Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Immatriculation des motocyclettes : Le gouvernement donne un ultimatum de 30 jours

JPEG - 286.7 ko

Dans un communiqué radio-télévisé, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique vient de donner un ultimatum de trente jours aux usagers de la route n’ayant pas encore immatriculé leur moto. Au terme de ce délai, selon le communiqué, les forces de sécurité publiques seront instruites pour passer à la phase de contrôle et de vérification. Ainsi, la répression pour défaut d’immatriculation de motocyclettes refait donc surface. La police va contraindre les récidivistes à se mettre au pas avant le premier août prochain. On se souvient que le Directeur général de la police nationale d’alors, l’inspecteur général de brigade Sessi Louis Philippe Houndégnon a insisté le 1er janvier 2015, face à l’insécurité grandissante à mettre en application cette exigence du décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin. A cet effet, certains Béninois se sont conformés à ce décret et d’autres n’ont pas obtempérés malgré les nombreuses sensibilisations et les injonctions des forces de l’ordre. Ensuite, à la veille des élections locales et communales de 2015 et des élections législatives, le gouvernement de Boni Yayi a suspendu la procédure d’immatriculation des motocyclettes en cours à des fins électoralistes. Une suspension qui a perduré jusqu’en 2016. Et, jusqu’à ce jour, des milliers des plaques d’immatriculations de motos sont abandonnés à la Direction générale des transports terrestres (Dgtt). La politique de lutte contre la pègre à travers l’immatriculation des motocyclettes a été alors bloquée et les malfrats poursuivent allègrement leurs sales besognes.
Avec l’avènement de Patrice Talon, le ministre Sacca Lafia fait renaître cette initiative qui entre dans le cadre de la lutte contre l’insécurité. Les Béninois sont donc invités à se conformer au décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin.

15-06-2016, Adrien TCHOMAKOU, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Azannaï en sapeur-pompier
24-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
La barque de Candide Azannaï tangue. Les militants du parti « Restaurer l’espoir » ne jouissent pas des fruits de leurs labeurs. Dans leurs rangs, (...) Lire  

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Traque des conducteurs de taxi-motos dormant à la belle étoile : (...)
23-01-2017, La rédaction
Décidée le jeudi dernier par le Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula, la traque des conducteurs de (...)  

Recensement des agents de la fonction publique : 1331 militaires (...)
23-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un coup de balaie et la moisson est inadmissible. 1331 militaires fictifs ! Comment a-t-on pu entretenir une telle (...)  

Mise en œuvre du Pag et modernisation du marché Dantokpa : Armand (...)
23-01-2017, La rédaction
Il ne saurait avoir un Bénin entièrement révélé, dans ses aspects économiques et culturels sans des marchés modernes et (...)  

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)