Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Immatriculation des motocyclettes : Le gouvernement donne un ultimatum de 30 jours

JPEG - 286.7 ko

Dans un communiqué radio-télévisé, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique vient de donner un ultimatum de trente jours aux usagers de la route n’ayant pas encore immatriculé leur moto. Au terme de ce délai, selon le communiqué, les forces de sécurité publiques seront instruites pour passer à la phase de contrôle et de vérification. Ainsi, la répression pour défaut d’immatriculation de motocyclettes refait donc surface. La police va contraindre les récidivistes à se mettre au pas avant le premier août prochain. On se souvient que le Directeur général de la police nationale d’alors, l’inspecteur général de brigade Sessi Louis Philippe Houndégnon a insisté le 1er janvier 2015, face à l’insécurité grandissante à mettre en application cette exigence du décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin. A cet effet, certains Béninois se sont conformés à ce décret et d’autres n’ont pas obtempérés malgré les nombreuses sensibilisations et les injonctions des forces de l’ordre. Ensuite, à la veille des élections locales et communales de 2015 et des élections législatives, le gouvernement de Boni Yayi a suspendu la procédure d’immatriculation des motocyclettes en cours à des fins électoralistes. Une suspension qui a perduré jusqu’en 2016. Et, jusqu’à ce jour, des milliers des plaques d’immatriculations de motos sont abandonnés à la Direction générale des transports terrestres (Dgtt). La politique de lutte contre la pègre à travers l’immatriculation des motocyclettes a été alors bloquée et les malfrats poursuivent allègrement leurs sales besognes.
Avec l’avènement de Patrice Talon, le ministre Sacca Lafia fait renaître cette initiative qui entre dans le cadre de la lutte contre l’insécurité. Les Béninois sont donc invités à se conformer au décret 2013-349 du 04 septembre 2013 portant réforme du système d’immatriculation et de ré-immatriculation des véhicules en République du Bénin.

15-06-2016, Adrien TCHOMAKOU, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1920

Etroitesse d’une partie de la voie Comè-Lokossa-Dogbo en (...)
23-03-2017, La rédaction
Le Directeur des Infrastructures et des Transports Jacques Ayadji est à nouveau dans le collimateur des populations, (...)  

Cinquantenaire de la Jama’at Islamique Ahmadiyya du Benin La (...)
22-03-2017, Isac A. YAÏ
La Jama’at Islamique Ahmadiyya du Bénin a organisé le Samedi 18 mars 2017, la troisième conférence Interreligieuse (...)  

Enseignement de la langue française : Les enseignants se plaignent (...)
22-03-2017, La rédaction
Le Bénin, à l’instar des autres pays francophones dans le monde, a célébré hier la journée internationale de la (...)  

Audit du reversement dans la fonction publique : Des agents (...)
21-03-2017, La rédaction
Dans le cadre de l’audit annoncé par le Gouvernement et qui vise à faire la lumière sur le reversement massif d’agents (...)