Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité dans le département du Zou : Les malfrats sèment la terreur

Chaque jour avec son lot de crimes crapuleux dans le département du Zou. Des découvertes macabres aux agressions violentes, les populations d’Abomey, de Bohicon et de Djidja sont exaspérées par cet excès de violences dans leurs localités. Les divorcés sociaux semblent régner en maîtres. Et personne n’est à l’abri de cette recrudescence de l’insécurité. Il y a une quinzaine de jours, c’est le 1er adjoint au maire de Djidja qui est tombé dans une embuscade. Il a frôlé la mort et son véhicule a été criblé de balles. La semaine dernière, les populations de Djimè ont découvert le corps sans vie d’un conducteur de taxi-moto, et plus tard celui d’un jeune-homme retrouvé dans une citerne de la brasserie Ibb-Tassor. Le lundi 24 octobre dernier, ce fut le tour des populations de Manabouè, de ramasser dans une broussaille la dépouille d’une jeune femme battue à mort. La liste n’est pas exhaustive. Les cas de viol sont légion. Le moins qu’on puisse dire est que le département du Zou est actuellement le quartier général des hors la loi, et il urge de prendre les taureaux par les cornes pour juguler cette situation on ne peut plus préoccupante. C’est dire donc que les ministres de l’intérieur et de la défense doivent fédérer leurs énergies pour sortir une carte sécuritaire efficace pour l’ensemble du territoire national. La concentration sur Cotonou pourrait éloigner les autorités de la mission républicaine de l’Etat, celle de garantir la sécurité à chacun de ses citoyens où qu’il se trouve. Après le Littoral, les départements du Zou et des Collines, constituent la nouvelle cible des malfrats. L’heure est grave.

27-10-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mises aux arrêts de rigueur : Les explications du Dgpn au (...)
31-08-2017, La rédaction, Landry Salanon


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Décès dans les rangs des fidèles de l’église de Banamè : Parfaite et (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Le chef de l’église dite Banamè alias Parfaite et son bras droit Mathias Vigan plus connu sous le nom du pape (...)  

Réforme du système éducatif béninois : Les lycées techniques : Quels (...)
22-09-2017, Patrice SOKEGBE
L’inadéquation entre la formation et l’emploi observée depuis peu amène bon nombre de professionnels du secteur éducatif (...)  

Journée internationale de la Paix : Le Camo et les scouts (...)
22-09-2017, La rédaction
« La paix est une affaire de tous, sans discrimination de région et de religion ». C’est le message porté hier aux (...)  

Descente des avocats dans les prisons : « Nous allons constater (...)
22-09-2017, La rédaction
Du 25 au 29 septembre prochain, les avocats effectuent une descente dans les prisons civiles du Bénin pour apprécier (...)