Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité à Porto-Novo : Encore un militaire tué à Tokpota-Davo

JPEG - 375.9 ko

Il n’est plus un secret pour personne que la ville capitale, Porto-Novo, est devenue depuis plusieurs mois, le terrain de prédilection des hors la loi qui y commettent les actes les plus odieux, face à une passivité incroyable des forces de sécurité publique. Hier, c’est encore un militaire qui a succombé au quartier Tokpota-Davo. Le sergent Zinsou Charles Adjakotan, matricule 44992, en service au bureau de la pension Dopa n’a pu se soustraire à la furie de ses bourreaux qui lui ont arraché la vie. Ce crime crapuleux vient en ajouter à cette liste noire qui s’allonge depuis quelque temps dans la capitale administrative. Le mal perdure au nez et à la barbe des autorités politico-administratives et sécuritaires. L’on se souvient, il y a quelques semaines, que c’est le braquage mortel d’une pauvre dame à Ouando qui a déclenché l’opération d’arrestation des motos non immatriculées, sans qu’une thérapie de choc ne soit planifiée par la Police Républicaine pour assumer sa mission ‘’républicaine’’. Conséquence, les braqueurs dictent leur loi à Porto-Novo. Face à un dispositif sécuritaire totalement défaillant, ils roulent en terrain conquis. Quid des dispositifs pour mettre fin à la saignée ?
Il faudra sans doute qu’enfin, le directeur général de la police Républicaine, le Général de brigade Nazaire Hounnonkpè et son équipe repensent leur stratégie pour garantir la quiétude aux populations, qui n’ont commis aucune faute pour être privées de la jouissance de ce droit constitutionnel : la sécurité. Au besoin, il urge de balayer ces éléments qui peinent à être à la hauteur de la mission.
Sinon, comment comprendre qu’en quelques semaines, un militaire a été charcuté, un autre tué et sa moto emportée, une jeune dame tuée après une opération bancaire et son sac également emporté. La liste n’est pas exhaustive. A Porto-Novo, les citoyens ne sont pas en dehors à la République. Il faut y restaurer l’autorité de l’Etat.

5-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le chef d’Etat-major de l’armée de terre, Fructueux Gbaguidi a procédé hier, à l’ouverture d’un atelier organisé par la (...)  

Lutte contre l’insécurité : Des délinquants arrêtés avec des armes et (...)
22-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Deux Akm, 197 munitions de calibre 7,62 mm. Ce sont les objets retrouvés chez deux individus interpellés dans le (...)  

Lutte contre la corruption : Coup de balai l’aéroport de (...)
21-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Très remonté contre le rançonnement, le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général de Brigade Nazaire (...)  

Compétitivité de la tomate béninoise : Les supplices de l’Or (...)
21-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Contraintes climatiques, pertes post-récoltes considérables, faible capacité de transformation, etc. Avec une (...)