Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Immatriculation des motocyclettes : Le gouvernement donne un ultimatum de 30 jours

JPEG - 286.7 ko

Dans un communiqué radio-télévisé, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique vient de donner un ultimatum de trente jours aux usagers de la route n’ayant pas encore immatriculé leur moto. Au terme de ce délai, selon le communiqué, les forces de sécurité publiques seront instruites pour passer à la phase de contrôle et de vérification. Ainsi, la répression pour défaut d’immatriculation de motocyclettes refait donc surface. La police va contraindre les récidivistes à se mettre au pas avant le premier août prochain. On se souvient que le Directeur général de la police nationale d’alors, l’inspecteur général de brigade Sessi Louis Philippe Houndégnon a insisté le 1er janvier 2015, face à l’insécurité grandissante à mettre en application cette exigence du décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin. A cet effet, certains Béninois se sont conformés à ce décret et d’autres n’ont pas obtempérés malgré les nombreuses sensibilisations et les injonctions des forces de l’ordre. Ensuite, à la veille des élections locales et communales de 2015 et des élections législatives, le gouvernement de Boni Yayi a suspendu la procédure d’immatriculation des motocyclettes en cours à des fins électoralistes. Une suspension qui a perduré jusqu’en 2016. Et, jusqu’à ce jour, des milliers des plaques d’immatriculations de motos sont abandonnés à la Direction générale des transports terrestres (Dgtt). La politique de lutte contre la pègre à travers l’immatriculation des motocyclettes a été alors bloquée et les malfrats poursuivent allègrement leurs sales besognes.
Avec l’avènement de Patrice Talon, le ministre Sacca Lafia fait renaître cette initiative qui entre dans le cadre de la lutte contre l’insécurité. Les Béninois sont donc invités à se conformer au décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin.

15-06-2016, Adrien TCHOMAKOU, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : Patrimoine en affermage !
19-10-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Lancement de la campagne électorale à l’Université de Parakou : La (...)
20-10-2017, La rédaction
L’Université de Parakou s’apprête à renouveler son équipe rectorale. Le rendez-vous pour cette alternance est prévu pour (...)  

Fronde sociale à la Sucrerie Complant du Bénin : Sèhoueto remet le (...)
20-10-2017, La rédaction
Le sens d’écoute et de management du Ministre de l’Industrie et de l’Artisanat, Lazare Sèhoueto vient de payer dans la (...)  

Renforcement de capacités des femmes : Les époux et proches parents (...)
20-10-2017, Karim O. ANONRIN
Les époux et les proches parents des femmes bénéficiaires du Programme de renforcement de capacités d’action des femmes (...)  

Point de presse du Comité technique de pilotage : « Le Ravip (...)
19-10-2017, La rédaction
Il n’y a pas de raisons de croire à une intrigue politique autour d’une opération qui se veut purement technique et (...)