Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité à Godomey : Quand les dépotoirs servent de refuge aux divorcés sociaux

Godomey, le plus grand arrondissement de la Commune d’Abomey-Calavi végète dans une insalubrité notoire. C’est une situation qui dure plusieurs années déjà au point de faire le lit de la prolifération des ghettos. La situation est plus alarmante au niveau des rails situés juste derrière le parking gros- porteurs. Malgré les assauts de la police, ces dernières années, dans les zones réputées pour abriter les divorcés sociaux, cela n’a véritablement rien changé. Bien au contraire, ces opérations de saupoudrage n’ont pas suffi àdéloger les hors- la -loi qui ont élu domicile en ces lieux.

JPEG - 105.1 ko

Godomey, Il est 17h30. En cet après-midi du premier samedi d’août, derrière le parking gros- porteurs, une odeur acerbe retient l’attention. Les regards curieux finissent par se poser sur cinq jeunes, assis en cercle et fumant de la drogue. L’odeur portée par le vent indispose les usagers de la Vons et crée la psychose dans le rang des riverains du quartier dont Isabelle, 22 ans. « Très souvent quand je prends par ici, je constate qu’ils se réunissent là pour fumer, sans gêne, de la drogue. Ainsi on a peur de prendre par ici la nuit », affirme-t-elle. Selon le témoignage de cette dernière, nombreux sont les jeunes du quartier qui fréquentent ce dépotoir, devenu quasiment un ghetto. « Il y a quelques années, un jeune homme s’est fait agresser et amoché par ces jeunes, alors qu’il était venu assister à la cérémonie de dot de sa sœur », ajoute-t-elle. Ici, le phénomène a pris de l’ampleur depuis la construction du parking desgros-porteurs. « Lorsque ce parking a été construit, cela a donné lieu à la prolifération des tas d’ordures. Faute d’entretien du site, la brousse a conquis l’espace, et les jeunes y ont installé leur quartier général », explique Franck Ayimavo, résida dans le quartier. Tout comme cet endroit, plusieurs autres sites, végétant dans l’insalubrité sont exploités par des toxicomanes et constituent des sources d’insécurité pour les populations.

Autorités locales et communales indexées
Les riverains disent avoir plusieurs fois informé les élus locaux face à cette insalubrité notoire couplée d’actes d’insécurité. Cependant, le fléau persiste et met à mal la quiétude des populations. Selon un des élus locaux de Godomey, qui a requis l’anonymat, plusieurs actions ont été pourtant menées pour l’assainissement des lieux avec le concours des forces de sécurité publique. « Plusieurs responsables du quartier s’étaient associés pour établir un plan avec la gendarmerie. Ce qui a abouti à des perquisitions effectuées dans le temps. Plusieurs délinquants avaient été arrêtés », souligne-t-il. D’autres pensent plutôt que ce sont les usagers du parking qui contribuent à rendre insalubre le site. Ce que réfute Shams Aboudou, responsable du parking : « Ce ne sont pas les conducteurs de camions qui jettent les ordures derrière le parking, mais plutôt la population riveraine. Le parking s’est abonné à une Organisation Non Gouvernementale (Ong) de collecte qui se charge de ramasser les ordures entassées dans des tonneaux bleus, répartis sur le site ». Dans tous les cas, les dépotoirs du quartier continuent encore d’accueillir les toxicomanes, créant la psychose et l’insécurité.

23-08-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Regard sur projet à Ouèdo !
24-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Très attachés à l’habitat, des nouvelles du genre, les Béninois n’y sont jamais indifférents. Une fois de plus, avec joie et, en même temps quelques (...) Lire  

En vérité : Heureuse décision !
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Communication via internet : Le Gouvernement annule la taxe, les (...)
24-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Patrice SOKEGBE
Dossier Dangnivo, une bombe à retardement
28-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Révolution dans le monde numérique : Arcep et Jeny Sas offrent le (...)
24-09-2018, Isac A. YAÏ
Il est désormais possible d’avoir des noms de domaine .bj pour contribuer à la croissance économique des entreprises (...)  

Rencontres régionales des architectes d’Afrique en Côte d’Ivoire : (...)
24-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le Président du Conseil national de l’Ordre des Architectes et des urbanistes du Bénin, Narcisse Justin Soglo a pris (...)  

Menace des inondations au Bénin : Sept communes du Nord et de la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
La liste des communes en situation d’alerte s’accroit. Elles sont désormais sept à passer en situation d’alerte rouge, (...)  

Secteur postal informel au Bénin : L’Arcep sensibilise les (...)
17-09-2018, Patrice SOKEGBE
L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste (Arcep-Bénin) a effectué, vendredi dernier dans (...)