Cette (...)  

Affaire 54 kg de drogue au port de Cotonou : Les deux (...)
19-07-2017, Naguib ALAGBE
Ils ne sont certainement pas au bout de leurs peines. Mais ils peuvent déjà se frotter les mains. Interpellés une (...)