Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité dans la Donga : Deux personnes tuées en moins de 24h

JPEG - 105.1 ko

L’insécurité est de retour à Djougou. Depuis quelques jours, la ville cosmopolite de la Donga connait un regain des actes de banditisme. Le week-end écoulé, 2 cas de braquages ont été enregistrés dans la cité des Kpétoni. Le premier a eu lieu au quartier Kilir dans l’après-midi du samedi dernier. Un conducteur de taxi-moto y a été poignardé à mort, victime d’un malfrat qui s’est fait passer pour un client. Sa moto a été emportée. Le second a eu lieu, quelques heures plus tard à la tombée de la nuit, le même jour, au quartier Sassirou. Un opérateur de transfert d’argent et vendeur d’essence et de recharges a été plumé par une bande de 5 malfrats. Ils ont tenu en respect les populations pour commettre leur forfait et tiré à bout portant sur leur victime. Cette dernière a été conduite à l’hôpital d’Ordre de Malte où il a succombé à ses blessures.

L’insécurité silencieuse
A côté de ces actes relayés par les médias, il y a de nombreux autres qui passent sous silence. Il s’agit des larcins, des peccadilles, des cambriolages dont sont victimes les populations au quotidien qui, ajoutés aux vols à main armée créent la psychose dans les esprits. Les populations circulent la peur au ventre. L’opération Mamba a besoin d’être vivifiée car elle a l’air grippé. Les braquages ont souvent lieu en pleine journée. Certes, à l’approche des fêtes de fin d’année, les vols à main armée se multiplient, mais il n’en demeure pas moins vrai que l’insécurité reste le talon d’Achille du gouvernement. Et les solutions mises en œuvre par les pouvoirs publics pour assurer la sécurité des personnes et des biens ne sont pas encore efficaces.
Fawaz AYAH (Stg)

22-11-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : L’inaltérable Yayi
12-02-2018, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Entretien avec Rémi Tamègnon, Docteur en économie des transports « (...)
22-02-2018, Isac A. YAÏ
Docteur en Economie des Transports à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et Expert agréé en Economie des Transports et (...)  

Atelier de formation : 2A2Bj partage ses expériences avec la (...)
21-02-2018, Isac A. YAÏ
L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2Bj) a organisé au Carder d’Abomey-Calavi un atelier de (...)  

Construction du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo : Dr (...)
21-02-2018, La rédaction
Tout est fin prêt pour la mise en service du centre hospitalier Toviklin-Lalo-Dogbo. A travers cet entretien, le (...)  

Respect de la décision de la Cour constitutionnelle : Les Osc (...)
21-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les organisations de la société civile s’inquiètent du retard dans la désignation et l’installation du Cos-Lépi. A (...)