Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Hôpital de zone d’Abomey-Calavi : Une feuille de route pour éliminer des violences faites aux patients

JPEG - 279.5 ko

Elaborer une feuille de route d’élimination progressive des violences faites aux patients (2018-2020), mise en place d’un comité de protection des droits des patients et de promotion de l’humanisation des soins du Chuz-AC/SA, prestation et signature d’un serment de bientraitance et de bienfaisance. Tels sont entre autres, les résultats attendus de l’atelier de formation sur l’intégration des 5S-Kaïzen aux soins humanisés et à la protection des droits des patients, organisé par l’Amicale des anciens bénéficiaires de bourses japonaises (2A2BJ) avec l’appui technique du Réseau des soignants amis des patients (R-Sap) et financier de la Jica. Ainsi, les 13 et 14 février 2018, médecins, infirmiers, aides-soignants et autres personnels sanitaires du Chuz-AC/SA seront outillés sur la thématique objet de ces assises.
A en croire la présidente du Réseau des soignants amis des patients, Annick Nononhou, il s’agira à terme de changer les paradigmes du terrorisme médical, du paternalisme et du consumérisme afin de parvenir à une véritable protection des droits des patients à travers des actes de bienfaisance et de bientraitance à leur endroit. « La protection des droits des patients est très banalisée, fragilisée dans nos hôpitaux. Je voudrais vous exhorter à accorder une attention particulière à cette thématique. Je souhaite aussi que de fortes recommandations sortent de ces assises pour que l’hôpital s’en saisisse pour en faire une bonne pratique », a déclaré Joseph Akodjenou, président de la Commission médicale consultative (Cmc) au Centre hospitalier universitaire d’Abomey-Calavi. Mêmes mots d’exhortation du Chef service administratif et financier, Toussaint Logozo, représentant le Directeur du Chuz-AC/SA. Tout en saluant l’accompagnement permanent de la Jica en matière d’accouchement humanisé qui obéit à des règles et des méthodes, il a invité les participants à cet atelier à prêter une oreille attentive aux formateurs pour que l’accouchement humanisé, une pratique japonaise, soit une réalité au Chuz-AC/SA. « Je souhaite que d’ici quelques années, qu’on dise qu’à l’Hôpital de la mère et de l’enfant d’Abomey-Calavi, qu’ils sont premiers en matière de protection des droits des patients », a conclu la présidente du R-Sap.

21-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Quelle échéance pour la Cité ministérielle ?
23-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est la saison du lancement des grands travaux. Après deux ans et demi d’exercice du pouvoir, Patrice Talon est plus que jamais déterminé à marquer (...) Lire  

En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag (...)
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2730

4ème édition de la Course Rose : Canal+ et Oasis Bénin, ensemble (...)
23-10-2018, Isac A. YAÏ
Le cancer d seinu prend de plus en plus d’ampleur au Bénin. Pour sensibiliser les jeunes afin qu’ils puissent prendre (...)  

Semaine Africa Code Week : Ac-Feg forme 35 filles du Ceg (...)
23-10-2018, Isac A. YAÏ
Du 22 au 28 octobre prochain se déroule au Collège d’enseignement général (Ceg) Ahossou-Gbéta dans la commune (...)  

Sécurité de l’espace portuaire en Belgique : Le port d’Anvers mis (...)
23-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
En plus de ses énormes darses, ses impressionnantes grues et son grand volume, le Port d’Anvers en Belgique doit sa (...)  

Lutte contre l’insécurité en période de fêtes de fin d’année : Le Dgpr (...)
23-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
Les populations n’ont rien à craindre quant à leur sécurité pour la période des fêtes de fin d’année. Tout comme l’année (...)