Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Immatriculation des motocyclettes : Le gouvernement donne un ultimatum de 30 jours

JPEG - 286.7 ko

Dans un communiqué radio-télévisé, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique vient de donner un ultimatum de trente jours aux usagers de la route n’ayant pas encore immatriculé leur moto. Au terme de ce délai, selon le communiqué, les forces de sécurité publiques seront instruites pour passer à la phase de contrôle et de vérification. Ainsi, la répression pour défaut d’immatriculation de motocyclettes refait donc surface. La police va contraindre les récidivistes à se mettre au pas avant le premier août prochain. On se souvient que le Directeur général de la police nationale d’alors, l’inspecteur général de brigade Sessi Louis Philippe Houndégnon a insisté le 1er janvier 2015, face à l’insécurité grandissante à mettre en application cette exigence du décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin. A cet effet, certains Béninois se sont conformés à ce décret et d’autres n’ont pas obtempérés malgré les nombreuses sensibilisations et les injonctions des forces de l’ordre. Ensuite, à la veille des élections locales et communales de 2015 et des élections législatives, le gouvernement de Boni Yayi a suspendu la procédure d’immatriculation des motocyclettes en cours à des fins électoralistes. Une suspension qui a perduré jusqu’en 2016. Et, jusqu’à ce jour, des milliers des plaques d’immatriculations de motos sont abandonnés à la Direction générale des transports terrestres (Dgtt). La politique de lutte contre la pègre à travers l’immatriculation des motocyclettes a été alors bloquée et les malfrats poursuivent allègrement leurs sales besognes.
Avec l’avènement de Patrice Talon, le ministre Sacca Lafia fait renaître cette initiative qui entre dans le cadre de la lutte contre l’insécurité. Les Béninois sont donc invités à se conformer au décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin.

15-06-2016, Adrien TCHOMAKOU, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2130

Réformes dans l’enseignement primaire au Bénin Les écoliers au (...)
18-08-2017, La rédaction
Prise en conseil des ministres du 2 août dernier, la décision d’introduction de l’anglais au cours primaire dès la (...)  

Retour des occupants des espaces publics : Le préfet Toboula (...)
18-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La tempête Toboula est passée. Les occupants illégaux du domaine public, délogés manu militari par le préfet du (...)  

Lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime dans l’espace (...)
17-08-2017, Patrice SOKEGBE
Les relations entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et la République fédérale (...)  

De jeunes femmes leaders de l’Ouémé en formation sur la gestion des (...)
17-08-2017, Karim O. ANONRIN
De jeunes femmes et filles leaders et potentielles candidates aux élections du département de l’Ouémé suivent depuis ce (...)