Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité à Abomey-Calavi et environs : Le Capitaine Denis Ogan déclare la guerre aux divorcés sociaux

JPEG - 244.1 ko

Le Capitaine Denis Ogan, Commandant de la Compagnie de Gendarmerie d’Allada et ses éléments ont frappé dans plusieurs ghettos de la commune d’Abomey-Calavi à savoir Adjagbo, Misséssinto, Akassato, Agassagodomey et Zopah ce week-end. La moisson de cette descente a été présentée aux hommes des médias hier dimanche 20 août 2017. C’était à l’annexe de la gendarmerie à Calavi Kpota.
19 motos saisies (Bajaj, Haojue, Honda), 73 personnes appréhendées dont une femme, plusieurs téléphones portables de différentes marques, 4 plaquettes de chanvre indien, 7 machines à sous, plusieurs kilogrammes de graines de chanvre indien. Voilà entre autres la moisson issue de la frappe des hommes du Capitaine Kadukpè Denis Ogan, Commandant de la Compagnie de Gendarmerie d’Allada.
Cette frappe groupée des gendarmes est motivée par la prévention de l’insécurité que prône le gouvernement du président Patrice Talon. D’après le Capitaine Kadukpè Denis Ogan, "l’arrondissement d’Akassato situé dans la commune d’Abomey-Calavi ainsi que les villages environnants sont perturbés depuis quelques jours par des individus. Et cette situation a amené les autorités compétentes à prendre les dispositions qui s’imposent. C’est ce qui nous a amenés à investir les ghettos qui constituent les lieux de regroupement de ces individus suspects ce week-end." Le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Allada a souligné que " Le ghetto n’est pas un lieu sain pour un citoyen honnête, pour des personnes de bonne moralité. " Il précise aussi que " La présomption d’innocence existe. Mais pour nous, ce sont des individus suspects. Nous allons donc les confier au procureur de la République qui décidera de la suite à donner."

JPEG - 191.5 ko

Il a pour finir souligné que cette action ne sera pas la dernière. " Nous nous inscrivons dans la dynamique de la prévention. Ainsi, des patrouilles de secteur seront permanentes. Très bientôt, d’autres zones seront encore investies par les éléments sous son commandement. Et je voudrais saisir cette occasion pour inviter les compatriotes à nous aider dans cette lutte contre l’insécurité, en appelant le 166 dès qu’ils constatent des mouvements suspects dans leur localité. Nous vous garantissons l’anonymat.", a-t-il précisé.
Source : le Boulevard des infos

21-08-2017, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
La nouvelle est encore fraîche. Pour une surprise, c’en est une. Hervé Hehomey a été débarqué du gouvernement. En tournée dans la partie septentrionale (...) Lire  

En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon
Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2160

Vie des couples : Les femmes ménagères, des êtres aux mille (...)
20-09-2017, La rédaction
Elles sont nombreuses, les femmes qui n’ont de dévotion que pour leur foyer. Consacrées en permanence aux activités (...)  

Amélioration du système éducatif au secondaire : Lucien Kokou lance (...)
20-09-2017, La rédaction
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire de la Formation Technique et Professionnelle, Lucien Kokou, a lancé le (...)  

Rentrée scolaire 2017-2018 : Le vrai visage de l’école
20-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les cours dans les établissements publics ne se dispenseront pas sur les chaînes de radio et de télévision, encore (...)  

Interview avec Dr Stéphane Hountovo, Gynécologue-Obstétricien au (...)
20-09-2017, La rédaction
La dysménorrhée ou règles douloureuses est une douleur qui précède, accompagne ou suit la menstruation 30 à 50% des (...)