Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Incivisme à Bohicon et Abomey : Les lampadaires solaires vandalisés

JPEG - 124.6 ko

Les lampadaires solaires implantés le long du tronçon carrefour Sorgon-carrefour Sodohomè à Abomey et ceux réalisés entre les carrefours Dako et Zakpo à Bohicon subissent depuis peu des actes de vandalisme. En effet, de vils individus trouvent en ces ouvrages, un intérêt autre que l’éclairage public auquel ils sont destinés. Ces vandales vont scier nuitamment ces lampadaires sur lesquels ils enlèvent les batteries, les panneaux et fils électriques. « C’est vraiment audacieux de s’attaquer à ces lampadaires pour en retirer, une fois abattus, les précieuses pièces composantes. Je ne voulais pas croire mes yeux la première fois que j’ai vu les résultats de cet acte ignoble », a dit Cyrille Agbidinoukoun, un citoyen d’Abomey. Opèrent-ils en bande organisée ? A qui vendent-ils le butin, vu que les pièces emportées ne sont pas courantes ? On ne saurait répondre pour l’instant à ces questions. La distance entre deux lampadaires occasionnant une certaine obscurité, contribue au succès de la sale besogne. Le tir a été corrigé à Bohicon suite à la répétition du forfait. Mais, contrairement à Bohicon où l’espacement entre deux lampadaires a été réduit grâce à l’implantation de nouveaux lampadaires entre ceux déjà existants, à Abomey, la chose reste en l’état, avec un espacement atteignant parfois 200 mètres dans les environs de l’Université de la ville. La police a déjà ouvert son enquête, confirme Luc Atrokpo, Maire de la ville de Bohicon. L’homme a aussi sollicité la collaboration des riverains afin que la police vienne rapidement à bout de ces vandales. Espérons que ces biens publics ne soient saccagés et que les responsables de ces actes soient plus appréhendés et mis à la disposition de la justice.

24-08-2016, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1830

Fabrication des briques en terre battue : Réinventer le bâti pour (...)
19-01-2017, La rédaction
Pour la construction d’infrastructures, résistantes aux intempéries, un choix efficace du matériau est indispensable. (...)  

Entretien avec Professeur agrégé en ophtalmologie sur le Glaucome : (...)
18-01-2017, La rédaction
En Afrique, la cécité de l’œil est de plus en plus croissante. La première cause est la cataracte. Mais une autre cause (...)  

Arrêtés à Kandi : Deux trafiquants d’ivoire condamnés à 6 mois (...)
18-01-2017, La rédaction
Le tribunal de Kandi a rendu hier son verdict en défaveur des trafiquants arrêtés avec 3,2 Kg d’ivoire, en octobre (...)  

Prof. Michel Boko, à propos de l’assainissement de la ville de (...)
18-01-2017, La rédaction
Les différentes actions entreprises par le Gouvernement ces derniers mois pour la protection de l’Environnement (...)