Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Insécurité dans le département du Zou : Les malfrats sèment la terreur

Chaque jour avec son lot de crimes crapuleux dans le département du Zou. Des découvertes macabres aux agressions violentes, les populations d’Abomey, de Bohicon et de Djidja sont exaspérées par cet excès de violences dans leurs localités. Les divorcés sociaux semblent régner en maîtres. Et personne n’est à l’abri de cette recrudescence de l’insécurité. Il y a une quinzaine de jours, c’est le 1er adjoint au maire de Djidja qui est tombé dans une embuscade. Il a frôlé la mort et son véhicule a été criblé de balles. La semaine dernière, les populations de Djimè ont découvert le corps sans vie d’un conducteur de taxi-moto, et plus tard celui d’un jeune-homme retrouvé dans une citerne de la brasserie Ibb-Tassor. Le lundi 24 octobre dernier, ce fut le tour des populations de Manabouè, de ramasser dans une broussaille la dépouille d’une jeune femme battue à mort. La liste n’est pas exhaustive. Les cas de viol sont légion. Le moins qu’on puisse dire est que le département du Zou est actuellement le quartier général des hors la loi, et il urge de prendre les taureaux par les cornes pour juguler cette situation on ne peut plus préoccupante. C’est dire donc que les ministres de l’intérieur et de la défense doivent fédérer leurs énergies pour sortir une carte sécuritaire efficace pour l’ensemble du territoire national. La concentration sur Cotonou pourrait éloigner les autorités de la mission républicaine de l’Etat, celle de garantir la sécurité à chacun de ses citoyens où qu’il se trouve. Après le Littoral, les départements du Zou et des Collines, constituent la nouvelle cible des malfrats. L’heure est grave.

27-10-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Dans la peau du messie
14-11-2017, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Reprofilage des pistes rurales et de desserte : L’Aic et les (...)
23-11-2017, Ambroise ZINSOU
Faciliter l’évacuation des productions des champs vers les marchés et les usines et favoriser l’intercommunalité, tel (...)  

Eau et assainissement : 87% des Béninois pratiquent la défécation à (...)
23-11-2017, La rédaction
Une frange des Béninois n’a pas accès à des toilettes améliorées ou modernes. Selon le Ministère de la santé publique, (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe : Laurent Mètognon (...)
21-11-2017, La rédaction
Laurent Metongnon, l’ex-Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) a reçu (...)  

Payement des redevances de gestion et d’utilisation des fréquences (...)
21-11-2017, La rédaction
Par décision n°2017-263, du 17 novembre 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (...)